En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Alain Schmoll

Alain Schmoll

CRITIQUES DE ROMANS J'aime la littérature, surtout les romans. Mon activité professionnelle me laisse peu de temps pour lire, mais j'ai mes vacances et quelques week-ends, d'autant plus que je ne fais ni golf, ni tennis, ni ski, ni bateau, ni aucun sport chronophage ; je ne joue pas non plus au bridge, ni à aucun jeu. Mes temps libres, je les consacre à la lecture. Des centaines de romans qu'avec les années j'ai eus entre les mains et que j'ai souvent lus avec plaisir, il reste peu de traces dans ma mémoire. Il arrive même que je ne me souvienne même pas si j'ai lu tel ou tel titre. C'est dommage, il faut que cela change. Et donc, CA VA MIEUX EN L'ECRIVANT ! C'est le nom de ce blog où, depuis maintenant deux ans, je consigne une critique de chaque roman que je lis. Car ENCORE FAUT-IL LE LIRE AVANT ! Je le fais pour des romans actuels ou récents, et aussi pour des plus anciens que je relis 10, 20, 40 ans après. Ce sont mes impressions que j'écris, en aucun cas un résumé. Je les publie aussi sous le pseudonyme d'Archie sur le site de lecture Babelio.com. Si mes écrits vous éclairent pour un choix de lecture, tant mieux. S'ils vous incitent à me faire part de votre propre ressenti, c'est avec plaisir.
Tags associés : litterature

Ses blogs

ça va mieux en l'écrivant !...

ça va mieux en l'écrivant !...

... ENCORE FAUT-IL LE LIRE AVANT !
Alain Schmoll Alain Schmoll
Articles : 102
Depuis : 17/01/2015

Articles à découvrir

Une partie du tout, de Steve Toltz

Une partie du tout, de Steve Toltz

Juillet 2017 Une partie du tout. Un titre énigmatique pour un livre monumental, extravagant, déconcertant. Une lecture distrayante pour les uns, rébarbative pour d’autres... – Et qu’en ai-je pensé moi-même ? demandez-vous. – J’ai pris beaucoup de plaisir dans certaines parties, j’ai dû m’accrocher dans d’autres. – Mais ai-je
La Daronne, de Hannelore Cayre

La Daronne, de Hannelore Cayre

Août 2017, Authentique polar, La Daronne est un livre malicieux, original, et accessoirement, très politiquement incorrect. C’est un polar, mais la narratrice et personnage principale, la curieusement nommée Patience Portefeux, n’a rien à voir avec Julie Lescaut, le juge Larrieu, ou une femme d’honneur. Fille d’un riche trafiquant inter
Le cénotaphe de Newton, de Dominique Pagnier

Le cénotaphe de Newton, de Dominique Pagnier

Septembre 2017, C’est avec un peu d’appréhension que j’ai engagé la lecture de ce livre de six cents pages, dont le titre pourrait faire craindre un traité mystico-scientifique, et dont l’auteur, Dominique Pagnier, m’avait semblé plutôt devoir sa renommée à des textes poétiques qu’à des romans. Et pourtant, Le cénotaphe de New
Le gang des rêves, de Luca di Fulvio

Le gang des rêves, de Luca di Fulvio

Juillet 2017, Que vous soyez addict à la littérature ou que vous ne lisiez qu’un livre par an, profitez des vacances pour lire Le gang des rêves : une saga romanesque mettant en scène, dans les années vingt, à New York et à Los Angeles, des personnages bien campés dans un enchaînement d’intrigues intelligemment ficelées ; des péripé
La mémoire est une chienne indocile, d'Elliot Perlman

La mémoire est une chienne indocile, d'Elliot Perlman

Août 2017, Je ne sais plus qui m’a conseillé ce livre publié en 2013 ; s’il me lit, qu’il sache que je lui rends grâce. Ce roman exceptionnel m’a embarqué pour un voyage inattendu et époustouflant dans le vingtième siècle, entre l’Amérique et l’Europe, sans oublier un court détour par l’Australie. Son titre en français, La
A la vitesse de la lumière, de Javier Cercas

A la vitesse de la lumière, de Javier Cercas

Août 2017, Voilà un livre dans lequel je suis entré tranquillement, qui m’a progressivement happé par son intensité en crescendo et dont j’ai terminé la lecture à bout de souffle. Avec ce roman qui date d’une douzaine d’années, l’auteur, l’écrivain catalan Javier Cercas, s’efforce de disséquer les méandres de la culpabilit
Le sympathisant, de Viet Thanh Nguyen

Le sympathisant, de Viet Thanh Nguyen

Septembre 2017, Il m’a fallu attendre de l’avoir presque terminé pour apprécier pleinement Le sympathisant, un roman gratifié du prix Pulitzer l’année dernière. Tout au long des dix-huit premiers chapitres de ce livre qui en compte vingt trois (et cinq cents pages), j’ai savouré les belles qualités littéraires d’une narration pré
Miniaturiste, de Jessie Burton

Miniaturiste, de Jessie Burton

Juillet 2017, Fin du dix-septième siècle, Amsterdam est la capitale mondiale du commerce et de la finance. Au cœur de cette cité à l’apogée de sa puissance, où la population est mise en coupe réglée par un calvinisme puritain implacable, Jessie Burton, jeune néo-romancière britannique, place une fiction imaginative à la limite du fant
Sharko, de Franck Thilliez

Sharko, de Franck Thilliez

Septembre 2017, Adolescent, je lisais des polars par dizaines. Une catégorie dans laquelle je classe pêle-mêle romans policiers, romans d’espionnage, romans noirs. Plus tard, je m’étais détourné de ces ouvrages souvent pauvres en qualité d’écriture et conçus suivant un même modèle simpliste. En évoluant vers une littérature roman
Deux hommes de bien, d'Arturo Pérez-Reverte

Deux hommes de bien, d'Arturo Pérez-Reverte

Juillet 2017, Il y a des lectures qui démarrent poussivement et qui s'avèrent finalement passionnantes. L’intrigue de Deux hommes de bien prend place dans un contexte historique tellement particulier, qu’il est naturel d’en bien fixer les tenants et aboutissants, puis d’en explorer les perspectives, qui sont multiples. Loin de se contente