Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Patrick Lamarque

Patrick Lamarque

Mon blog professionnel, à l'attention des dirigeants d'entreprises, fait un point régulier sur les questions de management, gestion des crises. Il suit de près l'actualité sociale, les risques psychosociaux et les négociations en cours

Ses blogs

Le blog de Patrick Lamarque

Le blog de Patrick Lamarque

Mon blog professionnel, à l'attention des dirigeants d'entreprises, fait un point régulier sur les questions de management, gestion des crises. Il suit de près l'actualité sociale, les risques psychosociaux et les négociations en cours
Patrick Lamarque Patrick Lamarque
Articles : 253
Depuis : 13/08/2009
Categorie : Entreprises & Marques

Articles à découvrir

Enjeux et pièges de la qualité relationnelle

Enjeux et pièges de la qualité relationnelle

Quand on parle de la qualité relationnelle qu’on attend désormais des managers et des cadres, il y faut un luxe de précautions, comme toujours en matière d’organisation et, finalement, d’exercice du pouvoir sur les êtres humains. Car, c’st bien de cela qu’il s’agit. Téléologie et paradoxes Qu’il faille retenir comme injonction
La soupe socio-subjective du travail contemporain

La soupe socio-subjective du travail contemporain

Notre société a progressivement développé une sur-exposition de la subjectivité. Les millions de selfies exhibant l'endroit où nous nous trouvions il y a dix minutes, ce que nous avons mangé pour le déjeuner, la starlette que nous avons croisée et jusqu'à la nuit que nous avons passée, témoignent de ce que Serge Tisseron, à la suite de
Le diagnostic partagé de la QVT

Le diagnostic partagé de la QVT

La qualité de vie au travail est une affaire trop essentielle pour être abandonnée au jeu des rapports de forces. Pour une raison simple : la santé des salariés ne peut pas se trouver prise au piège de finalités sociales divergentes entre la performance économique à tout prix et l’intérêt électoral des instances représentatives Le pa
Le piège du burn-out

Le piège du burn-out

Il gagne du terrain mais reste un problème mal connu, voire nié. Très préoccupant sur le plan humain, le burn out n’est pourtant pas nécessairement une fatalité. Un phénomène complexe Quoique familier, le terme est sujet à de nombreux amalgames. Souvent, on le confond souvent avec le stress ou la dépression. Or, il n’est ni l’un ni
LE MONDE DU PHARMAKON

LE MONDE DU PHARMAKON

Sa puissance, qui s’étend sans fin sur nos vies, nous lance un défi : céder à son appel jusqu’à l’addiction, ou s’en déprendre. En pharmacopée, le terme désigne un principe actif dont l’usage raisonné présente de riches vertus curatives, mais dont l’abus devient toxique. Ainsi de l’opium. Addictif, le pharmakon produit une d

Entreprises à la peine = salariés en souffrance

On s’en doutait, mais la DARES vient d’en mesurer l’impact à l’occasion d’une étude portant sur 2014 et publiée le 24 juin : c’est dans les entreprises en crise que les salariés vont le plus mal. D’abord, cinq profils d’entreprises sont établis : > Les entreprises « stables », soit 31% du secteur privé > Celles « en crise
Raideur et souplesse dans les organisations

Raideur et souplesse dans les organisations

Pour la plupart d’entre nous, l’organisation circonscrit le monde dans lequel nous vivons et le moyen cardinal de l’agir. Contre elle, nous nous élevons souvent en désignant sa complexité excessive, ses pesanteurs et son immixtion compulsive dans le territoire de nos libertés, en la qualifiant de kafkaïenne. Il demeure qu’elle recèle
Gardarem lou moral

Gardarem lou moral

Comment dire mieux que Ben, bien qu'il reprenne une formule déjà apparue plusieurs fois depuis 2008. Alors que faire d'autre en ce début d'année? PS ne soyez pas surpris des différences d'occitan : Ben s'exprime en provençal quand moi je reprends la formule du Sud-Ouest... mais même les Picards comprennent !
Oublier 2015 ?

Oublier 2015 ?

Faut-il "oublier 2015" comme F. Brusati voulait "oublier Venise" ou bien vouloir - mais, vouloir vraiment - 2016? En vérité, nous n'avons pas le choix. Il nous faut vouloir 2016 avec ses grandeurs et ses risques, ses souffrances et ses joies. Et avec ses espoirs.
Voulez-vous résister au stress ?

Voulez-vous résister au stress ?

Pourquoi certains font-ils une « crise de nerfs » s’ils attendent plus de cinq minutes à un guichet quand d'autres patientent? Comment se fait-il que certains trouvent plaisir à sauter en parachute quand d’autres tremblent à l’idée de prendre l'avion? Que dire à ceux et celles qui ne se remettent jamais de la mort de leur conjoint ? C'