Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
legrenierdeyanik

legrenierdeyanik

Je lis, j'écris, je mange, je découvre, j'observe, je bois, j'analyse, je dors, je rêve... #Art, #Voyages, #Afrique, #Basque, Liberté, Justice et Démocratie.

Ses blogs

Le Grenier de Yanik

Je lis, j'écris, je mange, je découvre, j'observe, je bois, j'analyse, je dors, je rêve... Art, Voyages, Afrique, Pays Basque, Liberté, Justice et Démocratie.
legrenierdeyanik legrenierdeyanik
Articles : 68
Depuis : 04/11/2011
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

ETHEL MUNIZ, LE POETE JONGLEUR

ETHEL MUNIZ, LE POETE JONGLEUR

Installé à Biarritz depuis 1997, le franco-brésilien insuffle sa poésie dans toutes ses créations artistiques. Bondissant d’une discipline à l’autre, l’homme réfute toute catégorisation et tient à rester un artiste libre. Fin de journée et fin de semaine, quoi de mieux pour entamer le week-end qu’une bonne bouteille de vin ? Autou
Cercle de Yannick Haenel

Cercle de Yannick Haenel

Je pense donc je fuis Qui n’a pas rêvé un jour de mettre les voiles, larguer les amarres, tout plaquer et briser les chaînes du train-train quotidien ? Si beaucoup y songent et certains en parlent peu passent à l’acte comme le fait le héros du roman de Yannick Haenel. Comme tous les matins, Jean s’engouffre dans les boyaux métropolitain
Alama Diakité, l’art bogolan et la manière rasta

Alama Diakité, l’art bogolan et la manière rasta

A l’heure de l’industrie textile automatisée et mondialisée, persistent encore des techniques de production humaines et naturelles. L’une d’entre elles est une tradition en provenance de pays d’Afrique de l’Ouest (Mali, Burkina Faso et Guinée) nommée Bogolan. Venu de Bamako, Alama Diakité était présent le temps d’un week-end da
JEAN-JO MARMOUYET, L’OUVERTURE GRAND ANGLE

JEAN-JO MARMOUYET, L’OUVERTURE GRAND ANGLE

Connu pour ses exploits sous le maillot ciel et blanc, le bayonnais pur sucre fut frappé par la passion de la photo à l’âge de quatorze ans. A cette époque, il manipule le boîtier Minolta de maman avec lequel il fait ses premières armes. Malgré l’investissement total demandé par sa vie de sportif professionnel, le rugbyman n’a pas fai
La Parenthèse à Mont de Marsan

La Parenthèse à Mont de Marsan

Dans une ville qui ne manque pas de charmantes adresses pour se restaurer, un nouvel endroit vient de se rajouter à la liste et se hisser sans conteste dans le top 5 des pauses gourmandes de la cité. Ouvert depuis quelques semaines, l’endroit à la façade flambant neuve ouvre ses portes sur une salle entièrement rénovée aux murs crème et c
Derby basque, les raisons de la désaffection du public

Derby basque, les raisons de la désaffection du public

Institution parmi les institutions, l’opposition rugbystique entre les équipes des deux villes voisines de la côte basque est un incontournable dans la vie des habitants de cette région. D’un côté Bayonne l’authentique prolétaire et de l’autre Biarritz l’aristocrate jet-seteuse s’affrontent pour la suprématie locale au travers de

KALAKARRIKA

Chers lecteurs, Vous avez pu constater que ce blog est sans activité depuis environ deux mois désormais. En effet, suite à ma sélection pour le concours Mondoblog organisé par RFI (Radio France International), mes écrits sont désormais publiés sur cette plateforme à l'adresse suivante: www.kalakarrika.mondoblog.org A bientôt sur cette nou
Dernière ballade pessacaise avec Leila Sadel

Dernière ballade pessacaise avec Leila Sadel

L’Artothèque de Pessac accueillait jusqu’à samedi dernier, le travail de l’artiste franco marocaine en résidence dans l’institution un peu plus tôt dans l’année. Dans une pièce rectangulaire à l’éclairage uniforme et indirect projeté par quatre rangées de néons accrochées à un haut plafond, le mur droit est consacré au tra
ERIC IRASTORZA : "MIAMI, C’EST COMME A LA TV !"

ERIC IRASTORZA : "MIAMI, C’EST COMME A LA TV !"

Originaire de Bidart, Eric Irastorza (1) est parti en 1998 s’installer sous le soleil de Miami pour gagner sa vie à la sueur de son gant. Partageant son temps entre la Floride et la côte basque, la saison estivale est l’occasion pour lui de rentrer au bercail pour se ressourcer auprès de ses proches. Entre une partie de pelote, une séance d
JULIEN GOUL, LE SOUFFLEUR DE BULLES

JULIEN GOUL, LE SOUFFLEUR DE BULLES

Jouissant d’une petite réputation locale (1), l’artiste bayonnais se situe à l’aube d’un virage majeur dans sa carrière, en témoigne sa récente entrée au catalogue Drouot. Dans son habit à imprimé marin, Julien Goul n’est pas homme à se laisser décourager par la pluie. Tout comme une poignée d’artistes de l’association « A