Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Nadine

Ses blogs

Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.
Nadine Nadine
Articles : 1433
Depuis : 11/12/2006
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Les valeurs de la République

Les valeurs de la République

Défense en famille des valeurs de la République Depuis les crimes de Conflans Sainte-Honorine contre notre collègue d'histoire et géographie, et celui de Nice dans la cathédrale, on entend partout laïcité et valeurs de la République. A toutes les sauces, surtout les plus indigestes. Tout d'abord j'ai bien écrit crime et non attentat et enc
Retour du voyage dans le monde d'après

Retour du voyage dans le monde d'après

Et bien voilà ! Après un long silence du blog Nadoch, une année blanche sans vrai voyage, voici le retour du blog de voyage de Nadoch. Ce n'est pas pour autant que j'ai chômé dans le monde du blog : j'ai transféré mes compétences de bloggeuse de loisirs, en bloggeuse de cours en rédigeant 131 post de cours logés dans 7 padlets différents
Ça pleut du gratgrat : opération Goulag

Ça pleut du gratgrat : opération Goulag

Mes fidèles lecteurs ont suivi avec attention mes aventures au pays du gratgrat, mes hypothèses et les réponses à mes hypothèses. Me voici donc dans l'entre-deux : je connais la cause de mes malheurs, mais je suis en attente des travaux et je dois me débarrasser des gratgrat anciens et actuels. Car mon petit doigt me dit que les combles resse
Ça pleut du gratgrat.

Ça pleut du gratgrat.

Depuis l'automne dernier la villa Dimanches s'est transformée en champ de bataille. En octobre j'entendais des bruits dans les combles tous les soirs : j'ai alors envoyé Neel armé de boules de poison et en quelques jours la java nocturne a disparu. Ce n'est pas la première fois que des rongeurs s'étaient installés dans les combles mais j'avai
Sortie de PACA, plus au nord

Sortie de PACA, plus au nord

Mes fidèles lecteurs ont bien noté lors dans mon dernier post que je n'étais pas sortie de PACA depuis presque un an. Pour quelqu'un comme ma pomme cela fait beaucoup : le 2 août j'ai mis fin à ce long surplace. Je devais initialement passer par Dijon rendre visite à Hervé et Manu, munie de la traditionnelle manne céleste. Malheureusement j
Couvre-feu, quelques mauvais souvenirs et un vent mauvais.

Couvre-feu, quelques mauvais souvenirs et un vent mauvais.

Le blog Nadoch reprend en version colère, grosse colère qui monte et s'amplifie depuis des mois. L'étape suivante l'a faite monter d'un cran hier en entendant le mot couvre-feu. Depuis ce matin je m'époumone (en vain et je vais arrêter) contre les collègues qui m'expliquent avec l'air béat et gentil ou avec la tête du père la morale que ç
Suis-je une islamo-gauchiste ?

Suis-je une islamo-gauchiste ?

La photo au-dessus c'est ma pomme en train de causer dans le micro dimanche 18 octobre lors de la cérémonie en hommage à Samuel Paty, notre collègue lâchement assassiné. Il y a avait tout le gratin politique, le gratin du rectorat, l'ambiance émue, la minute de silence, la Marseillaise. Il fallait le faire. Mais je ne pense pas qu'il faille
Ça pleut du gratgrat (2)

Ça pleut du gratgrat (2)

Mes nombreux lecteurs ont pu suivre avant-hier mes aventures et mon travail d'enquête autour des gratgrat de la villa Dimanches. J'en était restée à l'hypothèse combles et donc laine de verre. J'avais à moitié raison et à moitié tort. Cela venait bien des combles et c'est pour cela que ça pleut, mais ce sont des insectes ou plutôt des mo
Ça pleut du gratgrat : enfin les travaux

Ça pleut du gratgrat : enfin les travaux

Mes fidèles lecteurs suivant le sketch gratgrat depuis depuis janvier savent que je suis en attente depuis le 5 de travaux salvateurs. Ils sont enfin arrivés et en plus j'ai été éclairée sur le mystère de l'origine des gratgrat. Lisez plutôt. Les travaux ont eu lieu en 3 jours : lundi 18 c'était un ouvrier tout seul avec une machine qui es
Travaille, consomme et ferme ta gueule.

Travaille, consomme et ferme ta gueule.

L'an dernier en décembre. Déjà colère. En fait j'étais zen à côté d'aujourd'hui. "Travaille, consomme et ferme ta gueule" c'était un des slogans des Gilets Jaunes repris lors des manifs de l'hiver dernier. Depuis le COVID s'est invité dans notre vie. Au printemps, lors du 1er confinement, on y croyait encore en applaudissant à 20 heures.