Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
- iris -

Ses blogs

welcome ...

bienvenue à tous !
- iris - - iris -
Articles : 430
Depuis : 20/08/2007
Categorie : Maison, Déco & Bricolage

Articles à découvrir

Hadopi, Loppsi : sur le Web, l'anonymat devient un business

Hadopi, Loppsi : sur le Web, l'anonymat devient un business

Pour éviter les contrôles, des adresses anonymes sont disponibles, au risque de cautionner des choses plus graves. Une loi sur le piratage, une autre sur la cybercriminalité : en renforçant le contrôle du Web, le gouvernement a toutes les chances d'encourager les internautes à se cacher. Pour quelques euros, des services comme Ipredator et Ip
fleurs toutes jaunes

fleurs toutes jaunes

à travers les stores vénitiens j'ai vu un gros en veste marron (avec une tête que je ne peux décrire que comme un marshmallow) tirer le cercueil hors du corbillard : il était gris comme un cuirassé avec des fleurs toutes jaunes. ils l'ont mis sur une civière roulante recouverte d'un drap violet et l'homme marshmallow et une femme blême tir
emir kusturica en son village

emir kusturica en son village

« Il était une fois un pays… » détruit par la communauté internationale et les nationalismes exacerbés. Où Emir Kusturica, l’un des rares réalisateurs ayant reçu deux palmes d’or à Cannes (pour Papa est en voyages d’affaires, en 1985, et Underground, en 1995), décide de construire un petit morceau de paradis, dans la région mêm
terres du son

terres du son

Les 10, 11 et 12 juillet se tiendra à *** (quelque part vers Tours mais j'ai oublié où) le festival Terres du Son. Trois jours, deux scène et une pléiade de concerts, de la dub au blues en passant par l'électro (aaaah Beat Torrent aaaaah), il y en a pour tous les goûts. Le programme complet, les tarifs, etc. sont sur le site officiel et sur
pommier et val sont dans un bateau...

pommier et val sont dans un bateau...

Philippe Val, nouveau directeur de France Inter, a annoncé qu'il ne souhaitait pas conserver à son poste Frédéric Pommier, qui s'occupait depuis septembre dernier de la revue de presse matinale de la station. Un journaliste d'Inter raconte les dessous de cette éviction. Ça ne pouvait pas commencer plus mal pour Philippe Val. A peine arrivé