Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Voyageur

Ses blogs

  le blog bernardvoyage

le blog bernardvoyage

Journal d'un routard en voyage autour du monde
Voyageur Voyageur
Articles : 186
Depuis : 25/04/2006

Articles à découvrir

Très long voyage en mauvaise compagnie (Paraguay)

Très long voyage en mauvaise compagnie (Paraguay)

Ai donc quitté, enfin !!!, Bahia Negra ce 29 avril, en voiture. Les deux gars m'ont paru moins sympa que hier, mais ça doit être dû au fait des préparatifs du départ et chargement des caisses de poissons. Ai toute la place pour moi derrière, et l'odeur du poisson est très faible. Nickel ! Le voyage sera long, mais dans de bonnes conditions,

Départ (enfin) de Bahia Negra (Paraguay)

Le mardi soir 28, ai donc pris contact avec la base navale afin que ceux ci négocient mon transport éventuel avec un bateau cargo. Pa sûr, mais ça se présente bien, vu que ledit cargo voguera direction d'Asuncion, et donc peu de contrôle (car les cargos non pas le droit de prendre de passagers, mais moyennant quelques pièces, ça peut se né
Retour (momentané) à la case départ

Retour (momentané) à la case départ

Non, n'ai pas fait de halte aux USA. Ce n'était que quelques étapes de mon itinéraire de vol, avec comme but, Genève, Suisse. Quelques bricoles à régler dans le pays. Et pour mettre quelques photos tipiques de Genève, pour les amis étrangers: Vais donc passer tout l'été ici, la ville étant très agréable dans cette saison. Evidemment, c

Le plus dur dans les voyages, c'est l'avion et l'anglais

Après les certes folkloriques passages de douanes via la route, voilà revenu le temps des comlications aériennes! Passer la douane à Santa Cruz rappelle le temps des fronitères archaïques des pays de l'est. Pour faire la queue pour le chek in, présentation du passeport et du billet. Avec une bonne vérification du passeport, et diverses ques
Retour à Santa Cruz (Bolivie)

Retour à Santa Cruz (Bolivie)

La traversée des douanes n'est jamais vraiment compliquée, quoique certaines sont administratives au possible, ou parfois font trainer les choses, attendant un petit pourboire... Par contre, il est important d'avoir un tampon dans le passeport, que se soit d'entrée ou sortie, si on veut éviter d'avoir à payer plein de trucs au prochain contrô
Les aléas incertains du voyage

Les aléas incertains du voyage

Déjà plus de 6 mois que je suis reparti. Ai vraiment pris un rythme de croisière du voyage. J'aime bien cette vie où l'on change tout le temps d'endroits, de gens, très loin de la vie un peu morose et administrative de nos contrées européennes. Mais parfois quelques imprévus nous détourne du droit chemin. C'est ansi que mes prochaines éta
Bonito (Brésil)

Bonito (Brésil)

La ville de Bonito n'offre en elle même aucun intérêt. Juste la rue principale, sympa, avec des bars et restos. Et pour une Joëlle, PLEIN de boutiques!!! Quand c'est la saison, y foule et plein d'ambiance. Mais là, très tranquille, même si lein de visiteurs y passent pour 2 ou 3 jours. Mais pour les visites et activités diverses, et non pou
Presque à Bonito (Brésil)

Presque à Bonito (Brésil)

Tout d'abord, un mot pour les cartes postales. Y en a qui se plaignent de ne pas en recevoir (pas gonflés, non ?) Faut savoir déjà que les cartes timbrées coutent une fortune (env 2 euros la carte). Plus j'écris, moins j'ai de sous pour voyager ! Ensuite, dans cette ère d'internet et de cellulaire, pourquoi des cartes ? Ca coute cher, personn
Quelques jours dans le Pantanal (Brésil)

Quelques jours dans le Pantanal (Brésil)

Dans mes recherches pour un lieu sympa dans le Pantanal Brésilien, on ne m'avais suggéré que des endroits à des prix prohibitifs, en tous cas pour un budget routard au long court. Minimum 300 euros les 2 nuits, inclus cependant des tours dans la jungle et les repas. Glurp !!! Mais en cherchant mieux, on se rend compte qu'en fait se ne sont pas
Bonito suite et fin (Brésil)

Bonito suite et fin (Brésil)

Après le rafting, virée dans les arbres. Avec une montée inédite pour moi, car on doit se hisser à la force des muscles pour monter en ligne droite la corde de 23m. Arrivé en haut, j'étais cuit ! J'ai appris plus tard (je ne comprends pas vraiment le brésilien), qu'il fallait monter avec la force des jambes et non des bras ! Me disais aussi