En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Oncle Paul

Ses blogs

Les Lectures de l'Oncle Paul

Les Lectures de l'Oncle Paul

Bienvenue dans la petite encyclopédie de la littérature populaire. Chroniques de livres, portraits et entretiens, descriptions de personnages et de collections, de quoi ravir tout amateur curieux de cette forme littéraire parfois délaissée, à tort. Ce tableau a été réalisé par mon ami Roland Sadaune, artiste peintre, romancier, nouvelliste et cinéphile averti. Un grand merci à lui !
Oncle Paul Oncle Paul
Articles : 2942
Depuis : 26/11/2011

Articles à découvrir

Pierre VERY : M. Marcel des pompes funèbres.

Pierre VERY : M. Marcel des pompes funèbres.

Hommage à Pierre Véry, décédé le 12 octobre 1960. Nous sommes tous guettés un jour ou l’autre par ce que d’aucuns appellent la Grande faucheuse. Tous ! Eh oui, même les croque-morts. D’ailleurs il le savait bien Octave Lamédée qui avait passé sa vie à travailler avec des morts. Ses derniers jours sont arrivés et après quelques he
Pierre Mac ORLAN : Le tueur N°2.

Pierre Mac ORLAN : Le tueur N°2.

Donc, si je comprends bien, il y en a un premier ? Comme bon nombre de ses confrères romanciers, Gaston Leroux, Georges Simenon et bien d’autres qui avaient débuté leurs carrière dans le journalisme, Pierre Mac Orlan se muait à l’occasion en reporter pour des médias papier. Des reportages d’inspiration diverse et parfois l’affaire qu
André CAROFF : Mme Atomos prolonge la vie. La Saga de Madame Atomos 3.

André CAROFF : Mme Atomos prolonge la vie. La Saga de Madame Atomos 3.

Si cela pouvait être vrai, je lirai longtemps encore ! Dans ce troisième volume consacré à la saga de Madame Atomos, nous pouvons retrouver trois histoires de la plus célèbre « héroïne » de ce prosateur qui évolua dans tous les genres et quasiment toutes les collections des Editions Fleuve Noir de la belle époque. Au sommaire de ce num
J.-H. ROSNY Aîné : Portraits et souvenirs.

J.-H. ROSNY Aîné : Portraits et souvenirs.

Les hommes de lettres de la fin du XIXe siècle et début du XXe siècle vus par l’auteur de la Guerre du feu. En effet, Joseph-Henry Boëx, plus connu sous le pseudonyme de Rosny Aîné, n’est pas seulement l’auteur de romans de science-fiction et d’aventures préhistoriques, mais également un témoin de son temps. Et dans ses portraits,
Paul D’IVOI et Henri CHABRILLAT : Les cinq sous de Lavarède.

Paul D’IVOI et Henri CHABRILLAT : Les cinq sous de Lavarède.

Comment faire le tour du monde avec en poche vingt-cinq centimes ? A méditer par nos hommes politiques au lieu de faire les poches des retraités ! C’est ce que doit réaliser Armand Lavarède, trente cinq ans, journaliste ayant également poursuivi des études de médecine et scientifiques mais homme dépensier, possédant des dettes un peu par
Nathalie TOURNILLON : Légendes et récits de Paris.

Nathalie TOURNILLON : Légendes et récits de Paris.

C'est la romance de ParisAu coin des rues, elle fleuritÇa met au cœur des amoureuxUn peu de rêve et de ciel bleu… Paris, capitale de la France, Lutèce pour les Anciens, cité phare des touristes étrangers, ne possède pas un remarquable foisonnement de contes et légendes. Peut-être est-ce dû à l’attrait qu’a suscité la ville dite Lu
Annie ERNAUX : La honte.

Annie ERNAUX : La honte.

Scandale dans la famille ! En juin 1952, la petite Annie a douze ans. Elle assiste désemparée à un incident qui va la marquer à tout jamais et auquel peu d'enfants, heureusement, sont les témoins : son père désirant supprimer sa mère dans un accès d'exaspération. Une photo rescapée de son enfance où elle pose en compagnie de son père l
René FREGNI : On ne s’endort jamais seul.

René FREGNI : On ne s’endort jamais seul.

C’est mieux pour ne pas avoir froid aux pieds ! Antoine est veuf et élève seul sa fille Marie, sept ans, adorable petit ange qu’il va chercher à l’école tous les soirs, à cinq heures précises, quelque soit l’issue de la partie de pétanque à laquelle il participe quotidiennement. Une boule un peu folâtre, qui décide d’aller se ca
Jean-Pierre ANDREVON : Le parking mystérieux.

Jean-Pierre ANDREVON : Le parking mystérieux.

Sur le parking des anges Plus rien ne les dérange La folie les mélange C'est la nuit qui les change… Un banal parking bitumé, entouré de tours et de barres d’immeubles, des édifices décrépits aussitôt érigés, et pourtant pour Fabien, c’est un parking bien particulier. Fabien n’a qu’une petite douzaine d’années, et à cause de
André GILLOIS : 125 rue Montmartre.

André GILLOIS : 125 rue Montmartre.

Crieur de journaux, un métier d’avenir ? Oui, si l’on traverse la rue ! L’agitation règne au 125 rue Montmartre, comme plusieurs fois par jour. C’est l’un des dépôts des Messageries de la Presse Parisienne, et les vendeurs se pressent afin de récupérer les lots de France-Soir, Paris-Presse, Le Monde, qu’ils vont vendre dans les ru