Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Richard

Richard

Boulimique de lectures, j'adore parler des livres que j'ai aimés. Polars, thrillers, romans policiers, romans historiques, romans noirs ou littérature blanche; bref tout m'intéresse !!!

Ses blogs

Polar, noir et blanc

Un blogue qui parle de livres, de bons livres, dans tous les genres, juste pour le plaisir de lire et d'en parler.
Richard Richard
Articles : 1344
Depuis : 29/01/2010
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Derrière mon fauteuil 

Derrière mon fauteuil 

Un duo gagnant : Édith Cochrane et Isabelle Brouillette. Une chronique de France Lapierre. Quel plaisir de regarder « Derrière mon fauteuil » en compagnie d’Édith Cochrane et d’Isabelle Brouillette! On y trouve des fourmis, des souris et même des bestioles dégoutantes! Chaque trouvaille mène à des situations cocasses. Voulez-vous voyag
La cité des nuages et des oiseaux

La cité des nuages et des oiseaux

Étranger, qui que tu sois, ouvre ceci et tu apprendras des choses stupéfiantes. Une chronique de Richard Les bandeaux rouges qui ornent les nouveautés sont souvent de la poudre aux yeux pour épater la galerie, attirer les regards et nous amener à acheter un livre ; car c’est le livre de votre vie ou encore, que ce livre est le meilleur jamai
Janvier noir

Janvier noir

Une chronique de Sylvie Geoffrion Ho que c'est violent ! Janvier n'est pas noir pour rien à Glasgow. Ouf. Je reprends à peine ma respiration. Nous sommes dans les années '70 et il faut croire que rien ne pouvait se régler autrement qu'avec des dents brisées, des nez cassés, des crânes fracassés, des doigts écrasés et j'en passe. Et que pe
Omerta

Omerta

Polar, noir et blanc prend des vacances ! Après plus de 330 chroniques depuis le début de la pandémie, le blogue sera sur pause pendant trois semaines. Nous vous reviendrons au mois d'octobre avec de nouvelles lectures et de nombreuses suggestions. À très bientôt Richard Une chronique de Richard Certains sujets de roman semblent parfois avoir
Les fille qui meurent

Les fille qui meurent

Une chronique de Sylvie Geoffrion Première incursion pour moi dans le monde de cette autrice nous venant du nord (hé oui de l'Islande) et ce fut très agréable. Malheureusement, j'ai débuté ce rendez-vous avec le T.2. Elma étant le T.1. Dommage mais rien qui a nui à ma compréhension du récit. J ustement le récit. Celui-ci n'est pas campé
Je suis le feu

Je suis le feu

Une chronique de Lili Gourgeon L’auteur est une écrivaine française. Max Monnehay, dont le vrai prénom est Amélie, est née à Beauvais en 1981. Diplômée de Lettres, elle a également suivi une formation de scénariste. Son premier roman, publié en 2006 « Corpus Christine » a été primé, comme l’a été plus tard son premier roman po
Le Roi Badeloque 13

Le Roi Badeloque 13

Une chronique de Richard Quand Polar, noir et blanc se transforme en lecteur pour la jeunesse, il y a comme une espèce de magie qui s’impose. Adieu les meurtres et les crimes, bonjour le mystère, la folie, l’humour et le rêve. Juste avant l’été, j’ai reçu cet album, je l’ai lu subito presto (ben oui, je parle le latin !!) et je suis
Monsieur Hämmerli

Monsieur Hämmerli

L’amour de l’art Une chronique de Christophe Rodriguez Je ne sais pas si vous avez vu le, film de et avec Luc Picard : Confessions ? Avec beaucoup de sobriété et d’intelligence, il raconte la vie de celui qui fut l’un des tueurs à gages du Québec, Richard Gallant. Monsieur Hämmerli de l’écrivain Richard Ste-Marie met en scène un tu
Les rangers du ciel

Les rangers du ciel

Au temps des héros du ciel Une chronique de Christophe Rodriguez Ah, Horace McCoy. Pilier du roman noir américain (1897-1955) et scénariste pour Hollywood, pilote de chasse pour l’armée américaine en 1917, il se rendit célèbre avec On achève bien les chevaux. Ce réquisitoire, contre la supposé American Way of Life lui a valu bien des in
Rivage obscur

Rivage obscur

Les ombres de Tahiti Une chronique de Christophe Rodriguez Si vous aimez, les polars sociaux dépaysants, Rivage obscur devrait tomber dans votre escarcelle. Établi depuis 1968 à Tahiti, Patrice Guiaro s’intéresse de près à son coin de pays. Tel un journaliste, il débusque les travers d’une société idyllique comme veut bien nous le mont