Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
mediasetdiversite.over-blog.com

mediasetdiversite.over-blog.com

Ses blogs

mediasetdiversite.over-blog.com

mediasetdiversite.over-blog.com
mediasetdiversite.over-blog.com mediasetdiversite.over-blog.com
Articles : 24
Depuis : 10/02/2010
Categorie : Économie, Finance & Droit

Articles à découvrir

Django Unchained, by Tarantino

Django Unchained, by Tarantino

J'ai connu les films de Quentin Tarantino au cours de l'été 2009. Ma grande soeur m'avait traîné au cinéma en me disant : «Viens avec moi, ce film a l'air cool !». Je l'ai suivi, je n'avais rien d'autre à faire à l'époque où j'étais encore jeune et ignorant, et cela m'a permis de découvrir, non pas simplement un très grand film intitu
Les Misérables: Critique

Les Misérables: Critique

Tom Hooper était attendu au tournant après le très réussi Discours d’un Roi récompensé comme il se doit de l’oscar du meilleur film en 2011. Le réalisateur britannique a contre toute attente opté pour une adaptation de l’ouvrage culte de Victor Hugo : Les Misérables , avec une particularité cependant puisque cette version a pris le

« NOS CHAMPS DE SOLITUDE » : La transmission de la mémoire par l’art.

Buchenwald, Dora, Ellrich, trois noms qui pour la plupart d’entre nous ne nous sont pas familiers. On connaît un peu Buchenwald, mais très peu les deux autres. Et pourtant durant la seconde Guerre Mondiale ces endroits ont été le cauchemar de milliers de prisonniers venus de toute l’Europe. Au total près de 80 000 prisonniers ont perdu la
Alarmez-vous

Alarmez-vous

« Alarmez-vous » tel aurait pu être le nouveau livre de Stephan Hessel, s'il avait eu l'occasion de lire le dernier rapport sur « les crispations de la société française » publié récemment par le Monde. En tout état de cause il est temps de s'alarmer sur la tournure que prend l'idéologie hexagonale. En ces temps de crise, c'est un pessi
Un livre contre les idées reçues

Un livre contre les idées reçues

"Le Tour du monde en 80 Hommes" « Le secret de l'industrie moderne, c'est l'utilisation intelligente des résidus » Roy Lewis Partons, accompagnons-les autour du monde, mais pas ce monde qui se détériore de jour en jour. Non. Ne visitons pas cette planète où les déchets s'entassent toujours un peu plus, où les seules entreprises rentables s

La France unie, celle qu'on aime

Il y a plus d’une semaine désormais, la France commençait à vivre des heures très douloureuses, des heures qui resteront historiques dans les mémoires des Français qui ont suivi de près des événements qualifiés d’attentats, qui ont également remis en question plusieurs notions importantes dont celle de la liberté d’expression. Bie
Un concentré d’Hugo Chavez

Un concentré d’Hugo Chavez

La mort du très populaire et très controversé leader vénézuélien, Hugo Chavez, eut l'effet d'une bombe en ce mois de mars 2013. Décédé à l'âge de 58 ans d'un cancer dans la région pelvienne, "El Commandante" n'a pas eu le temps de prêter serment pour son quatrième et dernier mandat. Hugo Chavez porte-parole de ce qu'il appelé "le soc

L'équipe de France de coupe Davis est tombée sur beaucoup plus fort qu'elle

La Suisse a gagné la finale de la coupe Davis sur la terre battue du stade Pierre Mauroy de Lille sur le score de 3-1. Les 27 448 spectateurs du stade Pierre Mauroy de Lille (un record pour un match de tennis) n'auront pas suffit à l'équipe de France pour s'imposer face à la meilleure équipe du monde composée de Roger Federer numéro 2 mondia

Ravage : Au coeur de la science-fiction ...

Ravage ! Voilà un livre dont le titre est plutôt explicite. Ecrit en 1943 par René Barjavel, Ravage est considéré comme un roman fondateur de la science-fiction. En somme, loin de nous décrire une société utopique, Barjavel présente une société plausible pour un homme du début du XXème siècle. Cette société décriée est mécanisée
"Dans la maison" de François Ozon

"Dans la maison" de François Ozon

François Ozon a le don d’être là où on ne l’attend pas, après son kitsch « Potiche », « Dans la maison » tranche radicalement avec la comédie légère, en abordant une facette bien plus sombre et profonde. Le réalisateur signe ici une œuvre pour le moins surprenante mais franchement réussie qui parviens à démontrer aux sceptiques