Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Manu

Manu

Les voyages et l'écriture. Le chocolat noir à la noix de coco et le thé vert. Mon amoureux...

Ses blogs

Prose poétique, voyages en photographie, instants brocante

Petites histoires de vie et de poésie, l'écriture comme un exutoire.
Manu Manu
Articles : 254
Depuis : 25/11/2011
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Les forêts médusées

Un blog sur l'environnement, sur comment préserver et protéger notre planète, la partager ensemble, aujourd'hui et encore demain.
Manu Manu
Articles : 7
Depuis : 08/12/2018
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Je viens d'une chambre de papier à fleurs

Je viens d'une chambre de papier à fleurs

Derrière les murs de papier jaunit, les pommes sauvages s'ouvrent à la vie, épépinent leur cœur dans la boue distillée du petit jardin. Il y avait des tomettes à terre et des tomates dans la serre. Des groseilles qui sentaient bon l'été et des salades dans lesquelles je me perdais. Quelques cailloux oubliés çà et là feront pousser mes
En eaux froides

En eaux froides

Contre vents et marées, marcher vers les terres lointaines...Terre après terre, les continents à la dérive se joignent à l'idée d'une résurrection . Les hommes pâles n'ont qu'à les écouter. Mais ils n'entendent rien, ils n'entendent plus. Dommage pour eux, ils dérivent petit bout par petit bout. Si tu regardes de plus près, tu peux voir
Coquillage solitaire

Coquillage solitaire

Le coquillage s'est vidé, De milliers de grains de sable, Suspendus en son cœur, Soufflés vers d'autres rivages. Je regardais le sable s'écouler, s'éclipser lentement sur le parquet de mon appartement. Ils ont disparu, emportés sous les lattes, les profondeurs d'un monde inconnu. Ces petits grains de sable de nulle part. Ailleurs, leur ailleu
La boue s'est détachée des sillons de la forêt

La boue s'est détachée des sillons de la forêt

J'ai rêvé résonnance , mes pas lourds sur les feuilles mortes, cette boue sous mes pieds. Cette terre d'où proviennent les rêves subordonnés des passants, des gens perdus dans ces feuilles. Je descendais la forêt, mes peines se mêlaient à la terre, creusait en sillons, je n'avais pas de doute en moi, juste l'envie de dévaler cette pente.
Pourquoi agir pour la planète ?

Pourquoi agir pour la planète ?

La question ne devrait pas se poser. Agir pour le climat, c'est agir pour les autres, pour le monde entier, du Nord au Sud, mais aussi pour soi, pour ses enfants...pour l'avenir. Que serait un avenir sans arbres, sans abeilles, sans banquises ? Depuis le début de la révolution industrielle, le climat planétaire se réchauffe. Hausse des tempéra
White Satin

White Satin

Mon corps ruisselait de toute part. Comme s'il voulait extraire une chose en moi. Comme une rivière agitée, un torrent dévalant les pentes arides, le long de mes formes, de mes veines. Et ce sang qui s'agite, ces ridules soigneusement irriguées sur mon visage, comme si la vie me surpassait, telle une vague gigantesque. Mon corps changeant, sous
Là-bas

Là-bas

Tout là bas me donnait envie d'y rester, même les sols gris lavés de poussière. Même les nuages aux épaisses fumerolles. Jamais je n'oublierai d'où je viens, des maisons de briques rouges, des carillons qui sonnent comme une comptine éternelle. Puis ce jour, ou la vie devait être autre et ailleurs, loin de mes prairies, de mes douces nuits
UKRAINE

UKRAINE

photo: euronews Dans la poussière d'une ville fantôme, le décor inachevé d'une chambre d'enfant. Il doit être 10h du matin et le silence regne, tristement. Les femmes et les enfants ont fuis, les hommes, armes à la main, tentent de garder leurs terres, celles qui les ont vu naître, eux d'abord, leurs enfants et petits enfants par la suite
Pourquoi l'écriture

Pourquoi l'écriture

Il m'est souvent arrivé de me poser cette question : « Pourquoi écrire ? ». J'écris depuis longtemps ; j'avais 10 ans et j'écrivais des histoires de détective dans le jardin de mes parents. Je ressentais le besoin d'écrire, peut-être par ennui, peut-être parce que je voulais m'inventer un autre monde. Les années passèrent … Au lycée,
Marcher pour le climat, aujourd'hui et demain

Marcher pour le climat, aujourd'hui et demain

Ce blog devait débuter aujourd'hui, inutile d'attendre demain. Parce qu'aujourd'hui nous voulons changer les choses, changer nos habitudes et le faire comprendre au monde entier, il faut continuer à marcher pour le climat. Comme aujourd'hui nous l'avons fait à Paris et en provinces, dans toutes les grandes villes d'Europe, la mobilisation a ét