Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Mon cahier de brouillon

Mon cahier de brouillon

Journaliste indépendante, webmaster, amoureuse parfois, elle habite sur Internet et dit ce qu'elle pense (et vice versa)..

Ses blogs

Brouillon de l'actu

Actualités, écriture, droits d'auteur, politique et psychologie
Mon cahier de brouillon Mon cahier de brouillon
Articles : 619
Depuis : 21/05/2005
Categorie : Économie, Finance & Droit

Articles à découvrir

Mon testament - Sophie Hautenauve

Mon testament À l'heure où la police me cherche car, déclarée débile des la naissance par l'infâme docteur marot de Biarritz et incapable même de lire ni d'écrire, devant être accompagnée dans tous les actes de la vie, (ald initiale de 10 ans déclarée sans m'en informer le 4 juillet 2018 - il y a 20 jours - et il n'y a qu'une seule affe

trahison ultime message et saisine du defenseur des droits

car mes amis m'ont trahie, qwant m'a trahie, protonmail m'a trahie (et plein d'autres) en prétedant protéger les courriers des lanceurs d'alerte alors que plein de trucs viennent de disparaitre de ma boite mail, et que, suite à une ultime barbouzerie signalée par un ping de l'imsi catcher d'une ville du sud de la france, je ne peux plus prouver

Entretien avec Mattin larzabal - le parjure et voleur de pauvres que je croyais mon ami

Voilà, je n'arrivais pas à trouver le bon format pour insérer le son de l'entretien avec mattin Larzabal où il déclare sans honte préférer fermer le compte bancaire plutôt que de me laisser accéder à cet argent qu'on m'a prêté pour assurer ma défense contre les tentatives de mises sous tutelle de mon frère, Olivier Hautenauve, qui ref
Larzabal le traître (suite et épilogue) #argent #vol #trahison

Larzabal le traître (suite et épilogue) #argent #vol #trahison

Dans cet extrait audio, on entend mattin larzabal arriver chez le véritable propriétaire de ces 2000 euros récoltés pour assurer ma défense... Mattin lui ment honteusement en inventant qu'on ne peut faire de virement d'une banque en ligne qu'en passant par un bureau de tabac (ah ah) puis je déboule pas très contente (il faut dire qu'on en es
Les amis : Mattin Larzabal protecteur des pedos et detrousseur des pauvres

Les amis : Mattin Larzabal protecteur des pedos et detrousseur des pauvres

Martin Larzabal protecteur des pédophiles et detrousseur des pauvres - histoire vraie 20 ans que je connais monsieur larzabal, je pensais le connaître et je l'éstimais beaucoup... pendant ces 25 ans, chaque fois que j'avais une révolte contre la manière indigne dont les sévices sociaux me traitaient, où chaque fois que j'essayais d'entamer u

sarah (suite)

car je vais mourir Sarah, c'est sur, et je n'aurais jamais rien pu te prouver car je n'ai jamais eu acces à mon dossier et qu'une ultime maltraitance medicale des 20-21 octobre m'a rendue cardiaque, je ne serais pas capable de supporter physiquement les piqures que l'on veut maintenant m'imposer sous pretexte que je ne suivrais pas le protocole de

medecin conseil (suite) et ald

car je suis encore victime de véritables barbouzeries et qu'on vient de me communiquer sous la foi du secret que non, les potentiels employeurs n'ont pas acces à mes ald, mais que c'est le médecin conseil qui téléphone de lui même à toute personne désireuse de m'aider (médicalement ou professionnelement) afin de leur signifier ma "maladie"

dernier message Sarah Hautenauve

Car je tiens à dire à ma fille unique et adorée que non, je n'ai jamais dit (lors d'un entretien devant etre pourtant confidentiel et privé) que j'avais commencé à remarquer des problemes avec elle lorsqu'elle aurait affirmé mensongèrement que Alan la battait, mensonges qui auraient été la raison de son "suicide" mais que je n'avais rien

dénis de droit et piratage d'ordis et médecin conseil

oui je prétend depuis au moins 5 ans que des choses "disparaissent" de mes ordis et téléphone et que les nombreux professionnels contactés n'ont qu'une seule réponse " regardez dans votre boite à spam" ce qui n'est vraiment pas le problème quand on parle d'archives personnelles rédigées par vos soins, et que la police n'a jamais voulu pren