Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Type E : tout savoir sur cette Jaguar

La Jaguar Type E fait partie des voitures de sport construites par Jaguar dans les années 1960 et 1970. Elle a existé en trois modèles différents, le cabriolet, le coupé et le 2+2. Trois séries différentes sont sorties ainsi que deux éditions limitées. Elle est, à l'époque de sa sortie, tout à fait nouvelle du point de vue de sa conception.

Histoire de Type E

La Jaguar Type E fut produite par le constructeur anglais de 1961 à 1975. Tout au long de ces années, il y eut de nombreuses évolutions et améliorations en ce qui concerne les performances, le confort, la sécurité ou le respect des réglementations. En 1971, Jaguar abandonne le 6 cylindres en ligne pour un nouveau moteur, le V12. En 1975, le Type E est remplacé par la XJS qui est une voiture moins sportive, mais aussi moins chère. Le Type E fait partie des grands succès de Jaguar avec plus de 70000 modèles vendus à travers le monde, mais principalement aux États-Unis. Jaguar, avec cette voiture, a sorti un modèle sportif, rapide et bon marché. Il y eut trois séries de Type E. De 1961 à 1967, la série 1 Elle est la Jaguar Type E d'occasion la plus recherchée. Elle est à la naissance du mythe et c'est elle qui a lancé l'ère des voitures de sport modernes. C'est toutefois une voiture qui est difficile à utiliser aujourd'hui en raison de ses particularités et de l'absence de ventilateur d'appoint. La série 1 1/2 ne fut construite que pendant l'année 1967 afin de correspondre aux normes de sécurité américaine. De 1968 à 1970, la série 2 Des modifications extérieures et esthétiques sont réalisées. C'est une série plus fiable avec un meilleur système de freinage et un gros radiateur mieux refroidi. De 1971 à 1975, la série 3 De nouvelles modifications esthétiques et mécaniques ont lieu. Mais le principal changement est l'arrivée d'un moteur V12 de 5,3 litres. La Jaguar Type E V12 ne sera pas beaucoup vendue ; elle est beaucoup moins sportive et la qualité est moins bonne.

Les particularités

La Jaguar Type E était dotée d'une caisse autoporteuse, de quatre roues indépendantes, de quatre freins à disque et d'une suspension entièrement nouvelle avec quatre amortisseurs télescopiques et ressorts intégrés. Les freins étaient montés contre le différentiel. Le Type E était une voiture demandant beaucoup d'entretien et compliquée en raison de sa conception. Toutefois ses performances et sa tenue de route étaient totalement innovantes pour l'époque. Le système de suspension arrière fut utilisé sur l'ensemble des Jaguars jusqu'en 1990.

Articles de la même catégorie Automobiles

Voiture Ford FOCUS c max : comment trouver une bonne occasion

Voiture Ford FOCUS c max : comment trouver une bonne occasion

La voiture Ford Focus C max est un véhicule qui s'est relativement bien vendu et il est du coup assez facile de trouver des modèles en vente en occasion, pour vous permettre de trouver de bonnes affaires nous allons vous indiquer les meilleures façons de procéder. Vous allez ainsi pouvoir trouver cette voiture à tout petit prix et en excellent état.
Autos BMW : leurs qualités et leurs défauts

Autos BMW : leurs qualités et leurs défauts

Dans la vie quotidienne d’un homme, l’usage d’un véhicule est très important. Cependant, il y a une pléiade marque de voiture, dont les Autos BMW. La question qui se pose à nous, est de savoir les qualités et les défauts de la BMW. Dans notre exposé, nous présenterons la marque Auto BMW, afin de savoir plus sur elle.
Comment se déroule l'examen pratique du permis de conduire ?

Comment se déroule l'examen pratique du permis de conduire ?

Premier examen de France, le permis de conduire est une étape importante dans la vie. L'enjeu est important et il suscite donc, un grand stress chez les candidats. La réussite dépend de votre niveau de préparation avant le passage. Cet article vous explique le déroulement de l'épreuve pratique du permis de conduire, la méthode d'évaluation ainsi que l'obtention des résultats.