Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Mathieu Kassovitz : biographie

Mathieu Kassovitz réalisateur et acteur français est né à Paris le 3 aout 1967. Il est le fils du réalisateur Peter Kassovitz. Acteur complet, il a su choisir ses rôles tout au long de sa carrière, mais c'est en tant que réalisateur qu'il est parvenu au statut de représentant de sa génération et qu'il a pu conquérir définitivement le cœur du public.

Les débuts

Mathieu Kassovitz fait ses premières apparitions assez tôt au cinéma dans un film de son père "Au bout du bout du banc" en 1979 puis dans "L'année prochaine... si tout va bien" de Jean-Loup Hubert en 1981. En 1990, il tourne ses premiers courts métrages, dont le tout premier : "Fierrot le pou". Il faudra attendre 1993 pour qu'il réalise son premier film "Métisse" dans lequel il se réserve un rôle. Il continue sa carrière d'acteur avec "Regarde les hommes tomber" de Jaques Audiard en 1994. Puis, il revient à la réalisation et c'est avec "La haine" que Mathieu Kassovitz devient véritablement célèbre en 1995.

Un immense succès

"La haine" est projeté pendant le Festival de Cannes et devient un film culte et générationnel. En 1996, il reprend son rôle d'acteur dans "un héros très discret de Jacques Audiard et "mon homme" de Bertrand Blier. En 1997, il réalise "Assassin(s)" et tout en continuant sa carrière d'acteur. Il réalise en 2000 "les rivières pourpres". En 2001, il apparait dans "le fabuleux destin d'Amélie Poulain" de Jean Pierre Jeunet, en 2002, dans "Amen" de Costa-Gravas. En 2003, il réalise aux États-Unis son 5e film "Gothika". Il y tourne ensuite "Munich" de Spielberg en 2005. Puis, il réalise "Babylon A.D." en 2008. En 2011, il revient en tant que réalisateur et acteur avec "L'ordre et la morale".

La reconnaissance

Avec "métisse" Mathieu Kassovitz obtient en 1994 une nomination au César du meilleur espoir masculin et à celui de la meilleure première œuvre. En 1995, il obtient avec "La haine" le César du meilleur film, le prix de la mise en scène au Festival de Cannes, et une nomination au César du meilleur réalisateur. Pour "Regarde les hommes tomber", il reçoit le César du meilleur espoir masculin. En 2001, il est nommé au César du meilleur réalisateur et il reçoit l'étoile d'or du réalisateur pour "Les rivières pourpres". 2003 : Nomination au César du meilleur acteur pour Amen.

Articles de la même catégorie Cinéma

Gildor Roy : biographie

Gildor Roy : biographie

Gildor Roy est un animateur de télévision, chanteur et acteur québécois. Il est le frère des trois autres acteurs canadiens Luc Roy, Maxim Roy et Yvon Roy. Il a obtenu des rôles très marquants au théâtre, au cinéma ainsi qu’à la télévision et il est connu pour sa grande faculté d’adaptation avec n’importe quel univers artistique.
Analyse et critique du film Les yeux de Laura Mars

Analyse et critique du film Les yeux de Laura Mars

Thriller mettant en scène Faye Dunaway et Tommy Lee Jones, "Les yeux de Laura Mars" est un film fantastique écrit par John Carpenter, et réalisé par Irvin Kershner. Il sort en salles le 2 août 1978, et reçoit un accueil critique mitigé. Tentative américaine de se rapprocher du genre du gallo-italien, le métrage est néanmoins bien reçu par le public.
Jean Richard : biographie

Jean Richard : biographie

Jean Richard, né le 18 avril 1921 dans les Deux-Sèvres, n’était destiné ni au cirque, ni au cinéma. Et pourtant, c’est ces deux carrières qu’il va mener de front avec succès. Celui qui incarna le Commissaire Maigret pendant 20 ans à la télévision a réussi durant toute sa vie à "jongler" entre plusieurs passions complémentaires, qui en ont fait l’homme de spectacle que l‘on sait.
Tout sur les cinémas de  Montpellier

Tout sur les cinémas de Montpellier

Salles de cinéma Introduction et aperçu des salles de cinéma à Montpellier, les programmes et leur infrastructure.