Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Mathieu Kassovitz : biographie

Mathieu Kassovitz réalisateur et acteur français est né à Paris le 3 aout 1967. Il est le fils du réalisateur Peter Kassovitz. Acteur complet, il a su choisir ses rôles tout au long de sa carrière, mais c'est en tant que réalisateur qu'il est parvenu au statut de représentant de sa génération et qu'il a pu conquérir définitivement le cœur du public.

Les débuts

Mathieu Kassovitz fait ses premières apparitions assez tôt au cinéma dans un film de son père "Au bout du bout du banc" en 1979 puis dans "L'année prochaine... si tout va bien" de Jean-Loup Hubert en 1981. En 1990, il tourne ses premiers courts métrages, dont le tout premier : "Fierrot le pou". Il faudra attendre 1993 pour qu'il réalise son premier film "Métisse" dans lequel il se réserve un rôle. Il continue sa carrière d'acteur avec "Regarde les hommes tomber" de Jaques Audiard en 1994. Puis, il revient à la réalisation et c'est avec "La haine" que Mathieu Kassovitz devient véritablement célèbre en 1995.

Un immense succès

"La haine" est projeté pendant le Festival de Cannes et devient un film culte et générationnel. En 1996, il reprend son rôle d'acteur dans "un héros très discret de Jacques Audiard et "mon homme" de Bertrand Blier. En 1997, il réalise "Assassin(s)" et tout en continuant sa carrière d'acteur. Il réalise en 2000 "les rivières pourpres". En 2001, il apparait dans "le fabuleux destin d'Amélie Poulain" de Jean Pierre Jeunet, en 2002, dans "Amen" de Costa-Gravas. En 2003, il réalise aux États-Unis son 5e film "Gothika". Il y tourne ensuite "Munich" de Spielberg en 2005. Puis, il réalise "Babylon A.D." en 2008. En 2011, il revient en tant que réalisateur et acteur avec "L'ordre et la morale".

La reconnaissance

Avec "métisse" Mathieu Kassovitz obtient en 1994 une nomination au César du meilleur espoir masculin et à celui de la meilleure première œuvre. En 1995, il obtient avec "La haine" le César du meilleur film, le prix de la mise en scène au Festival de Cannes, et une nomination au César du meilleur réalisateur. Pour "Regarde les hommes tomber", il reçoit le César du meilleur espoir masculin. En 2001, il est nommé au César du meilleur réalisateur et il reçoit l'étoile d'or du réalisateur pour "Les rivières pourpres". 2003 : Nomination au César du meilleur acteur pour Amen.

Articles de la même catégorie Cinéma

Ida Lupino : biographie

Ida Lupino : biographie

Ida Lupino est une actrice, réalisatrice, scénariste et productrice américaine. La plupart du temps, elle a donné la réplique à des personnages riches d’expérience et forts. Ida Lupino est d’ailleurs une personne forte et de caractère, car elle est l’une des premières femmes qui ont su s’imposer dans la réalisation de films à Hollywood.
Andre De Toth : biographie

Andre De Toth : biographie

D'origine hongroise, le réalisateur André de Toth a dirigé de nombreux westerns et drames réalistes dans les années 50. Mais son œuvre la plus célèbre demeure le film d'horreur "L'homme au masque de cire" avec Vincent Price.
Analyse et critique du film Les ex de mon mec de Nick Hurran

Analyse et critique du film Les ex de mon mec de Nick Hurran

Découvrez l’analyse et critique concise du film les ex de mon mec, comédie américaine de Nick Hurran sorti en 2005. C’est un film reposant, mais qui réserve quelques surprises, notamment au niveau de la critique et de l'interprétation.
Barbara Schulz : biographie

Barbara Schulz : biographie

Actrice aujourd'hui connue, Barbara Schulz, a longtemps tourné, ou joué sur les planches avec les plus grands de Gérard Depardieu à Meg Ryan. Campant pour la plupart du temps des rôles de jeunes adolescentes, le film " La femme d'un seul homme " lui permet de s'affirmer en temps que femme et de révéler toute l'étendue de son talent.