Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Manutentionnaire : le guide complet des formations, études, fonctions et débouchés

Vous êtes à la recherche d'une formation ou d'une possibilité d'emploi et vous vous demandez si le métier de manutentionnaire n'est pas fait pour vous. Nous allons vous présenter les différents types de formations qui permettent de devenir manutentionnaire, mais aussi le salaire et les possibilités d'évolution au sein de cette branche. Pour tous savoir sur le métier, suivez ce guide.

Métier et formation

Le métier Le manutentionnaire est un professionnel qui assure le transport, l'organisation et le positionnement des produits d'une entreprise. Il a pour tâche de veiller à la charge et à la décharge de ces produits, depuis leur réception par l'entreprise, jusqu'à leur positionnement dans les emplacements prévus à leur effet. Il s'agit d'un métier essentiellement manuel, mais le manutentionnaire doit également être capable d'utiliser des engins de levage (transpalettes, chariots élévateurs, etc.). En plus En plus de ces activités de déplacement, vous aurez à remplir tous les documents attestant de la réception des produits facturés. Vous aurez aussi sans doute à préparer les commandes de l'entreprise. La formation Pour devenir manutentionnaire, il n'y a pas de diplôme spécifique à obtenir. On peut être embauché et exercer ce métier sans formation, ni expérience dans la branche. Par contre, il faut noter que ce métier nécessite une bonne condition physique et une très grande endurance. Les différentes méthodes de travail peuvent s'apprendre au moment de l'embauche et il faut quelques semaines pour bien les maîtriser. Le CACES Par contre, pour devenir manutentionnaire-cariste, il est indispensable de détenir un certificat d'aptitude à la conduite en sécurité (CACES formation) qui peut être obtenu en suivant une formation d'une semaine (en faire la demande à votre société lors de l'embauche). Le CAP Il existe également un CAP d'entreposage et de messagerie qui ouvre certaines portes, mais il destine plus particulièrement son titulaire au métier d'agent de magasinage.

Salaires et évolutions

Les débouchés Le métier de manutentionnaire est un métier de la branche des services qui continue à embaucher, notamment au sein des grandes entreprises de commercialisation (hypermarché notamment). Mais en tant que métier de logistique, il souffre de restriction. Les manutentionnaires sont aujourd'hui de plus en plus polyvalents, notamment dans les petites entreprises. Les salaires Un manutentionnaire gagne en moyenne en début de carrière le SMIC horaire. Son revenu mensuel s'élève donc à environ 1200€ nets par mois, sans compter les heures supplémentaires qui sont très nombreuses dans cette branche d'activité. Avec une formation de cariste, il est possible de gagner un peu plus de 1500€ (montants constatés en mai 2011) par mois. Il s'agit cependant d'un métier qui offre peu de possibilités d'évolution, à moins de bénéficier d'une promotion interne à la société qui vous emploie (relativement rare).
Autres possibilités d'évolution Si vous êtes détenteur d'un bac professionnel en logistique ou d'un bac professionnel en transport, vous avez la possibilité de progresser au sein de l'entreprise, en devenant chef d'équipe, si votre travail s'effectue au sein d'un groupe. Sachez aussi qu'avec ce type de formation, vous êtes en droit d'attendre une évolution plus rapide de votre salaire. Pour conclure Pour devenir manutentionnaire, il faudra savoir utiliser du matériel de levage et des engins de manutention. Si vous vous en sentez capable pourquoi ne pas essayer ?

Articles de la même catégorie Formation

Les centres de formation publics et parapublics

Les centres de formation publics et parapublics

Dès la fin de la 3e au collège, on parle d'orientation. Certains élèves sont déterminés et savent tout à fait ce qu'ils veulent faire comme métier, mais d'autres sont encore incertains. Engagés dans une voie qu'ils n'ont pas toujours choisie, ils peuvent changer d'avis. Ainsi, les centres de formations professionnelles interviennent tout au long de la vie pour se former.
Quelles sont les études à suivre pour devenir ostéopathe ?

Quelles sont les études à suivre pour devenir ostéopathe ?

L'ostéopathie n'est pas encore une discipline reconnue en France. Elle consiste pour le praticien à identifier par des palpations les désordres internes de la circulation des fluides dans l'organisme, qu'ils aient une origine musculaire, ou ostéo-musculaire. L'originalité principale de ce type de traitement est qu'il n'utilise que les mains de l’ostéopathe dans la thérapie. Les études se font au sein d'établissements privés et durent 6 ans. Voici quelles études à suivre pour devenir ostéopathe.
Comment devenir écrivain public ? (conseils, adresses)

Comment devenir écrivain public ? (conseils, adresses)

Un écrivain public est très utile pour ceux qui ne sont pas très à l’aise à la rédaction. En effet, il peut rédiger toute sortes de documents, allant du simple courrier aux travaux littéraires. Pour exercer ce métier, des formations préalables sont nécessaires. Ces formations sont destinées à toute personne ayant un niveau bac, au minimum, et une bonne culture générale et qui désire exercer le métier.
Les études en alternance : définition et domaines d'application

Les études en alternance : définition et domaines d'application

En particulier, pour les jeunes de 18 à 26 ans, la formation en alternance est un moyen adapté de se former concrètement à l'exercice d'un métier. De nombreuses écoles, ainsi que des centres de formation et des organismes spécialisés, permettent en France de suivre des programmes professionnels, avec un système double de cours en école, et de stages en entreprise.