Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

John Sturges : biographie

Réalisateur mythique de la Grande Evasion, film avec Steve McQueen, John Sturges reste aujourd’hui encore un pilier de l’âge d’or du cinéma hollywoodien. De "Les Sept Mercenaires" jusqu’à "L’aigle s’est envolé", en passant par "Un homme est passé", retour sur trente années d’une carrière mémorable.

Ses premiers pas

Né le 3 janvier 1910 dans l’Illinois, John Sturges commence sa carrière dans le cinéma en 1932 lorsque, comme beaucoup d’apprentis réalisateurs, il fait ses premières armes dans le milieu du montage. Puis, pendant la Seconde Guerre Mondiale, il passe derrière la caméra, pour réaliser des documentaires de guerre, et autres films d’entraînement pour l’armée. En 1946, de retour du front, il s’attaque enfin à ses premiers longs métrages, drames et autres films noirs : il en réalise ainsi plusieurs par an pendant toutes les années 50, s’essayant rapidement aux genres du western et de l’aventure. Ainsi, il signe "Les aventuriers du désert" (1949), "Le peuple accuse O’Hara" (1951) ou encore "La plage déserte" (1953) et "Fort Bravo" (1953). Spécialiste du cinéma de genre, dont il explose les frontières, Sturges se fait enfin remarquer avec "Un homme est passé" (1955), avec Spencer Tracy, film pour lequel il reçoit une nomination aux Oscars.

Son succès

En 1957, c’est l’heure du "Règlement de Comptes à Ok Corral", avec Burt Lancaster et Kirk Douglas. Puis, en 1958, "Le vieil homme et la mer", avec Spencer Tracy, est une déception, tant critique que publique. Sturges enchaîne alors les westerns, jusqu’en 1960, où il tourne le mythique "Les sept mercenaires", remake des Sept Samurais d’Akira Kurosawa, et aujourd’hui encore un classique du genre, nominé aux Oscars pour sa bande originale. En 1963, Sturges marque à nouveau les esprits en dirigeant Steve McQueen dans "La Grande Evasion", fraîchement reçu à l’époque, mais depuis réévalué à la hausse par les critiques et les spectateurs. Deux ans plus tard, après un détour par la science-fiction dans "Station 3 : Ultra secret", Sturges revient au western, avec le pastiche "Sur la piste de la grande caravane" (1965), puis il retourne à OK Corral pendant "Sept secondes en enfer" (1967).

La fin de sa carrière

Désormais presque sexagénaire, Sturges ralentit sa production : après un film d’action (Destination Zebra, station polaire, 1968), et un métrage d’anticipation (Les naufragés de l’espace, 1969), il clôt sa carrière par un baroud d’honneur, celui du film de guerre "L’aigle s’est envolé" (1976), mettant en scène Michael Caine, Donald Sutherland et Robert Duvall. Un succès commercial, pour un nouveau film culte. John Sturges s’est éteint le 18 août 1992, à l’âge de 82 ans, d’une crise cardiaque.

Articles de la même catégorie Cinéma

Biographie de Pierre Dac

Biographie de Pierre Dac

Pierre Dac est né le 15 août 1893 à Châlons-sur-Marne. Il est un grand humoriste et comédien. Cet homme a su s'illustrer dans différents domaines tels que le cinéma, le théâtre, l'écriture et la chanson. Il s'est éteint le 9 février 1975 à Paris. Avec cet article, vous parcourrez la vie et la carrière de ce grand personnage qu'est Pierre Dac.
Richard Berry : biographie

Richard Berry : biographie

Richard Berry est un des comédiens les plus connus du paysage cinématographique français. Sa carrière commence au théâtre où il joue de nombreux classiques, puis il se fera un nom assez rapidement au cinéma. Son charisme lui vaut bien plus de rôles dramatiques que comiques. Depuis une dizaine d'années, il partage sa carrière entre sa vie de comédien et celle de réalisateur.
Où acheter le DVD du film Topaze de Marcel Pagnol ?

Où acheter le DVD du film Topaze de Marcel Pagnol ?

Ah notre belle Provence ! Qu'un seul homme aura bel et bien réussi (et avec un succès inimitable) à la mettre en images pour notre plus grand plaisir. Un régal de par ses majestueux paysages sous les chants des cigales. Un parfum de thym et de lavande enivrant par cet accent du midi qui se veut chantant lui aussi. Le Patois des gens du pays jouant les acteurs, j'ai nommé Mr Marcel Pagnol.
Présentation du film "Jean de Florette" : personnages, résumé, succès

Présentation du film "Jean de Florette" : personnages, résumé, succès

"Jean de Florette", un roman écrit par Marcel Pagnol en 1963 est adapté pour le grand écran par le producteur et réalisateur français Claude Berri, en 1986. Porté par les interprétations magistrales de Gérard Depardieu, Yves Montand et surtout Daniel Auteuil, pour la première fois dans un grand rôle dramatique, le film connaît un grand succès populaire à travers le monde. En voici les détails.