Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment fonctionne le bonus-malus automobile ?

Lorsque nous souscrivons une assurance automobile (ou moto), nous sommes automatiquement soumis au système du bonus malus. Qu'il s'agisse d'assurer un jeune conducteur ou que nous souscrivions une assurance auto week-end seulement, ces coefficients auront une influence directe sur le coût de notre prime.

Comment se fait le calcul

Au départ, pour le calcul assurance voiture, tout nouveau conducteur a un coefficient vierge, ou de 100 c'est à dire qu'il paiera la prime de base afférente à son véhicule, bien entendu augmentée des différentes taxes. C'est ensuite, en fonction des sinistres qu'il aura eu pendant l'année écoulée qu'il verra cette prime multipliée par un coefficient, qui l'augmentera, en cas de malus, ou la diminuera, en cas de bonus. Le calcul s'effectue sur les 14 mois qui précèdent l'avis d'échéance. Le bonus maximum est de 50%, c'est à dire que la prime de base est divisée par deux, le malus maximum de 3,50. Ces coefficients sont appliqués d'une manière uniforme par toutes les compagnies, et si vous changez d'assurance, le relevé d'information que vous devrez obligatoirement fournir portera la mention de tous les sinistres dont vous êtes responsables. Toutefois, si vous n'êtes pas assuré pendant deux années consécutives, votre nouveau contrat aura automatiquement un coefficient de 100. Votre coefficient de bonus malus s'applique à tous vos véhicules.

Les conditions d'application du bonus et du malus

Le bonus La prime d'assurance d'un conducteur n'ayant aucun accident responsable pendant un an se voit multipliée par 0,95%. Il faut donc 14 années consécutives sans accident pour obtenir le bonus maximum de 50%. En revanche si vous atteignez ce coefficient, il vous sera acquis définitivement au bout de 3 à 5 ans et sera conservé lors d'un premier accident dont vous seriez responsable. Certaines professions, dont les VRP qui font un usage intensif de leur véhicule à titre professionnel, bénéficient d'un système de calcul du bonus un peu plus avantageux. Le coefficient est de 0,93% par année sans accident responsable, et le bonus maximum est donc atteint au bout de 10 ans. Le malus Sa caractéristique principale est de progresser plus rapidement que le bonus puisque le coefficient appliqué par accident est de : - 1,25% par accident dont vous êtes totalement responsable. - 1,125% lorsque les torts sont partagés. Le coefficient maximum du malus est de 3,50%, coefficient qui est rarement atteint, car les conducteurs ayant une forte sinistralité sont bien souvent résiliés par les compagnies classiques. Le malus est très handicapant car; d'une part il fait fortement monter les primes d'assurances, et d'autre part, il rend très difficile l'adhésion à une nouvelle compagnie. Les conducteurs malussés n'ont souvent d'autre recours que de s'adresser à des assureurs spécialisés comme SOS Malus, par exemple. Il faut noter que l'application du malus n'a aucun rapport avec la gravité de l'accident. .Gel du bonus et du malus Le bonus et le malus ne s'appliquent que si la période d'assurance est constante. Si le contrat est suspendu pendant plus de 3 mois sur une année, le coefficient sera "gelé", c'est-à-dire, qu'il n'évoluera pas, autrement dit votre bonus n'augmentera pas, et votre malus ne diminuera pas.

Mon avis

Le système du bonus malus correspond, en fait, à une mutualisation des risques par les compagnies d'assurances, et les responsables d'accidents bénins sont, à mon avis, très fortement pénalisés. Je pense que ce système a ses failles puisque de nombreux conducteurs paient leur prime d'assurance, mais préfèrent prendre en charge la réparation de sinistres bénins, afin de ne pas subir de malus.

Articles de la même catégorie Assurance

Comment obtenir un devis d'assurance habitation en ligne ?

Comment obtenir un devis d'assurance habitation en ligne ?

Aujourd'hui, pour ouvrir un contrat d'assurance ou de mutuelle habitation, il suffit de se connecter sur Internet. Toutes les grandes compagnies d'assurance et les mutuelles, y compris celles qui sont nées de l'avènement d'internet, sont en effet en ligne pour vous proposer leurs devis et leurs meilleurs contrats d'assurance ou de mutuelle habitation.
Comment bien rédiger la lettre de résiliation pour un contrat d'assurance ?

Comment bien rédiger la lettre de résiliation pour un contrat d'assurance ?

Les comparateurs d'assurances nous permettent d'être parfaitement informés sur les tarifications des contrats d'assurance, qu'il s'agisse d'assurance automobile, habitation, ou santé. Nous sommes donc enclins à résilier nos contrats pour passer à la concurrence, que ce soit pour des questions de prix ou pour obtenir de meilleures garanties. Il faut toutefois rédiger sa lettre de résiliation en respectant certaines règles si l'on souhaite voir sa demande être prise en compte sans avoir de souci.
Assurance pour chiens : comment choisir ?

Assurance pour chiens : comment choisir ?

Afin d’augmenter le pourcentage des Français (4%) qui inscrivent leur animal de compagnie à une assurance, il serait peut-être temps pour vous de le faire. En effet, vous pouvez certainement penser comme la plupart des gens qu’il est inutile d’assurer son chien ou son chat. Cependant, plusieurs raisons confirment sa nécessité. Mais, en ce qui concerne la souscription, des précautions sont tout de même à prendre.
Comment réaliser une simulation de prêt hypothécaire ?

Comment réaliser une simulation de prêt hypothécaire ?

Une simulation de crédit hypothécaire repose sur quelques calculs simples. Voici la méthode pour les réaliser en utilisant un tableur sur ordinateur. Vous pourrez ensuite adapter les données à tout type de crédit à remboursements constants et à taux fixe, en adaptant les formules et les valeurs de base utilisées dans l'exemple.