Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment créer son entreprise ? Démarches et procédures

La création d'entreprise permet à de nombreux demandeurs d'emploi ou salariés en reconversion professionnelle de valoriser leurs compétences et de gagner leur vie. Il existe des aides pour la création d'entreprise, et il y a également des pièges à éviter pour payer moins d'impôts. Comment créer une entreprise ? Voici un guide des procédures et des démarches pour dépasser les difficultés administratives.

Créer sa boîte, être son propre patron et valoriser ce projet qui vous tient tant à cœur : créer sa propre entreprise peut être une solution économique, professionnelle et humaine très intéressante. Cependant, il y a certaines questions à vous poser pour réussir votre création d'entreprise : conception du projet, financements et aides à la création d'entreprise et forme juridique adéquates sont les trois points clés d'une création d'entreprise réussie. Concevoir un projet solide pour créer son entreprise : une étude de marché Le premier pas à franchir pour créer son entreprise consiste à faire une étude de marché solide pour vérifier si votre projet est viable économiquement. Pour cela, vous pouvez vous rapprocher de la chambre de commerce et d'industrie la plus proche de chez vous : vous y trouverez des interlocuteurs sérieux pour mener à bien votre projet. Cette étape est importante pour corriger, ajuster, adapter votre projet aux réalités du marché. Aides et financements à la création d'entreprise : ADIE Que vous soyez chômeur, que vous touchiez le RSA ou que vous soyez salarié, l'ADIE est une association qui peut vous aider à monter votre entreprise : prêt à taux zéro, primes à la création d'entreprise et suivi comptable pendant les premiers temps. Cette association pour le droit à l'initiative économique est un interlocuteur indispensable pour monter votre entreprise le plus facilement possible. Création d'entreprise : quel statut choisir ? En lien avec la chambre de commerce et l'ADIE, vous pourrez choisir le régime juridique et fiscal le plus adapté à votre activité : - Micro-entreprise : vous pourrez bénéficier d'une année de report de charge pour lancer votre entreprise. - Auto-entrepreneur : un régime fiscal et juridique très léger et facile à vivre. - Portage salarial : pour bénéficier des avantages du salariat tout en étant votre propre patron. Selon les chiffres de l'INSEE, il y a eu en 2010 près de 622030 créations d'entreprise : pourquoi pas vous ?

Articles de la même catégorie Création d'entreprise

Quel est l'annuaire d'entreprises le plus complet ?

Quel est l'annuaire d'entreprises le plus complet ?

Avec la démocratisation d'internet, et la possibilité de consultation de documents officiels en ligne, les annuaires de renseignements sur les entreprises se sont développés à vitesse grand V. De la recherche de siret à la consultation de bilan comptable, toutes les informations sont disponibles sur ces sites spécialisés. Cependant, qu'en est-il réellement de leur efficacité, et où trouver une information fiable ?
Commerces à vendre, achats de fonds de commerce

Commerces à vendre, achats de fonds de commerce

Acheter une entreprise pour ne plus dépendre de personne est tentant. Mais avant de sauter le pas et de faire l'achat d'un fonds de commerce, mieux vaut s'être bien renseigné, pour éviter les mauvaises surprises. L'achat avec ou sans les murs n'a pas la même valeur et son prix dépend en grande partie des chiffres avancés par le vendeur.
Tout savoir sur la constitution d'une SARL

Tout savoir sur la constitution d'une SARL

Une des choses les plus importantes pour le choix de la SARL se trouve en fait dans son nom. Une SARL est en fait une société à responsabilité limitée. Cela veut dire que les associés qui s’engagent, de 2 à 100, ne s’engagent que pour l’apport qu’ils ont effectué lors de la création pour la totalité du capital.
Statut indépendant : tout sur l'EIRL

Statut indépendant : tout sur l'EIRL

Le statut de l'EIRL permet de protéger une partie de son patrimoine, en créant et en déclarant un patrimoine professionnel. Cette déclaration doit comporter tous les biens nécessaires à l'activité de l'entrepreneur. Parmi les autres caractéristiques du statut, il y a des obligations (ouverture d'un compte bancaire par exemple) et des options (déclaration de l'impôt sur les sociétés par exemple).