Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Analyse et critique du film Firewall

Sorti en 2006, Firewall est un long-métrage anglo-américain de Richard Loncraine, basé sur une histoire vraie. Il met en scène Harrison Ford en employé de banque contraint de commettre des vols dans son établissement pour le compte du criminel tenant sa famille en otage. Malgré son budget conséquent, le métrage n’a connu, à sa sortie en salles, qu’un accueil critique et public assez hostile.

Résumé

Vice-président de la Sécurité à la Banque Landrock Pacific de Seattle, Jack Stanfield (Harrison Ford) a une vie idéale : un poste à responsabilités, une maison luxueuse, une épouse amoureuse (Virginia Madsen) et deux enfants. Un jour, cependant, il se trouve pris au centre d’évènements qui le dépassent : un collecteur de dettes l’accuse de devoir près de 100000$ à un casino en ligne, et Bill Cox (Paul Bettany) feint un rendez-vous professionnel avec lui, avant de le prendre en otage, et de lui annoncer que sa famille est elle aussi captive. Rapidement, Jack se voit contraint de jouer le jeu de ses ravisseurs et, équipé de caméras en tous genres, il est forcé de voler de l’argent dans certains comptes de sa banque. Stanfield essaie alors désespérément de trouver une échappatoire à sa situation, en vain. Car Cox est partout, sous différentes identités, et il n’hésite pas à menacer la vie des enfants de Stanfield pour obtenir la collaboration de Stanfield. Le vol effectué, Stanfield échappe de peu à la mort, mais se trouve bientôt victime d’une mise en scène de Cox visant à le rendre responsable de la mort d’un de ses amis. Jack n’a alors d’autre choix que de se tourner vers Janet (Mary Lynn Rajskub), sa secrétaire, pour s’introduire dans le système informatique de Cox, et tenter de reprendre l’avantage.

Analyse critique

Tourné en grande partie à Vancouver par Richard Loncraine, le scénario de Joe Forte s’inspire en réalité du braquage de la Northern Bank de Belfast, Irlande, durant lequel des criminels avaient pris en otage la famille de deux employés, avant de les forcer à aller travailler comme si de rien n’était, pour commettre eux-mêmes des vols d’argent. À sa sortie, en février 2006, le film reçoit des critiques globalement négatives, principalement adressées à son script inutilement alambiqué, et à l’interprétation guère motivée de Ford. Le résultat ne se fait pas attendre : malgré son budget de 60 millions de dollars, et la présence, en tête d’affiche, d’une superstar comme Harrison Ford, Firewall fait un flop au box-office.

Articles de la même catégorie Cinéma

Emil Jannings : biographie

Emil Jannings : biographie

Emil Jannings est un acteur allemand d'origine suisse qui est né le 23 juillet 1884. Il joue principalement au théâtre, mais tourne également pour le cinéma et il est l'un des comédiens les plus célèbres de l'ère du muet. Il voit le jour à Rorschach en Suisse, mais sa famille déménage en Allemagne en 1890. Il décède le 2 janvier 1950 à Strobl en Autriche.
Michel Boujenah : biographie

Michel Boujenah : biographie

Michel Boujenah, un acteur au grand cœur, et au grand sens de l'humour. Il cache extrêmement bien son enfance difficile, l'éloignement de sa terre natale, la Tunisie. Voici l'histoire de l'acteur le plus attendrissant de la TV française. Monsieur Michel Boujenah.
Amos Kollek : biographie

Amos Kollek : biographie

Amos Kollek est un cinéaste réalisateur et scénariste israëlien travaillant aujourd'hui à New York, aux Etats-Unis. Cet amoureux du septième art réalisa plus d'une quinzaine de films au cours de sa carrière. De ses débuts dans le monde de l'écriture à son passage derrière la caméra, retour sur le parcours d'un réalisateur en activité depuis plus de 25 ans.
John Cassavetes : biographie

John Cassavetes : biographie

John Cassavetes est un acteur, réalisateur et scénariste français né le 9 décembre 1929 à New York, et décédé le 3 février 1989 à 59 ans. Après un parcours de comédien au théâtre et à la télévision, c'est au cinéma et derrière la caméra qu'il connaitra le succès. Engagé sur la voie du cinéma d'auteur, il va rompre avec Hollywood pour promouvoir un cinéma indépendant.