En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

letang-moderne

letang-moderne

Militant du Front de Gauche, conseiller municipal pg de Villenave d'ornon
Tags associés : villenave d'ornon

Ses blogs

letang moderne

letang moderne

letang-moderne.over-blog.com
letang-moderne letang-moderne
Articles : 460
Depuis : 25/11/2011
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Melenchon : Être un homme à l'échelle du Monde

Melenchon : Être un homme à l'échelle du Monde

La passion qui transporte cette immortelle flamme, celle qui élève l humanité et la rend meilleure ne se porte pas comme le vulgaire carnet à souche des boutiquiers du grand bazar de ce que désormais la gauche française est devenue. Jaurès avait un visage et une figure, il avait un nom. Il avait un nom lui, serais je tenté de d'écrire, pas
Ouah-ouah !

Ouah-ouah !

C’est une buse. L’affaire est entendue. Thomas Thévenoud est un incivique, il n’y a rien d’autre à dire là-dessus. Pourquoi, dès lors ce déchainement médiatique et politique pour livrer ce qui reste de ce pauvre bonhomme aux chiens ? De Rugy s’étalant sur toutes les radios pour nous faire part du dégoût que lui inspire le bougre,
La supercherie de Villepin.

La supercherie de Villepin.

L'été n'était donc pas assez pourri qu'il fallut que Villepin nous fasse la leçon.La voie républicaine de la France est anesthésiée de l'indigence politique, humaine, économique des petites choses qui gouvernent.... Il ne leur suffit pas que nous baissions les yeux si bas, muets devant leur forfaiture, nous devons encore subir la leçon ré
C'est juste un état des lieux. Un état juste des lieux.

C'est juste un état des lieux. Un état juste des lieux.

Cautelerie… le Bourget- des gogos, des applaudisseurs… escobarderie, fausseté, fourberie, hypocrisie, mensonge, roublardise…. Rouerie aussi. Ruse-Hollande ! Pan ! Un mort, des morts repan ! La foudre-un scooter, la promotion voltaire des têtes d’anus, une politique de merde, des mots à chier ! Pan , panpan et ratapan ! Tout le monde se t
Leur Jaurès et le nôtre.

Leur Jaurès et le nôtre.

Les grignoteurs du sens, les rongeurs d'histoire avaient déjà commis de nombreuses forfaitures, la madame le Pen déposait son nom au beau milieu de son salmigondis idéologique, c'était grotesque, honteux, si gros,que personne ou presque, ne pouvait y croire..... Puis Sarkosy convoqua à son tour les paroles de Jaurès pour en confondre le sens
Soif d'idéal

Soif d'idéal

Notre gauche est passée à la machine, délavée de ses couleurs d’origine, le système ne la craint pas, le peuple ne la reconnait plus. La violence du démantèlement en cours laisse chacun des sincères que nous sommes, un peu abasourdi, il faut bien le reconnaitre. Il n’est plus question de poursuivre notre quête enfermé dans un culte d
Temporaria  humilibus…

Temporaria humilibus…

Que les Charlie furent beaux. Par millions, anonymes et silencieux. Beaux comme une âme de vérité quand tout semble faussé par un air putride… Vous étiez beaux du courage de ceux qui connaissent toujours le bon chemin… Tout droit de République à Nation, par millions par millions, le double de pieds que de millions, pataclop… pataclop
EXCLUSIF: le script intégral du dialogue entre Fillon et Jouyet

EXCLUSIF: le script intégral du dialogue entre Fillon et Jouyet

-Fillon: il faut tout mettre en Œuvre pour sauver la cinquième République - Jouyet: Oui oui, il faut vraiment éviter que le peuple se mêle de nos affaires. - Fillon: Cette 6e République pourrait se répandre comme une trainée de poudre..... - Jouyet: Cette idée de referendum révocatoire et de peuple souverain, quelle Horreur!!! Fillon et J
Entre Valls et Le Pen, il y a la République.

Entre Valls et Le Pen, il y a la République.

C’est un odieux chantage que celui que déploie le Premier ministre, responsable et coupable en grande partie de la nausée profonde qui envahit le pays, évidemment pris en flagrant délit d’exécuter une politique contraire en tout point à celle pour laquelle Hollande a été élu, le voilà qu’il nous somme de le supporter au défaut de q
Consternante consternation

Consternante consternation

Je ne les oublierai jamais. Ni les chefs, ni les sous-chefs. Ni les tambours ni les trompettes. Ni même les auxiliaires, les brancardiers ni les porteurs d’eau. Le voilà, le résultat de leur soutien borné à la politique frelatée de Hollande. Il nous faudrait oublier toutes les douceurs livrées lorsqu’à peine clairvoyants, nous alertions