Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Fabienne et Dominique

Fabienne et Dominique

Nous vivons une autre vie sur notre voilier que nous préparons pour le grand voyage. Nous aimons l'art du récit et de la métaphore. Nous explorons la vie avec nos sens pour la partager sur le blog.

Ses blogs

Sea yoU

Un bateau nommé DÉSIRS... Voyages, aventures, humeurs, voiles, récits et photos
Fabienne et Dominique Fabienne et Dominique
Articles : 85
Depuis : 27/05/2014
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

TAHITI - FIDJI

TAHITI - FIDJI

J eudi 13 mai (ascension) « mais on n’a pas reçu votre « clearance »... vous n’allez pas pouvoir partir aujourd’hui... » nous dit un des cinq agents de l’immigration de l’aéroport de Faaa. Heureusement, notre ami Jean-Philippe, nous a conduit tôt ce matin pour accomplir la dernière des innombrables formalités pour sortir de Polyn
SOUS L'EAU DES LAGONS

SOUS L'EAU DES LAGONS

P our ce nouveau « post » on vous emmène en vidéo sous l’eau des lagons polynésiens. Le « snorkeling » est notre activité principale dans les îles et nous faisons des gigaoctets de « rush » juste pour le plaisir de faire de l’image et de saisir l’instant qui on l’espère sera exceptionnel en dépit de notre matériel pas toujours
La Nouvelle Calédonie

La Nouvelle Calédonie

I l est 6 h, mes doigts fouillent la fente entre la paroi du bateau et le matelas, pour atteindre mon téléphone qui vibre et sonne pour nous réveiller. L’astre du jour peine à se lever, sa lumière blafarde, sans vraies couleurs, sent la mauvaise haleine des lendemains de cuite, ça a dû s’éclater de l’autre côté du monde!!! Nous nous
TUAMOTUS

TUAMOTUS

V oir conseils aux marins en fin d'article IMPORTANT : Pensez à vous abonner au blog, cela vous permettra d’être averti dans votre boîte mail dès que je publie quelque chose, et en plus c'est totalement gratuit... C’est aussi important pour le blog, car cela fait monter le nombre de " followers" et améliore sa visibilité auprès des moteu
COVID - TAHITI - MOOREA

COVID - TAHITI - MOOREA

On surfe ensemble la vague de l'existence L ’odeur subtile des fleurs, portée par la chaleur du lever de soleil, nous chatouille les narines de plus en plus intensément au fur et à mesure que nous nous rapprochons de la terre. Tahiti sent la fleur. Un mélange de tiaré et de frangipanier qui tranche avec les fragrances salées de l’océan.
RANGIROA - TIKEHAU

RANGIROA - TIKEHAU

C ONSEILS AUX MARINS et B ONUS PHOTOS à la fin de cet article N ous avons un peu plus de vent que prévu pour cette traversée de 72 miles entre l’énigmatique et fascinante île de Makatea ( voir article précédent sur le blog ) et le mythique et gigantesque atoll de Rangiroa. Nous allons trop vite pour nous retrouver vers les 10h du matin dev
FIDJI

FIDJI

A près une longue et parfois difficile traversée, le cœur est plutôt enclin à profiter des plaisirs de la terre pendant quelques jours au moins. Dans cette mignonne petite marina, la « Copra shed », nous sommes idéalement placés pour aller et venir à notre guise, et commencer l’exploration de cette terre inconnue pour nous. La découver
MAKATEA L'île oubliée du bout du monde

MAKATEA L'île oubliée du bout du monde

IA ORA NA I TE MATAHITI API Très bonne année 2021. I l est 17h17 en ce mercredi 2 décembre et je me décide enfin à reprendre le clavier. L’arrêt contraint et forcé de notre tour du monde, pour cause d’hystérie planétaire, a quelque peu mis à mal ma motivation à l’écriture. Les touches de la tablette sont restées muettes pendant d
HUAHINE

HUAHINE

N ous nous préparons à quitter notre mouillage de Moorea, à l’entrée de la vallée d’Opunohu, si typiquement polynésien... Il a des airs de photographies de Adolf Sylvain. Ce photographe et journaliste de presse de l’après guerre s’est reconverti dans l’image « glamour » des vahines après l’incendie de son labo et la destructio
vers le CAILLOU

vers le CAILLOU

J e suis allongé dans le cockpit, le vent est frais pour une région tropicale, mais il est vrai que nous sommes en hiver dans l’hémisphère sud, les îles Fidji disparaissent progressivement à l’horizon. Seule Viti Levu est encore légèrement visible car c’est la plus grande et la plus haute, et pourtant nous avons déjà parcouru 35 mil