Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
http:/allerauxessentiels.com/

http:/allerauxessentiels.com/

Martine Cros Poésie, Peinture Me lire ailleurs : https://bleumouvantdelanuit.wordpress.com/

Ses blogs

aller aux essentiels

L'atelier Poésie de Martine Cros
http:/allerauxessentiels.com/ http:/allerauxessentiels.com/
Articles : 619
Depuis : 02/10/2010
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Des jours meilleurs : vendredi

Des jours meilleurs : vendredi

Au seuil de l'automne dans un crépuscule muet tu découvres l'onde du temps et ta reddition secrète comme de branche en branche légère une chute d'oiseaux que leurs ailes ne portent plus.
Puisque nous écrivons -- Olga Tokarczuk, "Le tendre narrateur".

Puisque nous écrivons -- Olga Tokarczuk, "Le tendre narrateur".

Olga Tokarczuk 6. Je continue de m'interroger sur la possibilité, aujourd'hui, de trouver les bases d'une nouvelle narration universelle, globale, qui n'exclurait aucune chose, plongerait ses racines dans la nature, serait riche de contextes mais qui, néanmoins, ferait sens. Une narration qui dépasserait l'incommunicabilité de notre "moi" claqu
Notes de soir : deux fragments de Jean Genet

Notes de soir : deux fragments de Jean Genet

Jean Genet, L'échappée belle, détail de la couverture du catalogue d'exposition, coédition Gallimard / Mucem C'est un des plus émouvants mystères que celui-là : après une période brillante, tout artiste aura traversé une désespérante contrée, risquant de perdre sa raison et sa maîtrise. S'il sort vainqueur... Dans l'antre de mon œi
Des jours meilleurs : vendredi

Des jours meilleurs : vendredi

Un lit de lumière, une chaise de silence, une table en bois d'espérance, rien d'autre : telle est la petite chambre dont l'âme est locataire. Polaroid d'Andreï Tarkovsky, in "Lumière instantanée", éditions Philippe Rey. Ce n'est pas sa beauté, sa force et son esprit que j'aime chez une personne, mais l'intelligence du lien qu'elle a su no
Des jours meilleurs : dimanche

Des jours meilleurs : dimanche

III Le poète transforme indifféremment la défaite en victoire, la victoire en défaite, empereur prénatal seulement soucieux du recueil de l'azur.
Arbres d'hiver - Sylvia Plath

Arbres d'hiver - Sylvia Plath

Arbres d'hiver Les lavis bleus de l'aube se diluent doucement. Posé sur son buvard de brume Chaque arbre est un dessin d'herbier -- Mémoire accroissant cercle à cercle Une série d'alliances. Purs de clabaudage et d'avortements, Plus vrais que des femmes, Ils sont de semaison si simple ! Frôlant les souffles déliés Mais plongeant profond dans
Notes de soir : repose en poésie, Philippe Denis

Notes de soir : repose en poésie, Philippe Denis

Philippe Denis, à qui l'on doit de remarquables traductions d’Emily Dickinson, s’est éteint le 8 novembre dernier. Sa poésie, emplie de méditation, ce livre, Chemins faisant, ne sont jamais loin de moi. 28 nov. J'essaie de me résumer. Res nullius --- la-chose-de- personne, sur les accotements, dans le jargon que j'entends. Ciel sans nuage,
Qu'est-ce que la poésie ? Milo De Angelis

Qu'est-ce que la poésie ? Milo De Angelis

© Photo Viviana Nicodemo Qu'est-ce donc que la poésie ? Son destin habite peut-être dans la pointe d'un crayon, dans la pointe aiguë et fragile de ce crayon. À cette feuille de papier --- la chose la plus vulnérable au monde --- nous confions notre vérité, notre ombre, notre secret, la zone cachée et ardente de notre voix, la partie la plu
Poème sans titre - Anna Akhmatova

Poème sans titre - Anna Akhmatova

Soir _________ Je prie le rayon qui traverse la fenêtre -- Il est pâle, fin et droit. Aujourd'hui depuis le matin je reste Silencieuse et mon cœur est comme en deux. Le cuivre du lavabo Est devenu vert-de-gris. Mais le rayon joue sur lui ; C'est une joie de voir ça, Si innocent et si simple, Et dans le calme du soir, Et dans cette chambre vide,