En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

http:/allerauxessentiels.com/

http:/allerauxessentiels.com/

Martine Cros Poésie, Peinture Me lire ailleurs : https://bleumouvantdelanuit.wordpress.com/

Ses blogs

aller aux essentiels

aller aux essentiels

L'atelier Poésie de Martine Cros
http:/allerauxessentiels.com/ http:/allerauxessentiels.com/
Articles : 545
Depuis : 02/10/2010

Articles à découvrir

Journaux de bord - Jack Kerouac - I

Journaux de bord - Jack Kerouac - I

Jack Kerouac à Manhattan en 1953, photographie : Corbis / Allen Ginsberg. Jack KEROUAC JOURNAUX DE BORD 1947-1954 Edités et présentés par Douglas Brinkley Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Pierre Guglielmina Collection L'INFINI nrf GALLIMARD 2015 DIMANCHE 16 nov. -- Pris beaucoup de notes, samedi dans la nuit, environ 2 000 mots. Aujourd'hu
Lorelei - Sylvia Plath

Lorelei - Sylvia Plath

Lorelei Pas une nuit pour se noyer : La pleine lune s'écoule sur le fleuve Noir sous le doux miroir de l'eau, Les brouillards nocturnes s'abattent Volute après volute comme des filets de pêche Bien que les pêcheurs soient couchés, Les tourelles massives du château Se dédoublent dans un miroir, Immobilité. Cependant ces formes flottent Vers
Feuillets - Haïkus - XXII

Feuillets - Haïkus - XXII

Haïkus pour une pianiste sans piano Une femme simple Chante des plis de mémoire – Froissements d'hiver La journée ressasse Une pièce sans piano Au soir il prend place Le nocturne vingt Sous les rameaux de dix doigts Chante des yeux doux La note posthume Traverse tous les remous Traverse la nuit Verveine rosée Et blanche de l'aube osée Brahm
Carnet 47 - Un amour de Brigetoun

Carnet 47 - Un amour de Brigetoun

Aujourd'hui, déambulé dans la vieille ville de Dijon, pensé fort à Brigetoun, et du coup ai sorti le portable pour prendre deux ou trois clichés "à sa manière". Certes, j'avais à faire à la poste et dans d'autres lieux tout aussi prestigieux, mais j'ai ralenti le pas en pensant soudain à elle, allait nous manquer si ne revenait pas écrir
LE HAÏKU [LA  PRÉPARATION DU ROMAN] - ROLAND BARTHES

LE HAÏKU [LA PRÉPARATION DU ROMAN] - ROLAND BARTHES

Roland Barthes LA PRÉPARATION DU ROMAN Cours au Collège de France 1978-79 et 1979-80 * Sous la direction d'Éric Marty, Éditions du Seuil, Octobre 2015 Texte annoté par Nathalie Léger Transcription des enregistrements par Nathalie Lacroix Avant-propos de Bernard Comment (Version inédite, Du Haïku à Proust) Roland Barthes en 1979, Crédits :
HARMONIUM - WALLACE STEVENS

HARMONIUM - WALLACE STEVENS

Source : poetryfoundation.org Wallace STEVENS HARMONIUM Traduit de l'anglais et présenté par Claire Malroux (Édition bilingue) Points/Poésie (Copyright José Corti, 2002) Dépôt légal mars 2015 * HARMONIUM * INFANTA MARINA Her terrace was the sand And the palms and the twilight. She made of the motions of her wrist The grandiose gestures Of h
Grenouilles en grands manteaux - Céline Minard - [ Voyage d'hiver ]

Grenouilles en grands manteaux - Céline Minard - [ Voyage d'hiver ]

David Altmejd, LE SOUFFLE L’ŒIL, Bosquet des trois fontaines, © EPV / Thomas Garnier. A propos de l'œuvre Dans le Bosquet des Trois Fontaines, David Altmejd installe deux sculptures qui évoquent chacune des êtres en puissance où se jouxtent séduction et monstruosité. « Je sens que les choses existent uniquement lorsqu’elles sont para
SONNETS - PIER PAOLO PASOLINI - II

SONNETS - PIER PAOLO PASOLINI - II

Pier Paolo Pasolini Sonnets Traduction et postface de René de Ceccatty É dition bilingue nrf Poésie / Gallimard - Un extrait - Source : revue-ballast.fr [109] Dans la froide bourrasque, ce n'est pas un hasard Si tu me regardes comme un homme Mort pendant des années et des mois et maintenant comme Ressuscité -- un solitaire évadé Qui croit qu
À la fable - Elsa Morante

À la fable - Elsa Morante

Source : https://alchetron.com/Elsa-Morante ALLA FAVOLA À LA FABLE Di te, Finzione, mi cingo, fatua veste. Ti lavoro con l'auree piume che vestì prima d'esser fuoco la mia grande stagione defunta per mutarmi in fenice lucente ! L'ago è rovente, la tela è fumo. Consunta fra i suoi cerchi d'oro giace la vanesia mano pur se al gioco di m'ama non m
Quelques fragments autour du 31 décembre

Quelques fragments autour du 31 décembre

Jack Kerouac et William S. Burroughs photographiés par Allen Ginsberg JACK KEROUAC MERCREDI 31 DEC.[1947] -- Fête chez Tom à Lynbrook, mais comme j'étais triste à minuit, sans fille, seul dans une pièce en train de jouer "Auld Lang Syne" au piano avec un doigt. Mais après ça quelle beuverie & quels hurlements, buvant énormément avec Jack