Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Carine

Ses blogs

Le blog de Carine

Le blog de Carine

Pas de résumé, pas vraiment une critique, juste mes sentiments en quelques mots :-)
Carine Carine
Articles : 723
Depuis : 30/07/2011

Articles à découvrir

"Sortilège d'une nuit d'été – Le quartet des Smythe-Smith " de Julia Quinn

Et j'ai encore bien ri :-) Toujours aussi légère, la plume aborde encore cette fois un thème plus sérieux à savoir la condition des gouvernantes au sein des familles aristocratiques en ce début du XIXème siècle. La gouvernante est une jeune fille de bonne famille qui a été bien éduquée et qui souvent a aussi des origines dans la nobless

"Un goût de paradis – Le quartet des Smythe-Smith »" de Julia Quinn

J'ai bien ri ! Et je ris encore tant les situations sont parfois bien cocasses même si certaines ne prêtent clairement pas à rire. Début du XIXème siècle, pas simple d'être enfant unique dans une famille aristocratique ; les règles sont là, la nursery d'abord avec une nounou compétente et stricte si possible ; à partir de trois ans, on p

"Le chevalier servant" de Virginia Henley

Wouah, quelle passionnante histoire ! Une plongée dans le temps, un moment de l'Histoire où les rois d'Angleterre (voici la prolifique famille des Plantagenêt!) étaient français et distribuaient à tour de bras charges et richesses aux 'étrangers' (les français pour ceux qui ne suivent pas), un instant violant où la noblesse anglaise veut r

«Un ange de velours de velours – La Saga des Montgomery - 4» de Jude Deveraux

Toujours aussi bien, une saga qui vaut le détour ! Quatre jeunes hommes dans le vent : le premier, le plus sérieux tombe follement amoureux et confond pendant longtemps désir et amour ; le second, plus réfléchi, parlant d'amour je veux dire, suit les ordres du Roi ; le troisième, fougueux chevalier, ne jure que par l'honneur et la justice et

"Héloïse, ouille !" de Jean Teulé

Jubilatoire, c'est le mot juste ! C'est cru, c'est gras, c'est pointu, c'est tendre, c'est gai, c'est triste, c'est une bulle d'amour qui transporte la vie, c'est une bulle d'amour qui va au-delà de la mort. Comment dire, c'est une plume qui porte l'Histoire dans un tourbillon qui se déchaîne et qui explose en émotions. De l'amour charnel le pl

«Cœur de lion» de Hillary Fields

Bof bof, je suis mitigée car si le thème de départ est assez génial, le reste m'a ennuyé très vite. Et quand un livre m'ennuie, même un livre rouge, il me faut des siècles pour le lire :-p Et Jared n'avait pas été présent à ses côtés et il n'avait rien fait pour elle et elle avait dû tout faire toute seule… Et Isabeau n'avait pas p

"Troublante écuyère" de Jude Deveraux

Je me suis éclatée ! Ce n'est pas, loin de là, le meilleur livre rouge de ma bibliothèque, pas non plus le pkus amusant, c'est clairement le plus charmant et peut-être le plus émouvant tout en restant très simple et plutôt court. Quand la haine entraîne en trois générations le génocide de deux familles liées par le sang, c'est l'horreu

"La reine de Saba " de Marek Alter

J'ai bien aimé même si on est loin d'un coup de cœur :-) Oui, j'ai bien aimé mais ce genre de roman ravive ma colère contre les religions car elles sont la source des guerres bien plus que la couleur de la peau… Almaquah, dieu du peuple de Saba ; Arwé, dieu des contestataires de Saba ; Râ, dieu des égyptiens, pharaon parmi les hommes ; Ya

"Pompéi" de Robert Harris

J'ai adoré ! Deux jours, presque heure par heure ; on frémit d'abord sans vraiment se tracasser, on sursaute ensuite mais là encore, on a un peu l'habitude ; après, on étouffe et pas juste à cause de la chaleur intense et on commence alors à s'inquiéter et quand le bombardement commence, il est déjà presque trop tard. Un travail remarquab

"La rose et le loup" de Brenda Joyce

Très mitigée mais d'un côté, je m'y attendais car Mme Joyce est assez inégale dans ses productions littéraires. Un récit qui ne trompe pas l'Histoire, c'est clairement le bon côté de ce roman ! D'autre part, une plume qui m'ennuie à mourir avec ses répétitions à n'en plus finir et surtout, dans le cas présent, ses nombreuses litanies