Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Carine

Ses blogs

Le blog de Carine

Pas de résumé, pas vraiment une critique, juste mes sentiments en quelques mots :-)
Carine Carine
Articles : 947
Depuis : 30/07/2011
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

«La dernière valse» de Mary Balogh

J’ai bien aimé :-) Un contexte pas simple quand se retrouve face-à-face une héroïne veuve qui a préféré il y a dix ans la sécurité à l’amour et notre héro meurtri qui à pris le large pour l’aventure au grand nord. ; ce n’est pas une étincelle d’amour qui éclate alors entre eux mais une haine redoutable. Un retour inattendu,

«La chronique des Bridgerton t2 - Anthony» de Julia Quinn

D ieu qu’elle est amusante la famille Bridgerton ;-) Pas facile d’être pleinement heureux quand on sait que l’on va mourir jeune alors puisqu’il faut un héritier pour le titre, on gère le mariage qui devient urgent comme une campagne militaire. Pour aller au plus simple, on prend la R eine de la saison, une petite chose magnifique, pas t

«La chronique des Bridgerton t4 - Colin» de Julia Quinn

M on plus que préféré car j’ai vraiment éclaté de rire :-) « - Combien de grands mystères y a-t-il dans la vie, en vérité ? Comme personne ne répondait, Colin suggéra : - Quarante-deux ? » Une référence à la réponse universel (« Hitchhiker’s Guide to the Galaxy » de Douglas Adams) , c’est vraiment le top ! Je ne m’y attend

«La chronique des Bridgerton t5 - Eloïse» de Julia Quinn

U n peu déçue… Un roman plus court, plus rapide, moins amusant, faut dire que les sujets abordés sont plus lourds. Ainsi choisir de rester vieille fille malgré plusieurs demandes en mariage, ça tient la route quand on a sa meilleure amie comme comparse mais le jour où cette dernière se marie, tout s’écroule comme un château de cartes.

«La chronique des Bridgerton t7 - Hyacinthe» de Julia Quinn

O uf, j’ai bien ri :-) L’auteure a retrouvé sa plume pleine de peps et d’humour et moi, clairement, mon plaisir de la lire. Une histoire bien ficelée avec une petite énigme en plus, c’est parfait pour passer une journée d’hiver bien grise et bien tristounette. Et si on ajoute à cela la présence hilarante de Lady Danbury qui n’est

«La chronique des Bridgerton t8 - Gregory» de Julia Quinn

J’ ai beaucoup aimé :-) J’ai beaucoup moins ri, c’est vrai et pourtant, l’humour est toujours bien présent mais beaucoup plus discret. Un roman d’introspection, de réflexions profondes, de questionnement sur l’amour et cela se fait en touches plus ou moins délicates et j’ai trouvé ça charmant. Bien oui, comment sait-on qu’on e

«La chronique des Bridgerton t3 - Benedict» de Julia Quinn

M on préféré jusque là :-) Faut dire que j’adore l’histoire de Cendrillon et notre héroïne est une Cendrillon malgré elle. Une nuit magique qui changera tout et qui ne changera rien si ce n’est un souvenir merveilleux pour survivre encore et toujours à une existence misérable pour elle et insipide pour lui. Et là, il faudra attendre

«La chronique des Bridgerton t1 - Daphné» de Julia Quinn

J’adore :-) Le contexte : la première fille de la maison à marier et c’est déjà sa seconde saison… Elle n’est pas l’aînée, trois grands frères la précèdent et surtout la protègent ; voilà le nœud du problème ;-) Une solution : trouver une stratégie et pourquoi pas avec un jeune duc tout frais juste revenu d’un tour du mond

«La chronique des Bridgerton t6 - Francesca» de Julia Quinn

B of ! Fransceca, la fille des Bridgerton dont on parle le moins d ans les opus précédents, qu’on ne connaît donc pas et qui reste une inconnue après ce long roman tout à fait inintéressant. Je m’explique, la première partie est courte et consacrée à ses deux années de mariage ; un mariage d’amour bien sûr mais où le cousin du com

«La chronique des Bridgerton t9 – Des années plus tard» de Julia Quinn

P as mal du tout. Daphné : une révélation libératrice ; Anthony : un jeu sans fin ; Benedict : quand Cendrillon s’en mêle ; Colin : un secret bien gardé ;-) ; Eloïse : une belle-fille charmante ; Francesca : une libération émouvante ; Hyacinthe : la fin d’une énigme ! ; Gregory : une apothéose poignante ; Violet : une surprise :-). N