En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Santal_express

Ses blogs

Lemodrop's lights

Lemodrop's lights

Whisky sour et fautes de frappe ...
Santal_express Santal_express
Articles : 382
Depuis : 12/01/2011
Categorie : LGBT

Articles à découvrir

Alors...?

Alors...?

" Que comptez-vous faire?" J'en sais rien. Je suis incapable de m'allonger sur ce sofa design de merde. J'ai croisé mes bras très fort autour de moi, transie, pourtant on est en juin et il fait plutôt chaud. On nous a promis les épreuves du bac à l'intérieur de la fournaise. Mais c'est pas ça qui me préoccupe, non, vraiment pas ça. " Vous
Kingston duo

Kingston duo

J'ai atteint Kingston ,mais j'y ai galéré aussi. Quelque chose a fait que je ne pouvais pas embarquer si facilement. D'abord j'y ai passé la nuit sur un banc, ou alors une partie de nuit car cette ambiance de zone portuaire était particulièrement glauque et flippante. Imaginez une nana de dix-huit ans à peine qui traîne là... Heureusement q
Trip, trip, trip

Trip, trip, trip

Cette nuit de Juillet touche à sa fin et Jocko au volant, nous fonçons à travers la Hollande direction le port de Rotterdam. "On va pas se traîner le cul sur les routes anglaises, il faut débarquer le plus au nord possible." (toujours aussi élégant) Tout est prévu, une ville flottante de chez P&O nous attend (enfin pas que nous...)pour nous
Luxueux sillage

Luxueux sillage

" Une psychanalyse? Depuis Août dernier? Presque un an dis donc... Remarque, on dit que certaines ont pu durer jusqu'à vingt ans... ou plus! Moi, ça me passionne, ça doit être une expérience unique! " Je n'y crois pas, tant cet instant est magique. Tant ses cheveux sont beaux et flamboient au soleil ocre qui nappe la mer du Nord. Même en ple
Take me anywhere, I don't care, I don't care...

Take me anywhere, I don't care, I don't care...

J'adore les road movies, même s'il est un peu rare qu'ils se finissent bien. Plus tard je vous parlerai de until the end of the world même si je crains de ne pondre qu'un article très poussif en regard du chef-d'oeuvre de Wenders. Bon, peu importe, comme dirait Mart. Je vous ouvre ici les portes de ma chambre en bordel, je n'écris pas vraiment
Die like a dog

Die like a dog

" Je peux savoir pourquoi tu ne veux plus qu'Epo et moi nous dormions ensemble? - Je peux savoir ce qui te vaut cette soudaine tendresse pour elle? - Je peux savoir ce qui te fait croire que j'ai des comptes à te rendre , Six? - Oh ça va , arrête de jouer avec nous comme ça! Je ne pensais pas qu'inviter une amie serait automatiquement la jeter
Je n'aurais rien dit ...

Je n'aurais rien dit ...

Tu sais Epo, je n'aurais rien dit... Peut-être parce qu'à l'époque j'étais trop accro aux miettes de Sixtine que David me jetait (par inadvertance) sous la table, et que j'avais pas envie de tout gâcher sur une impulsion de mâle conquérant. Peut-être plus encore parce que j'aimais trop vous foutre la misère et la trouille à toutes deux. C
La sphère à parfums ...

La sphère à parfums ...

Rassurez-vous; moi aussi je me suis nettoyée sur ce bateau, et je peux même vous dire que je l'ai fait avec la plus grande application. Pensant à ce que Jocko venait de me dire, bien sûr, y pensant même tellement que je ne voyais plus les minutes défiler sous ma douche brûlante. L'ardent,L'intrépide, Le virtuose avait donc des complexes et
Du bout des doigts ...

Du bout des doigts ...

Longtemps après on se demande quel est l'instant, mais l'instant tout réel qui a fait basculer les choses. Je crois que je m'en souviens. On était côte à côte, à l'arrière de la voiture, et je me souviens aussi que Sixtine était tout agitée et n'arrêtait pas de se retourner pour nous regarder. A tel point que David, au volant, l'a à un
On a inventé la "succombation" ...

On a inventé la "succombation" ...

Si Joachim avait vécu un peu plus; il aurait pu mesurer plus à loisir tout le bien qu'on s'est fait mutuellement. Malgré ma peur et mes tensions et mes méfiances, et tout ce qui me mettait en grande insécurité émotionnelle depuis le début de ce voyage, il a toujours su quel baume appliquer sur mes névroses, et à partir de là je serais el