Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Denis

Ses blogs

Voilliage

Voilliage

Voilliage avec deux ailes, Sillage,Voile, traces d'un voyage à travers les jours
Denis Denis
Articles : 426
Depuis : 10/09/2009

Articles à découvrir

Le chapeau circonflexe

Elle l’avait rencontré sur la plage, bel homme, séduisant, un beau spécimen de mâle. Lorsqu’il entra chez elle, il prit la peine de retirer son chapeau. Il pénétra son regard. Elle était veuve et vivait seule avec son fils. Elle le pria de rester auprès d’elle. Quelques temps plus tard il pénétra son fils. Ce n’est qu’alors qu
A Dieu Vat !

A Dieu Vat !

A Dieu Vat ! s’était-il entendu dire alors qu’il n’était encore que promesse. Et il y alla, sans bien savoir où se diriger. Il croisa l’oiseau diseur de bonne aventure qui commença par lire les lignes de sa main et l’assura d’une belle et bonne vie à venir. Il ajouta que pour atteindre son but, le plus sûr était de se diriger ver
L’effroi avant le oui

L’effroi avant le oui

L'annonciation de Recanati , de Lorenzo Lotto (1528) - « A dieu, va ! » dit l’ange à la jeune fille, lui montrant ostensiblement la direction à suivre de la main droite. Une branche de lys fleurie, glissée dans son autre main, est censée lui indiquer également le chemin de la postérité . - « Très peu pour moi », répond-elle avec effr
Vœux 2021

Vœux 2021

Le parchemin nouveau, débarrassé des débris de l'année écoulée, n'attend qu'une plume nouvelle, trempée à l'encre de nos souhaits. Puisse la plume du bout de nos doigts élaborer le dessin d'un monde plus juste, Puisse la plume la plus fine de notre raison dessiner un monde où aucune espèce ne soit plus menacée Puisse la plume du bout de
La meilleure part

La meilleure part

La liseuse à la fenêtre de Johannes Vermeer Ceux qui s’éloignent de nous Ne nous laissent pas seuls. Une part d’eux reste dans le temps. Pour la voir et la sentir Il faut attendre que l’absence Ait fait place à une autre présence. Ni les yeux, ni les sens Ne perçoivent cette part invisible Car elle réside en notre cœur profond. Parfoi
La promise

La promise

C’est sous le doux nom de délivrance Qu’elle s’était présentée à lui, Lorsqu’il l’avait appelée. Il lui avait demandé de prendre sa main Et de l’emmener avec elle En voyage, loin, au-delà d’ici bas. Mais la promise avait décliné Trop d’attaches le retenaient encore, Son ombre n’était pas assez diaphane. Je reviendrai, l
Nommer

Nommer

Âmes sans nom qui courez le ciel, venez donc auprès de moi, le dieu des poètes, Je vous nommerai, une à une et vous ferai exister sous le soleil A toi qui semble promise au bonheur Je donnerai le nom de Félicité Et toi, belle âme censée ravir jusqu’aux dieux mêmes comment te refuser le nom d’Aimé Toi qui as reçu le don de l’éléga
Le choix de vivre

Le choix de vivre

C’est une étincelle qui en premier lui apparu et l’invita à s’avancer vers la source de vie à la manière de l’étoile guidant les mages Se levant et la suivant il tituba dans le noir jusqu’à une anfractuosité dans les ténèbres d’où il vit le fleuve auquel la source donnait naissance Ce fleuve traversait une plaine immense tant
L’aube et le crépuscule

L’aube et le crépuscule

Au sortir d’un petit amas de pierres, L’aube pointe le bout de son nez encore mal réveillée de sa nuit passée sur un tapis de cendres. Que fait-elle dans cet endroit désert, au lieu de se trouver à l’horizon, d’où elle apparaît chaque matin dans sa gracieuse parure lilas? Aux cailloux qui le lui demandent Elle dit qu’elle est venue
Une grande fâcherie

Une grande fâcherie

Un jour le ciel a été retrouvé en larmes, pleurant ses dernières illusions. Il faut dire que la terre lui en faisait voir de toutes les couleurs. Elle avait commencé par lui cracher des mollards de plus en plus gros, sortis de fusils puis de canons qui ne cessaient de se multiplier Jusque là le ciel n’avait rien dit ou si peu, mais il étai