Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Patricia Gaillard

Patricia Gaillard

conteuse et écrivain, amie des chercheurs de merveilles, des heures nocturnes, des aubes, des vers luisants, des lucioles et de la musique de la renaissance espagnole...

Ses blogs

une terre à histoires

cultiver les contes, écrire les rêves, raconter le jardin...
Patricia Gaillard Patricia Gaillard
Articles : 495
Depuis : 30/05/2010
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Le jardin du 29 Avril

Le jardin du 29 Avril

Le jardin du 29 Avril Avril se termine sous la pluie et c’est bien car « la pluie d’avril est bonne fortune pour la terre » Asseyez-vous un instant dans un fauteuil près d’une fenêtre, fermez vos yeux et écoutez la pluie. Sentez-vous cette lente et régulière tranquillité ? Sentez-vous ce calme communicatif de la pluie ? Sa mélodie mo
Le jardin du 4 Mai

Le jardin du 4 Mai

photo Sylvie Gaillard Le jardin du 4 Mai Je suis la grenouille. Si si, regardez bien l’image, vous le verrez, même si je suis « couleur locale. »Il le faut bien, pour tromper ceux qui rêvent de me croquer. J’ai donc reçu la couleur de la terre, des branches, des mousses, de l’eau, des herbes sèches. Mon petit vêtement de camouflage. On
Le jardin du 25 Avril

Le jardin du 25 Avril

Le jardin du 25 Avril Ça y est, mon cher jardinier vient de cueillir le premier chou, qui trône comme une grande rose verte sur la table de la cuisine. Commencer ce dimanche en sa compagnie est tellement agréable. Une des particularités des légumes et des fruits du jardin, c’est qu’avant d’en entamer la préparation, on les admire, les c
Le jardin du 23 Avril

Le jardin du 23 Avril

Le jardin du 23 Avril Autour de l’étang les fleurettes sont chez elles. Mon cher jardinier ne tond pas ici, pour les laisser tranquilles. Quel charme ces bords de l’eau fleuris ! Et puis, entre l’étang et la rivière, tout près du frêne Yggdrasil et du petit chêne, deux rondins de bois font des sièges de contemplation. L’endroit est j
Le jardin du 26 Avril

Le jardin du 26 Avril

Le jardin du 26 Avril Les plants de tomates sont beaux et ne vont pas tarder à rejoindre leur place définitive dans les différentes serres. Ah les tomates... durant la saison froide, nous consommons nos coulis-maison et les petites tomates grappes que nous congelons en fin d’été pour les viandes au four de l’hiver, mais nous n’en acheton
Soyons oiseaux 7

Soyons oiseaux 7

photo Sylvie Gaillard Soyons oiseaux 7 Je suis un jeune héron. Je ne connais de l’existence que ce gros nid de branchages emmêlés. Mais ne vous fiez pas à son apparence austère, dans son milieu il est garni de fines brindilles, de mousses, de lichens et d’aiguilles de conifères parfumées. Lorsque j’étais œuf parmi mes frères - péri
Le petit bois du 27 Avril

Le petit bois du 27 Avril

Le petit bois du 27 Avril Le matin nos pas nous emmènent souvent dans une forêt, à quelques 4 km de notre village. Plutôt que forêt je devrais dire bois, car les arbres y sont encore jeunes, il n’y a pas de vétérans. La lumière qui y pénètre en fait un lieu parfaitement clair-obscur, qui plaît aux pervenches. Celles-ci forment ici des
Le jardin du 30 Avril

Le jardin du 30 Avril

Le jardin du 30 Avril Le petit chêne fait ses feuilles. Petites, brillantes, délicates, elles sont d’un vert tendre mêlé d’orange. La pluie qui tombe ce matin semble bien installée et elle va l’encourager. La nature sait ce qu’elle fait. En ce moment nous avons dans le petit domaine de jeunes écureuils. À tout moment du jour on peut
Le jardin du 22 Avril

Le jardin du 22 Avril

Le jardin du 22 Avril Les jeunes pousses des framboisiers sont toujours étonnantes par la vivacité de leur vert, mise en lumière par les rainures des feuilles pointues et les touches rose-orange des feuilles naissantes. Les pousses sont drues, abondantes, sans défauts, un pur délice pour le regard. Savez-vous que les longueurs d’ondes qu’
Le jardin du 24 Avril

Le jardin du 24 Avril

Nous attendons les pousses des dahlias Le jardin du 24 Avril Pour la première fois nous avons décidé, à la fin de l’automne dernier, de ne pas sortir les pieds de dahlias pour les entreposer à la cave. C’est un gros travail et nous ne rajeunissons pas, il faut donc songer à simplifier pour avoir le bonheur de jardiner encore longtemps. Le