En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Thierry

Thierry

Dessinateur de bandes dessinées et illustrateur.

Ses blogs

Le blog d'un conteur : Thierry Morfin

Le blog d'un conteur : Thierry Morfin

Joha, le héros de ces gags, est le personnage comique le plus populaire de tout l'Orient. Il est généralement connu sous le nom de Narsreddine Hodja. En effet, ce personnage atypique du monde musulman fait surgir la vérité par l'absurde.
Thierry Thierry
Articles : 37
Depuis : 01/08/2007
Categorie : Humour

Articles à découvrir

L'angoisse de la maladie

Un chef de caravane en plein milieu du désert croisa sur sa route le nuage de la peste. - Où vas-tu comme ça, lui demanda le chef ? - A Bagdad ! J'ai milles vie à prendre, lui répondit la peste sans s'arrêter ! Quelques semaines plus tard, le chef de la caravane croisa à nouveau le nuage de la peste. - Dis-donc, lui lança le chef caravanier

Perdu mais heureux

C'est en courant et sautant dans tous les sens q'un jour de marché Nasreddine Hodja cria dans la foule "Dieu soit loué ! Dieu soit loué !". Tantôt en faisant une accolade à l'un, tantôt en embrassant le front de l'autre, et de répéter incessamment "Dieu soit loué ! Dieu soit loué !". Surpris par si peu de pudeur et de retenue de la part d

L'arbre nu

Il était une fois au beau milieu d’une clairière, une jeune pousse d'arbre sorti de terre. Cette petite brindille fragile se confondait avec les touffes d'herbes alentours. Tel un nouveau né, il scrutait toute la végétation avoisinnante, monde étrange et varié qui l’entourait. Aussi, le mouvement des branchages et des nombreuses fleurs q

Une petite pièce

Tandis que Nasreddine cueillait des dattes en haut d'un palmier, un mendiant l'appela d'en bas : - Eh ! Nasreddine ! Tu peux descendre ? J'ai quelque chose à te demander ! - Vas-y, répondit Joha ! Je t'écoute ! - Non ! C'est très personnel ! Nasreddine fut obliger de descendre en espérant que ce n'était pas pour rien. - Bon, que veux-tu me di

Le fabricant de voleurs

Un riche commerçant de Bagdad se rendit à la mosquée. Il déposa à l'entrée ses chaussures comme il est d'usage et entra pour aller prier. A la sortie, il ne trouva plus ses chaussures. Visiblement, quelqu'un lui avait dérobé. - Seigneur Tout Puissant ! Quelle folie de ma part d'avoir laissé mes chaussures d'une grande valeur à l'entrée d

L'amour d'un buffle

Il y a bien longtemps, un paysan avait entendu parler d'un grand maître qui enseignait la méditation. On disait qu'il permettait à ses disciples de connaître l'Amour Divin. Impatient de vivre cette expérience, il entreprit le voyage. Lorsqu'il fut reçu par le maître en question, ce dernier lui demanda ce qu'il cherchait. - Je veux apprendre

Blanc comme noir

Tandis que Nasreddine gardait ses moutons dans un champs, un étranger de passage l'interpella : - Eh ! L'ami, vous avez un troupeau magnifique ! Pouvez-vous me dire quelle quantité de fourrage il leur faut quotidiennement pour apaiser leur faim ? - Voyons ! Ça dépend ! Les blancs ou les noirs ? Pour les blancs, en tout cas, trois ou quatre livr

La qualité d'un pays

Le soufi andalou Ibn Arabi, mort à Damas en 1240 après JC, a écrit dans une de ces oeuvres : - "Celui qui souhaite accomplir des exploits chevaleresques doit se rendre en Syrie; - Celui qui désire acquérir la noblesse vive en Iraq; - Celui qui désire assurer ses dernières volontés s'établisse à la Mecque, à Médine ou Jérusalem; - Celui

Le prix de l'argent

Un jour, Nasreddine, qui mendiait à la sortie de la mosquée, interpella un riche marchand. - Dis-moi, noble seigneur, lui demanda-t'il, pourrais-tu me donner de quoi acheter un éléphant ? - Cher Nasreddine, je voudrais bien, mais si je fais ça, tu perdras très vite ton éléphant car tu n'auras pas les moyens de le nourrir, lui répondit-il !
Chasse au trésor

Chasse au trésor

Nasreddine était en train de creuser des trous dans son terrain en plein soleil. Un voisin qui passait par là s'étonna. - Eh ! Nasreddine ! Tu cherches de l'eau, lui demanda t'il ? Mais Nasreddine était absorbé par sa tâche laborieuse. - Il n'est pas là non plus ! Ce n'est pas possible, se dit-il à voix haute ! - Tu as une drôle de façon