Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Alain Paul Nicolas

Alain Paul Nicolas

Rebelles d'Afrique et d'ailleurs est une école de pensée qui cherche à mettre en place de nouvelles institutions et Constitution dans les pays d'Afrique en tenant compte de leur histoire et de leur culture, et en tentant de concilier tradition et modernité.

Ses blogs

Le blog d'Alain Paul Nicolas

Rebelles d'Afrique et d'ailleurs cherche à mettre en place de nouvelles Institution et Constitution dans les pays d'Afrique en tenant compte de leur histoire et de leur culture, et en tentant de concilier tradition et modernité. La réflexion porte également sur l'abandon du franc CFA, et d'un redécoupage de territoires, car les uns et les autres sont ceux hérités de la colonisation. Entre 1500 et 1900, les Africains sont passés de 17 % à 7 % de la population mondiale. Il faut compter en moyenne quatre victimes collatérales pour un esclave vendu. Soit près de 100 millions de personnes ? (L'Afrique des idées, " Quel est le bilan humain de la traite négrière " par E. Lerouiel).
Alain Paul Nicolas Alain Paul Nicolas
Articles : 182
Depuis : 17/07/2009
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Niger - Un scandale hors norme ?

« Monsieur le juge, ici, un soldat est mort, en mission pour la République ; il ne veut ni les honneurs militaires, ni pleurs et lamentations. Comme, tous ceux qui sont morts avant lui, à Diffa, Tillabéry, Tahoua et ailleurs, il ne souhaite qu’une chose : être rassuré que vous aussi, vous accomplirez dignement votre mission, et monterez un

La République du Congo de Merveille Bazonzila

Les opposants de la diaspora congolaise de l’Ile-de-France organisent samedi 10 octobre 2020, un rassemblement à Château Rouge à 13 h en direction de la Place de la République avec une dispersion à 18 h. C’est une marche d’indignation pour dénoncer l’assassinat de Merveille Bazonzila pour non-port de masque. Ce n’est que la énième

Brazzaville, capitale de la République du Congo

Personne ne peut reprocher aux opposants de la diaspora congolaise de ne rien faire. Certes avec un manque de réussite, mais les idées sont là et débattues. Déjà bien avant la campagne présidentielle qui avait abouti à l’élection de Pascal Lissouba. À cette époque, en France notamment, trois écoles de pensée faisaient références pa

Niger - Voici venu le temps des élections

Il est de coutume lorsqu’une personne meurt, qu’elle fasse l’objet de toutes sortes d’éloges. Ceci est particulièrement vrai quand il s’agit d’une personnalité, comme Mamadou Tandja par exemple. Facebook en est le témoin, jusqu’à outrance voire même jusqu’à une certaine indécence. La mort efface le passé des individus, seul

La puissance continentale intégrale (Akindi-Ibbela)

Rien que le titre de ton essai laisse perplexe. La puissance continentale intégrale ! À travers ce titre, l’on voit que l’objet de ton essai c’est le continent africain. Tu en fais une entité unique et globale, ce qu’elle n’est pas, et c’est une idée au mieux utopique au pire dangereuse. Dans le premier cas, il s’agirait d’une v

Il faut condamner et combattre ceux qui tuent au nom de Dieu (Allah)

Dieu est le plus grand « Allahu akbar ». Pour l’islam, cela signifie que « Lui seul est grand ». Pour la majorité des religions, Dieu est seul et unique et sa figure est celle du Père y compris dans l’islam. C’est la raison pour laquelle les croyants des religions sont choqués lorsque des tueurs d’attaques terroristes le font au nom

Primaire de la diaspora congolaise (Charles Madede)

C’est avec une attention toute particulière que j’ai écouté ton intervention sur Afrikili dont le sujet était la Primaire de la Diaspora congolaise. Je reconnais que j’ai mis un certain temps pour comprendre ton propos. Je t’ai trouvé peu clair dans tes explications, comme si tu cherchais, déjà, à te persuader du bien fondé de ta d

Mali - Plus de questions que de réponses ?

La libération de quatre otages détenus au Mali par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), proche d’Al-Qaïda, pose plus de questions qu’elle n’apporte de réponses. En réalité, il s’agit d’un échange de prisonniers. Effectivement, entre dimanche et mardi, plusieurs dizaines de « barbus » voire plus de deux cent