Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Siglo

Siglo

très matinal!
Tags associés : art contemporain, la vitole, recits, tanger, art

Ses blogs

le blog lavitolebleue

Littérature, écriture, art contemporain, le plaisir de fumer le cigare, la ville de Tanger
Siglo Siglo
Articles : 88
Depuis : 19/09/2006
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Le corps, le livre et le paysage

Le corps, le livre et le paysage

"Ces photographies montrent des interactions entre mes mains, des livres s’ouvrant sur des photos de paysages et des éléments tierces variables. Par des gestes simples, Laila Mestari créée des espaces ambigus où s’enchevêtrent les références à l’histoire de l’image, aux espaces livresques et à la complexité incarnée du présent.
La maison que j'ai quitté

La maison que j'ai quitté

Je me repose, est-ce par hasard que je suis là assis sur la ligne imaginaire du Tropique du Cancer? Tanger 14 Mai 2015 La maison que j’ai quittée La maison de mes souffrances est ma mémoire. Je ne l’ai pas quitté par désaveu mais par ma connaissance de la vérité. Je ne prétends pas avoir connu la Vérité car à partir de quel lieu si c
                                 Le ramasseur de pierres (Episode I)

Le ramasseur de pierres (Episode I)

Photo prise à Amtoudi, nous étions logés chez l'habitant. Amtoudi est un village situé au sud du Maroc. Là-bas, la pierre est le seul biais par lequel les dessins rupestres et les greniers fortifiés racontent l'histoire des Hommes du paléolithique à l'avènement des dynasties marocaines. Episode I Le ramasseur de pierres est embauché. Il d
Rachel Muyal

Rachel Muyal

Rachel, tu es partie sans nous le dire! laisse moi au moins regarder pour une dernière fois tes cheveux peignés à la belle époque. A ton pays d'accueil ne reste pas silencieuse et parle lui de Tanger, ou pourquoi pas place toi à côté de la grande ours, je verrais alors ta lumière dans la nuit. tu es partie très vite, je voulais encore te p
Le ramasseur de pierres (Episode III)

Le ramasseur de pierres (Episode III)

Les amants de René Magritte Son idiosyncrasie pourtant était son dernier rempart contre une aliénation certaine. Son cheminement sur la voie dissipa peu à peu sa mièvrerie intellectuelle et se sentit soudain suffisamment enhardie pour se colleter avec cette pâte gélatineuse dans laquelle il se voyait engouffré et tant qu’à faire l’asso
Le ramasseur de pierres (Episode IV)

Le ramasseur de pierres (Episode IV)

Le Marabout de Henry Matisse Rue Sidi Ahmed Boukoudja à Tanger Casbah Son appartement, un studio de trente six mètre carré presque mansardé pour jeune couple à peine marié ou une personne cherchant à débuter dans la vie sans trop de frais, un espace polyvalent, indifférencié où l’évitement n’est pas encore nécessaire, un regard de
Confusion will be my epitaph

Confusion will be my epitaph

Le buisson ardent. La rue les vents, Parade vagabonde, Épidermes silencieux, stratosphérique, Flottants au-dessus des nuages, Roucoulement des foules, Caresser la terre, Murmure des remparts, Malgré tous les instruments de la mort, Paroles emmurées, Dialectes voyageurs, Haleine au safran, Instants en ronde-bosse, Temps en bas-relief, Vide repos
                                 Le ramasseur de pierres (Episode II)

Le ramasseur de pierres (Episode II)

Grenier fortifié à Amtoudi En ce début d’après midi l’air était frais. Les peupliers plantés en alignement sur les trottoirs, ordonnaient tout le long de l’avenue le regard des passants. Traversé nettement par la lumière, la clarté de l’arbre offrait un abri moins sûr pour les moineaux et les mésanges qui allaient, de leurs batte
Chasseurs dans la neige

Chasseurs dans la neige

Chasseurs dans la neige de Pieter Bruegel l'Ancien Chasseurs dans la neige est l’une de mes peintures préférées. Bruegel ! Bruegel ! Quel magnifique présent tu as laissé à l’humanité ! Et dire que quelques unes de tes peintures, vu que tu as été influencé par Jérôme Bosch, sont d’un ordre surréaliste ! Je n’ai jamais été plon
Antoni Tàpiès

Antoni Tàpiès

Pour bien regarder une œuvre on doit poser beaucoup plus de question à soi-même plutôt qu’à l’adresse de l’artiste. Antoni Tàpiès Naissance : terre, boue, argile, paille, moignon, papier, union Mort : effilochures, poussière, décomposition, rupture, coulures, division Surfaces lisses, rugueuses, travaillées par une série de marquag