En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Maurice

Ses blogs

Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!

Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!

Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
Maurice Maurice
Articles : 3003
Depuis : 24/02/2006
Categorie : Politique

Articles à découvrir

à vot'bon coeur

Les dettes continues d'être souscrites. Les caisses de la villes sont vides mais ça ne fait rien, la municipalité continue de faire des dettes ! Le palais des fêtes à 5 m€ La tour agricoles qui voit son coût s’envoler vers les 5 m€ (4,6 en février 2016, vont-elles être encore réévaluer ?) La réfections des équipements sportifs ! N
Comment s'aimer soi-même ?

Comment s'aimer soi-même ?

Bonjour à tous, Je suis ravie de vous convier, samedi 10 février à 15h , au prochain Café-Philo qui portera sur la question suivante : "Comment s'aimer soi-même ?: un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ?" . Comme à notre habitude, nous explorerons cette problématique grâce à une discussion conviviale, et à la découverte de la pen
Peut-on aimer autrui à l'infini ?

Peut-on aimer autrui à l'infini ?

Bonjour à tous, Le dimanche 18 février , il y aura l'embarras du choix pour philosopher avec les enfants ! Ciné-Philo et Théâtre-Philo ! A 15H , au Théâtre de la Ville de Paris, je suis ravie de vous convier, pour la première fois, à une séance Goûter-Philo sur la question : "Peut-on aimer autrui à l'infini ?" ! Rendez-vous à l'Espace

François André nous parle de la dalle de la A3

S L’AMENAGEMENT DE LA DALLE DE LA COUVERTURE DE L’A3 En 1969, était inauguré le tronçon de l’autoroute A 3, reliant la porte de Bagnolet, à Rosny. Sa configuration en tranchée a eu pour effet d’isoler un secteur de notre ville qui déjà souffrait d’un morcellement compliqué, du fait de la topographie du terrain ( lien entre le cent

Romainville le 17 février 2018 Propos du père François Mon ami Ph me faisait régulièrement observer qu’il ne fallait pas s’opposer systématiquement au principe des indemnités pour les élus. Elles ont été créées, me disait-il pour que des individus désargentés puissent s’exprimer et pour que la politique ne soit pas l’apanage des riches. Il avait certes raison et c’est sans doute grâce aux indemnités qu’un homme comme François Ruffin, dont je suis loin de partager toutes les analyses mais que j’apprécie beaucoup, par exemple quand il propose à Alexis Corbière de réduire les indemnités des députés au niveau du SMIG, que Ruffin, donc peut siéger à l’Assemblée. C’est aussi grâce aux indemnités que SW, professeur non certifié, peut, comme le Casimir de d’Ormesson (dont je vais entreprendre la lecture) mener la grande vie. Il était même si pressé d’arrondir ses fins de mois que, lorsque, toute honte bue, il se fut agenouillé devant celle qui, sans jamais relâcher la pression, avait su dompter l’être libre qu’il était et que j’appréciais, il n’eut même pas la décence d ‘attendre le départ de Gérald Calzettoni pour lui faucher la moitié de son pécule mensuel. Honte à toi ! Stéphane. Mais je pense que tu sauras, en bon sophiste que tu es, t ‘arranger avec ta conscience... Mais, où est-ce que je vais avec cette histoire ? Je voulais simplement rappeler que les meilleures inventions, si l’on n’y prend garde, peuvent déraper et que l’on en arrive vite à ce que de pauvres types ne se battent pour se faire élire que pour le pognon, soit qu’ils en manquent totalement, soit qu’ils jugent qu’ils n’en ont pas assez, et, je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais il y a beaucoup de gens « qui jugent qu’ils n’en ont jamais assez ». A cet égard, ma courte expérience de la vie politique locale ne m’a fait connaître qu’un seul homme, qui n’était certes pas désargenté, mais qui a su résister à l’appel du « toujours plus » et, tout au long de ses 18 ans de mandat, n’a pas touché un sou. Tu me demandais, Stéphane, pourquoi j’avais fait amitié avec lui. Il y avait des tas de raisons à cela (qui ne te regardent pas) mais son désintéressement aurait suffi. Venons-en au véritable sujet de ce propos. Je traitais donc (brillamment) des bonnes inventions qui sont détournées de leur but premier. Or donc, la semaine dernière, je reçus un appel téléphonique du commissariat des Lilas, m’enjoignant de m’y présenter pour une histoire de plainte. Emerveillé, stupéfait, j’imaginai aussitôt que, dans l’affaire de ma plainte avec constitution de partie civile (vous vous souvenez : les 9 MILLIONS DE LA PLACE DU MARCHE, les 1,2MILLIONS DE FIMINCO, les 5 VENTES NON JUTIFIEES DE BIENS PUBLICS EN DESSOUS DU PRIX DES DOMAINES, les CONTRATS SANS APPELS D OFFRES etc.), le TGI avait fait diligence (comme dans l’affaire Fillon). Je t’en fous. Il s’agissait d’une plainte de notre inénarrable duo contre un malheureux concierge d’immeuble HLM qui avait eu le malheur de le mettre en cause dans la gestion du parc immobilier de la Ville. Le mis en cause avait dit qu’il me connaissait (ce que je confirmai) mais mon audition ne pouvait pas aller bien loin puisque, sur le fond de l’affaire, je ne pouvais fournir aucun éclaircissement. J’en profitai tout de même pour rappeler que la nomination à la tête de nos HLM d’une bonne femme qui avait été écartée d’un organisme parisien semblable pour une gestion préoccupante qui lui valut plus tard d’être condamnée par une cour disciplinaire, cette nomination créa un climat de suspicion qui pouvait expliquer les accusations du mis en cause. La police, comme la justice auprès de laquelle je me renseigne régulièrement pour suivre l ‘avancement de mon propre dossier, en tout cas, s’étonnent du nombre énorme d’actions en justice intentées par le duo vallso-campionniste. Je me fais régulièrement un devoir d’expliquer à ces fonctionnaires que cette multiplicité s’explique d’abord par l’agressivité et la malignité du couple infernal. Elle s’explique surtout par un truc qu’on appelle « protection judiciaire ». Comme les indemnités, cette protection est au départ une bonne invention puisque les élus, tout du moins certains élus, ont souvent l’occasion d’ester en justice de par leurs fonctions. Bien sûr, mais, comme les indemnités, la protection judiciaire peut être détournée de son véritable but. Permettant aux élus de faire appel à la justice sans bourse délier, elle peut amener ces derniers à abuser de ce droit (comme la maire Valls qui attaqua en justice l’élection au conseil territorial, par une alliance droite-gauche, de notre candidate ; elle fut naturellement déboutée et condamnée à une amende de 1000 euros ; s’est-elle acquittée ?). Le duo, dans ce domaine, est célèbre dans le 93. Gageons que s’il s’agissait de son fric, il se montrerait moins chicanoux. Salut à tous. François Le Cornec

D Romainville le 17 février 2018 Propos du père François Mon ami Ph me faisait régulièrement observer qu’il ne fallait pas s’opposer systématiquement au principe des indemnités pour les élus. Elles ont été créées, me disait-il pour que des individus désargentés puissent s’exprimer et pour que la politique ne soit pas l’apanage
Propos du père François le 12 février 2018

Propos du père François le 12 février 2018

Romainville le 12 février 2018 Propos du père François Je me suis étonné, ce matin, auprès de Momo. Ça fait longtemps que je n’ai pas vu ma tête sur Facebook ou sur le site de Spoutnik Dal. Successivement, je m’étais vu apparaître sous les traits de Dark Vador ( ?), d’Ali Baba, d’un personnage de Fort Boyard, d’un juge à perruq
Propos du père François le 7 février 2018

Propos du père François le 7 février 2018

Romainville le 7 février 2018 Propos du père François Je vais essayer, aujourd’hui, d’élever le débat ( ?), mais vous devinez déjà que je terminerai par notre village. Je voudrais vous parler de la corruption, qui ne peut être ainsi nommée que lorsqu’elle est établie. Elle débute par un simple relâchement général des mœurs qui

PROLONGATION Sophot

PROLONGATION de la date de réception des dossiers de candidature Concours SOPHOT.com 8 ème édition Le site SOPHOT.com dédié à la photographie sociale et environnementale organisera une exposition avec les deux reportages lauréats Lieux d’exposition Galerie FAIT & CAUSE 58 rue Quincampoix - 75004 Paris - France du mardi 15 mai au vendredi 1
Propos du père François le 6 février 2018

Propos du père François le 6 février 2018

Romainville le 6 février 2018 Propos du père François Et que faire en un gîte, à moins que l’on n’écrive ... Ou que l’on ne lise... Moi, j’aurais bien fait des photos de mon jardin sous une neige qui rend tout (sauf notre centre ville) photogénique... Mais je me suis souvenu que c’était ce que j’avais fait la dernière fois et q
Dépistage du VIH

Dépistage du VIH

Un dépistage du VIH va avoir lieu demain mardi devant l’espace marcel Cachin (rue de la résistance) entre 17 et 19 h.