Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Alex Caire

Alex Caire

Ses blogs

Sérail

Expression poétique / Inédits / Chronique littéraire et sociale / Extraits: Le Temps perpétuel; Sanctuaire du temps (AR); Sérail; Verdict ; Insolent
Alex Caire Alex Caire
Articles : 31
Depuis : 15/03/2005
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Des jardins de jadis

Des jardins de jadis

J’ai toujours accordé une grande importance aux lieux qui, contrairement aux humains, sont perpétuels. Le temps nous traverse dans un éclair pour continuer son voyage perpétuel vers un infini qu’aucun humain n’a su définir. J’ai choisi depuis quelques années de mesurer notre furtive et ô combien futile existence face à l’immense s
Le fil invisible entre humilité et éternité

Le fil invisible entre humilité et éternité

"J'emporte avec moi la conscience de ma défaite comme l'étendard d'une victoire",écrivait Fernando Pessoa, l'immense et humble écrivain portugais, dans son "Livre de l'intranquillité". Si le Portugal est aujourd'hui sur toutes les lèvres, ce n'est pas seulement grâce à son équipe de football qui est devenue Championne d'Europe 2016, décro
Un moment de bonheur dans la Cour des Romeros

Un moment de bonheur dans la Cour des Romeros

Pepe Romero et Alex Caire à Granada le 30 Juillet 2019 Le 30 juillet 2019 fut le début d'un bref séjour heureux, au coeur de l'Andalousie si chère à mon coeur. Un séjour qui commença par savourer un jus d'orange, à l'ombre de la terrasse du Parador de Granada pour se terminer, après quelques banales péripéties, en un feu d'artifice music

اجمل تكوين

نحت الله جسدك بسكين من نار وجليد توقفت يده عند منتهي تكوينك ... ليبدأ عصر جديد من الحسن غير ذاك الذي الفته حسن غير ايل للزوال صمم الله ثناياك ثم رمي بسكينه الناري في اعماق محيط قصي ولم يدر وعله أر
Rodrigo l'Admirable

Rodrigo l'Admirable

Fleur de Bray et Thu Le chantent Aranjuez Je me permets, aujourd’hui, de m’inspirer du titre de l’écrivain français Philippe Sollers, auteur de Casanova l’Admirable (i), pour prendre la mesure de ce que représente Joaquin Rodrigo (ii) (1901-1999) dans la plus admirable de ses qualités, la générosité qui confirme l’érudition de so
Curious Vangelis

Curious Vangelis

Juno to Jupiter * - Vangelis - 24 Septembre 2021 Nombreux ceux qui ont essayé de cataloguer Vangelis. Entre "New Age" et "Postmodernisme," parmi d’autres étiquetages absurdes, ils se sont tous cassé les dents. C’est que Vangelis étonne et ne cesse de surprendre, tout en revisitant les origines de son œuvre. Dans "Curious Electric", extrait
Lettre à une femme en voyage

Lettre à une femme en voyage

“ Lors de notre première rencontre, tu m'avais déjà confié, esquissant un de tes sourires rétrécis, que tu partirais un jour vers un lieu que tu ignores, que tu serais pour moi sur la liste des abonnés absents; moi qui se réjouissait à peine de t'avoir trouvée ... Que tu me laisseras toujours te retrouver. Depuis ce moment, j'ai commenc
Mahler ouvrant la porte à Rodrigo *

Mahler ouvrant la porte à Rodrigo *

Le 5 juillet 2016, veille du souvenir du décès de Joaquin Rodrigo, le disquaire La Quinta de Mahler à Madrid présentait une version de certaines des oeuvres du génie espagnol: Fantasía para un gentilhombre, el Concierto para una fiesta ainsi que l'inévitable el Concierto de Aranjuez, le tout gravé sur un nouveau disque du jeune guitariste e
Rosetta* Vangelis ... La IVème dimension ?

Rosetta* Vangelis ... La IVème dimension ?

Le 14 septembre 1822, Jean-Francois Champollion, " déchiffreur d'hiéroglyphes", cria: " je tiens mon affaire », puis tomba dans le coma. Il venait de déchiffrer l'écriture des anciens égyptiens sur la pierre de Rosette. Cette découverte donna naissance à l'égyptologie. Alors que la sonde Rosetta de l'Agence spatiale européenne atterrit au
Blade Runner 2049 ... Un miracle se répèterait-il deux fois ?

Blade Runner 2049 ... Un miracle se répèterait-il deux fois ?

Nul ne peut savoir combien de fois Denis Villeneuve a-t-il pu voir Blade Runner de Ridley Scott (1982), et dans quelle version tant cette œuvre a mystifié et le public et les critiques par le nombre de versions différentes quant au montage final du film (Director's Cut) et surtout sa fin. Cela étant, l'œuvre de Ridley Scott a été nommée à