Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Chtou

Chtou

Ses blogs

Histoires de rue

Histoires de rue

De courtes histoires au coeur des Arts de la rue
Chtou Chtou
Articles : 106
Depuis : 23/02/2011
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Ils ont maintenu

C’est Dominique, à La Rochelle, qui a eu l’idée le premier. Il m’a appelé un soir, avec son air d’avoir un projet sympa derrière la tête. — Tu pourrais jouer dans une rue vide, pour les gens au balcon ? On était au creux de la vague, en pleine catastrophe, le président venait de nous condamner jusqu’à la mi-juillet (nous ne savi

Mon père

Mon père va bientôt mourir. La première pensée que tout le monde a, c'est de se dire que ce n'est pas surprenant avec la vie qu'il a eue, mais à la fois, tout le monde finira pareil, même les pères des autres. Bon c'est clair, c'est un vieux clown à l'ancienne et le nez rouge, il le porte sans élastique, à ce qu'il dit, c'est l'origine, d

Communiqué

Nous sommes Organisateurs de Spectacle Vivant Et nous n’oublions pas que les spectacles ont un coût qui est mûrement réfléchi et que les compagnies estiment juste. Les compagnies sont des creusets de création, elles assurent la pérennité des équipes, et permettent de développer des directions artistiques, ce sont nos ressources, nos amie

- Fabulations - "Mes amis artistes" (partie 2)

Voici une fourchette des prix qui se pratiquent: Un bon solo coute entre 1200 et 2000 euros. Un don duo entre 1500 et 2500 euros. Un trio, un quatuor, de 2000 à 4000 euros. En dessous, c'est idiot. Et puis songez donc, ajoutez seulement 200 euros à votre tarif de vente. Si vous avez 30 dates, cela vous rapporte 6000 euros dans l'année. N'en auri

Une ombre

D'où vient qu'on aime un homme? Je crois être tombée amoureuse de Mathieu par ses yeux. J'ai doucement glissé amoureuse, devrais-je plutôt dire, tout comme lorsque cette petite fille que j'étais raffolait de l'exquise descente du toboggan, prévisible, rassurante, et enivrante… Il n'était pas artiste à l'époque, au sens où l'artiste vit

Interné

Il a dix sept ans, et perché sur une chaise, il peut atteindre l'unique vasisdas pour y glisser la tête. Le jour fait lascivement place à la nuit... Tout est calme. Les toits sévères de St François privent la vue de Lesneven, mais au loin, on aperçoit un peu de vert. C'est le printemps, et quelqu'un a tondu les rares espaces herbeux de l'int

Art de vivre

On dira ce qu’on veut sur Roselyne, cette roublarde avait quand même eu du nez quand elle avait compris, dès le tout début de son mandat, qu’il allait falloir embaucher pour limiter la casse. Attention, je ne veux pas dire embaucher des chargés de diff, les concernant c’était clair qu’on partait vers une grande vague de suicides, mais

Vouivre

Quand Guillaume a sonné à la porte, j’ai su tout de suite que c’était lui parce qu’il laisse toujours trainer le ding, avant de relâcher le dong, c’est son côté théâtral. C’est un sacré cabot, et c’est aussi pour cela que je l’aime. Avec lui au moins, on ne s’ennuie pas. J’ai ouvert et il y a eu cet instant de gêne, que

- Fictions de rue - " Tremplin "

Je le revois encore, à califourchon sur une chaise, les bras croisés sur le dossier, il devait avoir quarante cinq ans et portait avec classe un vieux cuir qui lui donnait des airs de baroudeur planétaire. Ce qu'il était, d'ailleurs. Nous on sortait de scène, trempés de sueur, galvanisés par le succès, on glissait dix centimètres au-dessus

Le Feu au ventre

C'était en Septembre, il y a quatre ans. "Bon, avant de commencer à travailler ensemble, et puisqu'on a convenu que je commençais sur cette nouvelle création, je voudrais qu'on cible ensemble le projet cadre, pour que je puisse m'orienter sur un prévisionnel et un prospect des réseaux, ok pour vous?" Elle a lâché ça d'une traite et avec le