Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
divagations-et-balades

divagations-et-balades

medecin homéo - curieuse - j'ai la bougeotte - j'aime ma famille (restreinte),mes amis (fidèles depuis l'enfance,et les autres au fil du temps), les voyages, ils furent nombreux, moins maintenant : je vis chez mon chien qui ne me laisse pas partir

Ses blogs

Le blog de divagations-et-balades

Partage de mes balades préférées proches ou lointaines, de mes photos favorites relatives à ces balades et donner des petits bonus
divagations-et-balades divagations-et-balades
Articles : 1792
Depuis : 13/10/2011
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Tanger la mystérieuse

Tanger la mystérieuse

Je la regardais grandir sur cette rive africaine, depuis le bateau qui, pour la première fois, nous emmenait au Maroc. Elle n'était pas encore marocaine mais ville internationale, carrefour du monde, le plus court chemin, disait-on, entre l'Amérique et l' Inde. La médina, étincelante de blancheur, descendait en cascade vers la mer, et me rappe
Froid et douceur

Froid et douceur

Le ciel est d'un bleu pur et le soleil.......de glace. Il fait anormalement froid pour la période dans laquelle nous sommes. Il paraît que l'hiver austral a été particulièrement froid, et qu'au Brésil, plusieurs épisodes de gelées ont mis à mal les plantations de café. Je déteste le froid, même ensoleillé, et j'ai besoin de quelques do
Simples interrogations

Simples interrogations

Certaines choses curieuses qui se passent en ce moment dans notre pays, (mais pas que....), m'incitent à quelques réflexions étonnées. Par exemple, cette frénésie de vaccination : tout étudiant en médecine atteignant la 3ème année, à moins que cela ait changé, reçoit un enseignement d'immunologie et apprend, ainsi que dans ses stages h
La pensée du dimanche 21/11/21 - Les deux niveaux de l'étude

La pensée du dimanche 21/11/21 - Les deux niveaux de l'étude

Comment ça deux niveaux !!! N'y a t-il pas trois niveaux dans le système français : primaire, secondaire et supérieur ? * Le premier permet d'acquérir des connaissances de base, essentielles pour se diriger dans la vie et assurer notre existence. * Le second permet l'ouverture au monde par l'apprentissage des langues étrangères et l'accès
Quand on a froid.....

Quand on a froid.....

Certains aiment le froid, la neige, la glace......pas moi. La neige....je trouve ça joli, mais au cinéma ou à la télé. Parlez-moi des déserts écrasés de soleil, des mers chaudes dans lesquelles on peut plonger avec délice..... Alors, pour essayer de me réchauffer un peu, je regarde mes photos du temps où je pouvais décider de partir ver
Le point central

Le point central

Je suis abasourdie ! Il a fallu attendre le XXIème siècle, pour, enfin, savoir exactement ce que sont les deux individus qui constituent la race humaine. Pourtant, c'est là que se trouve son point central ! Jusqu'à ce jour, nous n'avions à notre disposition qu'une définition assez sommaire pour identifier les deux principales catégories d'ê
Valsons avec Sissi

Valsons avec Sissi

Quand j'avais passé la deuxième partie du baccalauréat, mes parents m'avaient demandée ce qui me plairait comme récompense, et j'avais répondu : " Je voudrais aller à Vienne, en Autriche ". Vienne....le romantisme, Sissi, l' Archiduc Rodolphe et Marie Vetsera, le beau Danube bleu, l' Opéra.....enneigé sur cette carte postale, tel que je ne
Mimiqui, reviens vite !

Mimiqui, reviens vite !

Il s'appelle Mimiqui, et les humains et lui étaient inséparables. Il avait pour habitude d'exprimer nos pensées, et pour cela, il mettait sur nos visages une petite grimace, dont il avait toute une collection. * tantôt gentille : Toutes les images viennent de Wikipedia * tantôt apitoyée, * tantôt un peu fachée, Mais toujours exprimant des s
La pensée du dimanche 14/11/21 - Vigilance

La pensée du dimanche 14/11/21 - Vigilance

Il nous parait très âgé, presque inoffensif, et pourtant, depuis la nuit des temps, il est l'incarnation du mal. Il est invisible, mais il nous voit et nous guette en permanence, prêt à fondre sur la moindre faille, ne serait-ce que le sommeil, de préférence anesthésique et collectif. Il est d'aspect effrayant, cependant, au fil du temps, i
11 novembre 1918

11 novembre 1918

Elle s'achevait enfin, c'était la Der des ders, et le monde respirait. Je suppose qu'on faisait partout la fête. Mon père et ma mère étaient alors trop petits pour se le rappeler. Mon grand-père était laconique à ce sujet, désillusionné et plein d'amertume. Mes grands-mères ? Un monstre était passé par là, suscitant l'impensable : la