Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
François Massarelli

François Massarelli

Enseignant, historien imaginaire du cinéma, musicien dans une vie parallèle

Ses blogs

Allen John's attic

Quelques articles et réflexions sur le cinéma, et sur d'autres choses lorsque le temps et l'envie le permettront...
François Massarelli François Massarelli
Articles : 4333
Depuis : 23/12/2010
Categorie : Films, TV & Vidéos

Spiral

De musique avant toute chose
François Massarelli François Massarelli
Articles : 269
Depuis : 26/02/2018
Categorie : Musique & Divertissements

Articles à découvrir

The Dave Brubeck Quartet Jazz impressions of Eurasia (Columbia, 1958)

The Dave Brubeck Quartet Jazz impressions of Eurasia (Columbia, 1958)

Dave Brubeck, je l'ai déjà souvent rappelé dans ces colonnes, était paradoxalement peu attiré par le travail en studio, préférant de tous temps la scène, pour le contact avec le public, et les possibilités ouvertes par l'improvisation, l'urgence et l'ambiance du moment. Ce qui explique pourquoi il a réalisé tant d'albums en direct, que c
The ducktators (Norm McCabe, 1942)

The ducktators (Norm McCabe, 1942)

Dans une ferme, deux canards attendent un heureux événement... L'oeuf est noir, et quand il se rompt, le nouveau né a une petite moustache carrée... Devenu adulte, la chose confirme toutes les craintes de son entourage: violent, intolérant, méchant et agressif, il va malgré tout devenir copain avec une oie énorme qui parle avec un abominabl
The cooler (Wayne Kramer, 2003)

The cooler (Wayne Kramer, 2003)

Bernie Lootz (William H. Macy) est un malchanceux chronique, ce qui lui garantit un emploi à Vegas. C'est que son patron, Shelly (Alec Baldwin), qui tient un casino (c'est donc un mafioso malhonnête et sans scrupules) à Las Vegas, fonctionne un peu à l'ancienne, il l'emploie donc comme "cooler", pour tempérer par sa malchance les possibilités
George Harrison All things must pass (Apple/EMI, 1970)

George Harrison All things must pass (Apple/EMI, 1970)

Un coup d'oeil au superbe documentaire Get Back , monté par Peter Jackson à partir des chutes de tournage du film qui deviendrait un an plus tard Let it be , nous permettra de constater sans ambiguité le malaise entre George et les autres Beatles, principalement Paul. Un malaise dont l'une des raisons est la nécessité de se battre pour imposer
Pink Floyd The Dark Side of the Moon (Harvest/EMI, 1973)

Pink Floyd The Dark Side of the Moon (Harvest/EMI, 1973)

Des fois, on n' qu'à s'incliner... C'est qu'il arrive qu'un album nous apparaisse dans toute son évidence. Chaque son est à sa place, chaque sensation est légitime. C'est le cas de cet album, le 8e du Pink Floyd (je mets les compilations et la participation à la musique de Zabriskie Point de côté), qui est paru en mars 1973, et abattu des re
Safeguarding military information (Preston Sturges?, 1942)

Safeguarding military information (Preston Sturges?, 1942)

C'est la guerre, et il faut se méfier des vantards et des distraits, qui comme Eddie Bracken en soldat qui téléphone à sa petite amie, finissent par en dire trop alors que forcément, et en tous lieux, des oreilles ennemies sont à l'écoute... C'est un court métrage, un des premiers efforts de la collaboration entre l'industrie du cinéma et
Rantala Danielsson Erskine How Long is Now? (ACT, 2016)

Rantala Danielsson Erskine How Long is Now? (ACT, 2016)

Enregistré en juin 2015, cet album est l'oeuvre d'un trio, certes, composé du batteur Allemand Peter Erskine, du pianiste Finnois Iiro Rantala, et du contrebassiste suédois Lars Danielsson... Mais c'est aussi une démonstration impressionnante du talent du pianiste, qui signe sept des treize titres, deux autres étant dus à Danielsson, et un ti
The fresh airedale (Chuck Jones, 1945)

The fresh airedale (Chuck Jones, 1945)

Un chien jaloux de sa position chez ses maîtres mène une vie infernale au pauvre chat qui devient facilement le bouc émissaire de son mauvais esprit... Enfin! Un film qui ose dire la vérité sur les chiens et les chats, nous présentant ce dernier comme la victime évidente des pires saletés, et le chien comme un être corrompu, vil, calculate
Awful orphan (Chuck Jones, 1949)

Awful orphan (Chuck Jones, 1949)

Un chien se fait abandonner sur une aire d'autoroute... Et immédiatement, se met en quête d'un nouveau maître. Il tombe sur Porky Pig, qui va vite découvrir que l'animal est absolument insupportable... Ne vous laissez pas attraper par la première phrase du résumé qui précède: ce film n'est en rie un plaidoyer. Il est même particulièremen
Nino Ferrer Métronomie (Riviera/ Barclay, 1971)

Nino Ferrer Métronomie (Riviera/ Barclay, 1971)

Métronomie , c'est l'entrée inopinée du rock dans l'âge adulte en France. Certes, il y a eu du rock 'n roll dans ce beau pays, mais alors que la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont été les théâtres d'évolutions majeures, en France on en est resté à Salut les copains... L'industrie musicale n'a pas su évoluer, et pour un Serge Gainsbou