Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

jdor

jdor

Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Ses blogs

Couleurs Poésies 2

Couleurs Poésies 2

Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
jdor jdor
Articles : 3174
Depuis : 02/06/2011

Articles à découvrir

Le pain des autres – Louis Delorme

Le pain des autres – Louis Delorme

Le pain chante la sortie du four La sueur, pour le pain des autres, Lui dégouline sur le front : C’est son auréole d’apôtre A ce mitron ! On dirait que ce sont des anges, Ces visages enfarinés, Les pains qui dorment dans leurs langes De nouveau-nés ! Un petit enfant qui rêvasse Se frotte les yeux pour mieux voir Et comprendre ce qui se pa
Enfin – Kathleen Hyden-David

Enfin – Kathleen Hyden-David

Avoir le droit de crier de raconter avoir le droit de s’arrêter de poser son bagage Ouvrir la maison de l’enfance comme on ouvre les yeux chasser cette ombre où se cachent les secrets où somnolent les regrets confier les mots du passé à la bienveillance du présent laisser le vent de l’automne effeuiller les souvenirs avant que l’hiver
Les oiseaux amoureux – Ode

Les oiseaux amoureux – Ode

Je voudrais enserrer dans mes pensées et puiser dans les souvenances anciennes les mystères de la Vie trouver la trace de l’Histoire à jamais enfouie afin que mieux l’on vive ne plus répéter les erreurs du passé enfin trouver la Paix, ne plus pleurer trouver l’Espoir * * * Et je pars dans mes chers nuages te trouver boire au creux de te
Le puits – Jean Dornac

Le puits – Jean Dornac

Poème dédié à toutes celles et ceux dont le monde n’a que faire... Il n’y a nulle lumière Et il n’y a plus d’air Dans ce puits noir Qu’on nomme « solitude » ! Il ne faut plus rien espérer Car plus rien ne peut nous sauver Depuis que de gris Nos cheveux sont devenus blancs... On en connaît qui s’y sont perdus D’autres s’y so
Le dire des roses – Nicole Hardouin

Le dire des roses – Nicole Hardouin

Hamlet, sculpture de Lord Ronald Gower Demande ton chemin aux bourgeons ils viennent de si loin. Économise le dire des roses recueille la brise sur leurs pétales. Interroge le battement d'ailes du rossignol il connaît tous les secrets de l'aurore. Déchiffre le paraphe de la nuit juste pour comprendre l'identité des étoiles. Enlace l'ombre des
SUR LE PAVÉ DE LA SOLIDARITÉ – Jeanne Champel Grenier

SUR LE PAVÉ DE LA SOLIDARITÉ – Jeanne Champel Grenier

Sculpture de Sergio Garcia Je me souviens... Il était là solitaire au pied de l’escalier qui monte vers la bénédiction Il était là pour dormir un peu cherchant quelque mollesse entre les pierres et ces pâles rudérales qui fleurissent au hasard des fêlures du béton La nuit écrasait tout l'édifice de l’église qui semblait couver ses
Un peu plus loin – Claude Luezior

Un peu plus loin – Claude Luezior

Charlie Hebdo : Les victimes de la barbarie Texte fort, texte juste, il est important, je crois, que je le publie ici au moment où se tient le procès des complices de ces monstres qui ont commis les attentats de 2015 à Paris. D’abord à Charlie Hebdo puis le 13 novembre dans Paris, ce jour-là, ville martyre. Comment oublier les innocents assa
Mes yeux se fondent – Victor Varjac

Mes yeux se fondent – Victor Varjac

Auguste Rodin : L’Éternel Printemps Mes yeux se fondent dans le ciel de ton visage mon cœur métamorphose ma chair en torche vive et je brûle ma Vie au brasier de ton corps... Le temps s’essouffle à poursuivre mon être évanoui de lumière au sein même du plaisir... Saltimbanque de l’Amour au pays éphémère où les destins fragiles ne
Michel Bénard et Ghani Alani - Michel Bénard

Michel Bénard et Ghani Alani - Michel Bénard

Texte dédié au grand calligraphe et ami Ghani Alani, Ce n’est qu’un instant qui s’étire, Ce n’est qu’une mouvance émerveillée, Ce n’est qu’une étonnante embellie, Dont le silence n’a de sens Que par le glissement du pinceau de soie, Ou l’expression de l’arabesque du calame. Ce n’est qu’un instant qui s’étire, Par le
Les gazouillis – Bétrice Gaudy

Les gazouillis – Bétrice Gaudy

Peinture de Béatrice Gaudy Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy Les gazouillis des oiseaux au jardin Au plaisir que tu prends à les ouïr tu ressens combien dérisoire et futile est le plus souvent l’apport des nouvelles technologies Tellement plus essentiels ces gazouillis qui ont des millénaires ©Béatri