Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

jdor

jdor

Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Ses blogs

Couleurs Poésies 2

Couleurs Poésies 2

Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
jdor jdor
Articles : 3243
Depuis : 02/06/2011

Articles à découvrir

Bonjour tristesse ! Adieu Athanase...

Après les décès de ces amis poètes, au cours de ces dernières années Thierry Deschamps Louis Delorme Abderrahmane Zakad Annie Mullenbach … Vient s’ajouter le décès d’ Athanase Vantchev de Thracy. Il est décédé le 30 septembre à Paris, mais je ne l’ai appris que ce matin… Il est dur et violent de voir partir définitivement les
Carnets d'été 2005 - Ode

Carnets d'été 2005 - Ode

Lamia, John William Waterhouse Suite du 29 juillet 1er août Dans les jours qui baissent Je regarde les ombres qui allongent Déjà La vie au bord du Fleuve Coule rapidement Dans le bonheur tranquille Cette paix que je retrouve tous les étés Je veux la garder précieusement Mais au retour, le quotidien me rattrape Où es-tu ma muse, qui es-tu Toi
Insouciance – Louis Delorme

Insouciance – Louis Delorme

Là-bas, la guerre immonde : on s’étripe, on s’égorge ; Pour le petit enfant que je suis, rien qu’un mot ! Rien qu’un jeu que l’on organise entre marmots Au miroir des marais, derrière les salorges. Grand-mère dans la cour grille le café d’orge ; On se laisse imprégner des rumeurs du hameau. Une petite brise entre sous les ormeaux
Aux naufragés de la rue – Victor Varjac

Aux naufragés de la rue – Victor Varjac

Photo d'illustration - afp.com/Joel Saget L’aube aux cheveux d’or traîne Dans le lit des nuages... La ville ouvre les yeux atteignant le rivage où se lève le jour barbouillé de nuit... Le silence traduit les premières formes en espoirs de couleurs et les rues vierges de silhouettes referment le grand livre des rendez-vous obscurs... La pre
Le masque au visage devant la mer - Sonia Elvireanu

Le masque au visage devant la mer - Sonia Elvireanu

Photo JDornac© étrange journée lorsqu’un fourbe masque te sépare du souffle de la mer, de la brise, de l’air, du vent, de l’odeur de pierre contre laquelle s’appuie le rêve, du bleu ondulé jusqu’à l’horizon, telle une montagne, étrange figuration de l’interdiction de respirer avec la mer, le vent, pétrifié en silence sur la
Allure - Michèle Freud

Allure - Michèle Freud

Il avait l'allure nonchalante, dégingandée et longiligne. En vérité, il semblait sorti d'un roman de Dickens. Mais il s'en moquait, il se souciait peu du regard des autres. Il voulait vivre à sa façon, sans se presser, la vitesse n'était pas son truc, ni le bruit. Un silence accueillant lui servait de refuge : là, il inventait une réalité
Un œil sur un livre. Aujourd'hui Claude Luezior

Un œil sur un livre. Aujourd'hui Claude Luezior

Nouvelle rubrique, que j’espère pouvoir alimenter régulièrement. C’est la superbe recension du livre de Claude Luezior, écrite pas Nicole Hardouin qui m’en a donné l’idée. Le livre ? « Un Ancien Testament déluge de violence » Juste quelques courts extraits pour vous faire découvrir l’humour et la liberté d’esprit de l’auteu
Au seuil du portique initiatique – Michel Bénard

Au seuil du portique initiatique – Michel Bénard

Photographie de Une – Ophélie Gaillard (DR) Au seuil du portique initiatique D’ombre et de lumière Embrasant le vitrail solaire, C’est un instant ineffable Lorsque la délicatesse De votre main effleure La crosse du violoncelle, Sur votre corps glissent Les soies de l’imaginaire Habillant votre âme Du rêve merveilleux de l’amour. C’
LE COURS DE VIE – Béatrice Gaudy

LE COURS DE VIE – Béatrice Gaudy

Dessin pour Samuel Paty par Maëlis, 10 ans Les traductions en occitan limousin et en italien sont de Béatrice Gaudy À Samuel PATY À l'encre rouge de son sang le professeur décapité écrit la Liberté comme unique chemin de vie désirable Le professeur assassiné d'avoir célébré la liberté d'expression devant ses élèves La Liberté redev
Ma cassette - Jean Dornac

Ma cassette - Jean Dornac

Ma cassette à malheur Se remplit sans cesse Elle déborde et noie mon cœur Rien n’y fait, pas même une messe... Une méchante fée L’a déposée dans mon berceau Au lieu de m’offrir un cerceau Ou la bénédiction d’un curé Certes, je suis toujours vivant Mais avec un coeur Qui va clopin clopant Et peut s’arrêter à tout heure Une bon