En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Editions de l'Abat-Jour

Editions de l'Abat-Jour

Maison d'édition bordelaise, qui défend une littérature exigeante et atypique : textes sombres et étranges, humour noir et mauvais genre revendiqués. Publie une revue numérique trimestrielle, L'Ampoule, ainsi qu'un important contenu littéraire en ligne (nouvelles, articles, feuilletons, lectures).

Ses blogs

Editions de l'Abat-Jour

Editions de l'Abat-Jour

Site des éditions de l’Abat-Jour, spécialisées dans les textes noirs et atypiques, avec une prédilection pour la littérature de genre. Important contenu en ligne (nouvelles, articles, feuilletons) dont la revue numérique L’Ampoule.
Editions de l'Abat-Jour Editions de l'Abat-Jour
Articles : 896
Depuis : 21/10/2010

Articles à découvrir

L'Ampoule n°23

L'Ampoule n°23

Avec les participations de Raymond Alcovère, Paul BRG, Catherine Burki, Benoit Camus, Clémentine Carsberg, Serge Cintrat, Philippe Correc, Tonnya Crif, Sandrine Cuzzucoli, Fabrice Décamps, Marianne Desroziers, Arnault Destal, Charles Duttine, Alexandra Fontaine, Otto Ganz, Roland Goeller, Armelle Le Golvan, Le Golvan, Marc Legrand, Marilyse Lero

Illustrations et photographies dans L'Ampoule n°23

On retrouve dans ce nouveau numéro quatorze illustrations et photographies sur le thème « Absence & Disparition » : une photographie-titre de Cédric Merland, quatre photographies étonnantes de Jeanne Ménétrier, une œuvre atypique de Clémentine Carsberg, un photocollage réalisé par Otto Ganz et Frédérique Longrée, un surprenant collag

Otto Ganz

Juste vivant parmi les vivants. Écrivain, poète, plasticien. Rien du tout pour autant qu’il l’englobe. Illustration publiée dans la revue Photocollage, 2017, avec Frédérique Longrée ( L'Ampoule n°23)

Fañch Rebours

Naissance à Paimpol (Bretagne) en 1972. Y habite toujours.Enseignant en classes bilingues Français-Breton de l’Éducation Nationale. A pris un quart-temps pour écrire et promouvoir ses livres.Sonneur (musicien : guitare, cornemuse), élu local, militant politique et culturel. Parutions :Avant d’essayer la fiction, écrivait de la poésie, de

Alexandra Fontaine

Alexandra Fontaine est une artiste plasticienne, peintre et sculpteur, née en 1969 à Paris. Après des études de littérature allemande, elle quitte le foyer familial pour vagabonder à travers le monde. Elle effectue de très longues marches à travers les paysages de divers continents avant de se consacrer à son art, elle a alors 25 ans. Apr

A. R. Morency

Née en 1987 à Genève, A. R. Morency a suivi des études d’histoire et de muséologie. Globe-trotteuse, amatrice de beauté sous toutes ses formes (sans doute influencée par une vie jusqu’ici entièrement passée aux côtés de nombreux chats) et surtout véritable amoureuse des mots, elle écrit depuis toujours mais ne s’est décidée que

Perle Vallens

Femme libre, décidée, débridée, féministe raisonnée, j’avance dans la vie tous azimuts, quarantaine avancée et rugissante. Hédoniste, gourmet, cuisinière autodidacte, sommelière dans l’âme, j’ai libéré l’écriture il y a quelques années et je l’ai rendue publique il y a quelques mois.Écrire c’est explorer l’intime de mo

Tonnya Crif

Nouvelle publiée dans la revue Tout pour l’Art ( L'Ampoule n°23, p.110-113)
Azarphaël, Roi du monde suivi de Jean Montségur de Christophe Lartas

Azarphaël, Roi du monde suivi de Jean Montségur de Christophe Lartas

Recueil fantastique/SF (deux novellas), 248 pages ISBN : 979-10-90106-43-7Format 20 x 13 cm, couverture sur papier vergé, papier bouffant ivoire. Azarphaël, Roi du monde suivi de Jean Montségur réunit deux novellas à la noirceur radicale, dans un style macabre et flamboyant teinté d’humour acerbe. Le premier texte relate l’arrivée sur Te

Catherine Burki

Catherine Burki, née en 1976 à Marseille, plasticienne.Diplômée de l’Ecole supérieure des Beaux-arts de Marseille en 2004, elle expose depuis plus de 10 ans en France et à l’étranger un travail lié au territoire intime ou réel. Ses réflexions sur l’enfermement, les frontières, la liberté, les espaces subis ou traversés, sont mise