En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Christian Hivert

Christian Hivert

Contre la France qui se lève tôt et se garde tout, pour une humanité libérée de ses chaines, Autonomie un jour Autonomie toujours

Ses blogs

mouvementautonome

mouvementautonome

j'ai pas tout compris, n'en n'a qui disent qu'il faut voter pour l'ennemi pour barrer la facho et qu'ensuite ils se lèveront tous pour empêcher les dégâts prévus par l'ennemi, alors si c'est la facho qui gagne ça veut dire qu'ils se couchent, comme Laval et Mitterrand en 40, c'est bien des collabos… mais normal ou peu surprenant, beaucoup étaient au PS ce FN au pouvoir… :)
Christian Hivert Christian Hivert
Articles : 1031
Depuis : 11/02/2009
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Le verre à pied

Le verre à pied

Chapitre 4 – Le Verre à pied Paradoxalement Mai 68 ne fut pas une révolution prolétarienne, mais une révolution des enfants des classes moyennes et de la bourgeoisie, qui combattaient la société de consommation et ne souhaitaient pas reproduire les schémas disciplinés de leurs parents. Beaucoup de ces enfants ont donc refusé de se situer
Chaparov'n'porn

Chaparov'n'porn

BISTROTS (Les chevaliers ivres : Livre III) Christian Hivert Roman social contemporain Préface Malheureusement sans réponse aucune à une demande transmise à Virginie Despentes, ce troisième tome de l’héptalogie Les chevaliers ivres demeurera sans préface Avertissement Il est toujours utile de préciser, lorsque l'on utilise le mot de roman
Fugues en solo mineur

Fugues en solo mineur

*/* Les forts agissent tel qu’ils le veulent, et les faibles souffrent tel qu’ils le doivent ! disait Thucydide. Arthur ne voulait pas être fort et ne plus souffrir, la médiocrité constante d’intention des forts et des puissants l’avait à jamais dégoûté d’avoir à se mêler aux allées gadoueuses de leur pouvoir. Il fallait résist
La mère Brunet : Martangy

La mère Brunet : Martangy

*/* Se prostituer est un acte révolutionnaire… Grisélidis Réal (Carnet de bal d’une courtisane — 1977) : en quoi Chaparov pourrait-elle démériter de s’adonner à cette prostitution de style que pouvait être le cinéma pornographique, encore diffusé en cassettes pour antiques magnétoscopes dans des caves aux exhalaisons moites avec t
Le facteur du maquis

Le facteur du maquis

La fontaine de Chauprix */* Au dessus du marchand de légume Primeur moderne de facture récente une enseigne hexagonale donnait l’heure depuis des décennies, elle finirait dans une brocante et servirait pour un décor de film d’époque, dans le bistrot d’à côté le sucre en morceau était dans le bol sur le poli du comptoir, les œufs dur
Henri, le garçon d'Henri IV

Henri, le garçon d'Henri IV

*/* L’année de sixième est venue, et au bout de deux mois, il détestait définitivement le système scolaire. Arthur fut jeté dans une grande arène, sans préparation ni connaissance des codes sociaux nécessaires pour s’asseoir dans les tribunes, son père était si fier, un des meilleurs lycées de Paris, Arthur n’eut plus jamais la mo
Big Brother se tape "Les crises"…

Big Brother se tape "Les crises"…

Berruyer/Bergé: le Monde Big Brother 13 février 2017 Régis de Castelnau 1 commentaire Olivier Berruyer est un personnage étonnant. Tout d’abord, à le voir et en comptant large, on lui donnerait 16 ou 17 ans. Mais attention, sur ses compétences le gars est un costaud et il est en plus doté d’une puissance de travail assez phénoménale. I
Au Roi Clovis

Au Roi Clovis

Chapitre 3 – Au Roi Clovis Qui dira un jour la respiration si particulière du Quartier Latin dans les années 70 du siècle dernier ? Pourquoi, à ce point, en le traversant du sud au nord — par l’emprunt de la rue Mouffetard jusqu’à sa glissade le long de la Montagne Sainte Geneviève — des bribes d’histoire et de tumulte insolent ha
Contre l'Otanazie des peuples

Contre l'Otanazie des peuples

15 février 2017 Tenir bon à l’ONU, ce carnaval des hypocrites La révolution est au bout du Ziegler. Jacques-Marie BOURGET Bon. L'idéologie Macron nous étouffe, la pratique de re-destribution de Fillon nous fait vomir, la social démocratie galope derrière le fantôme de Mitterrand. Ça va mal. Heureusement Jean Ziegler, avec son livre "Chem
Le peyrolles : nevers

Le peyrolles : nevers

Chapitre 2 – Le Peyrolles — Bien sûr Dominique, les jeunesses non établies, les jeunesses non suivies, les jeunesses qui n’ont pas eues de bonnes fées penchées sur leurs berceau, les pauvres jeunesses sans autre avenir que de se dresser face aux canons, sans autre devenir que de servir de troupes fatiguées aux productions insanes des mai