Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Grégoire.

Grégoire.

On peut donner bien des choses à ceux que l'on aime: des paroles, un repos, du plaisir.Tu m'as donné le plus précieux de tout : le manque! On peut se laisser dépérir dans le manque, on peut y trouver un surcroît de vie! CB.

Ses blogs

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Pour celui qui cherche la lumière, qui se veut à l'école du réel, pour celui qui cherche Celui qui est, et pour celui qui n'attend plus, pour qui voudrait croire et celui qui croit croire...
Grégoire. Grégoire.
Articles : 2772
Depuis : 22/10/2010

Articles à découvrir

Un enfant affamé de deuil nous sauve de nos fêtes mortifères

Un enfant affamé de deuil nous sauve de nos fêtes mortifères

" L'humain est une pâte lumineuse qui lève dans la nuit des épreuves. Des gifles viennent, qui couronnent chacun sans exception. Les voix sont ce trésor que les gens vous donnent, même les avares. Ce que la mort ne pourra capturer, ni une machine d'enregistrement. Car une voix, ce n'est pas que le souffle, ni les paroles, ni même les silences
Au secours, Staline revient !

Au secours, Staline revient !

Y a-t-il un retour en grâce de Staline ? Vladimir Poutine lui accorde des égards auxquels ses prédécesseurs rechignaient. Le petit père du peuple est désormais vu comme le vainqueur de la Seconde Guerre mondiale et l'on occulte la disparition des millions de Soviétiques dont il a ordonné en quelques mots la mort… Diplomate d'origine russe
La peste, laquelle ?

La peste, laquelle ?

" Il vient toujours une heure dans l'histoire où celui qui ose dire que deux et deux font quatre est puni de mort. L'instituteur le sait bien". Albert Camus, La Peste (1947)
L'orgueil de ceux qui savent qu’il y a quelque chose de plus grand qu’eux

L'orgueil de ceux qui savent qu’il y a quelque chose de plus grand qu’eux

Les gens glorieux poussent leur nom un mètre devant eux, s’appuient sur lui — comme sur un déambulateur. S’ils ne l’ont plus, ils tombent. Soulages ne pousse pas son nom en avant. Ce n’est pas modestie — plutôt l’orgueil de ceux qui savent qu’il y a quelque chose de plus grand qu’eux, quelque chose ou quelqu’un dont la main i
La nécropole ou le règne de l’immobilité minérale.

La nécropole ou le règne de l’immobilité minérale.

« La seule mesure qui sembla impressionner tous les habitants fut l’institution du couvre-feu. À partir de onze heures, plongée dans la nuit complète, la ville était de pierre. Sous les ciels de lune, elle alignait ses murs blanchâtres et ses rues rectilignes, jamais tachées par la masse noire d’un arbre, jamais troublées par le pas d
Les intégristes, ces petits bourgeois de Dieu...

Les intégristes, ces petits bourgeois de Dieu...

« L’erreur du fanatisme religieux est de se croire propriétaire de Dieu » Le frère dominicain Adrien Candiard, spécialiste de théologie musulmane, juge qu’il est erroné de lutter contre le fanatisme en le considérant « comme une déviance sociale ou psychologique », et non pas comme une « erreur religieuse ». Un combattant djihadist
Le fanatisme est un athéisme religieux, une idolâtrie de la Loi 

Le fanatisme est un athéisme religieux, une idolâtrie de la Loi 

En 2016, un chauffeur de taxi musulman assassinait un épicier pakistanais à Glasgow, en Ecosse, parce que celui-ci avait écrit sur son compte Facebook : « Joyeuses Pâques à mes chers concitoyens chrétiens ! » Pure folie ? Non, si on replace cet acte dans le temps long de l’islam et de son destin théologique. Au XVI e siècle, le grand sa
La radieuse révélation de notre néant..

La radieuse révélation de notre néant..

Pour ce qui est d’entrer dans le Cœur de Jésus, que devez-vous craindre, puisqu’il vous invite d’y aller prendre votre repos ? N’est-il pas le lieu de la miséricorde où les plus misérables sont les mieux reçus, pourvu que l’amour les présente dans l’abîme de leur misère ? Ne craignez donc point de vous abandonner sans réserve
Une âme triste est une âme qui se trompe

Une âme triste est une âme qui se trompe

Partout Dieu nous attend, mais un Dieu en loques, mal rasé, inquiet - pas le soleil à crâne d'or des antiques processions religieuses. Ce Dieu-là ne s'encombre d'aucun rituel. Notre étonnement et une pointe de gaieté lui suffisent comme monnaie dans sa main tendue. J'appelle « Dieu » la vie à peine sortie du tombeau des conventions, mal fi
Histoire de celui qui dépensa tout et ne perdit rien

Histoire de celui qui dépensa tout et ne perdit rien

Lauréate du Prix de la liberté intérieure 2020 pour son livre « Histoire de celui qui dépensa tout et ne perdit rien », une méditation inattendue sur la parabole du Fils prodigue, Jacqueline Kelen se confie sur son unique aventure : celle de parcourir en pèlerin éveillé les lieux les plus secrets de la vie intérieure. Vous avez reçu le