Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Grégoire.

Grégoire.

On peut donner bien des choses à ceux que l'on aime: des paroles, un repos, du plaisir.Tu m'as donné le plus précieux de tout : le manque! On peut se laisser dépérir dans le manque, on peut y trouver un surcroît de vie! CB.

Ses blogs

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Pour celui qui cherche la lumière, qui se veut à l'école du réel, pour celui qui cherche Celui qui est, et pour celui qui n'attend plus, pour qui voudrait croire et celui qui croit croire...
Grégoire. Grégoire.
Articles : 2526
Depuis : 22/10/2010

Articles à découvrir

L’antarctique des gens normaux

L’antarctique des gens normaux

Ma détestation du monde et les adultes? Celui de gens qui s’embrassaient sans s'aimer et se parlaient sans rien se dire. Je refusais obstinément de vivre dans l’antarctique des gens normaux. J’entrais en rage quand, malgré tout, il me fallait affronter une de ces situations où tous devenaient faux, même mes parents. Par représailles, je
 La dernière tentation- Nikos Kazantzaki

La dernière tentation- Nikos Kazantzaki

Jésus de Nazareth, le fils de l’Homme, le Messie, Jésus-Christ… Autant de noms pour ce prophète connu de tous dont l’histoire, considérée comme réelle pour les uns et fictives pour les autres, est le berceau d’un mouvement religieux aux nombreuses ramifications. Nikos Kazantzaki, auteur crétois qui a consacré sa vie à l’écriture
RÉSIDENCE ARTISTIQUE À COLONZELLE, DRÔME PROVENÇALE

RÉSIDENCE ARTISTIQUE À COLONZELLE, DRÔME PROVENÇALE

- Résidence d’artistes à Colonzelle, Drôme. Complet.pdf Pourquoi une résidence artistique ? Dans un monde quantitatif, l'art veut rappeler la nécessité de s'arrêter pour connaître quelque chose gratuitement. Maintenir un dépassement de l’efficacité en contribuant à éveiller dans le cœur de chacun le sens de la sagesse, en éduqu
C'est par distraction que nous n'entrons pas au paradis de notre vivant....

C'est par distraction que nous n'entrons pas au paradis de notre vivant....

Faire sans cesse l’effort de penser à qui est devant toi, lui porter une attention réelle, soutenue, ne pas oublier une seconde que celui ou celle avec qui tu parles vient d’ailleurs, que ses gouts, ses pensées et ces gestes ont été façonnés par une longue histoire, peuplés de beaucoup de choses et d’autres gens que tu ne connaitras j
La muraille de Chine

La muraille de Chine

La vitesse du poème n'est comparable qu'à celle du sourire sans cause du nouveau-né. Il y a dans toute vie une somme de douleur, comme si chacun était le disparu de sa montagne, l'englouti de son âme. Ecrire est déblayer, entrevoir une somme de joie sous la somme de douleur. Si je parle des fleurs dans un monde qui s'écroule, c'est parce que
Avant-première du Petit Palais de Chaillot

Avant-première du Petit Palais de Chaillot

SAM. 4 MAI 2019 • 20h30 AU GRAND ATELIER DU BÉAL Chemin du Béal, 26770 Taulignan L’immortelle Bien-aimée Textes et musique de Ludwig van Beethoven, Alain Carré et Rebecca Chaillot Je sais aujourd’hui que c’est l’amour des hommes ou l’espoir de rencontrer d’autres coutumes, d’autres croyances, de toucher l’arc-en-ciel de l’es
la parole de pure intelligence est celle qui ne saisit rien...

la parole de pure intelligence est celle qui ne saisit rien...

L'Occident exsangue, au bord de se dévorer lui-même, s'en va depuis quelques temps voler aux Orientaux ce qu'il croit être leur « sagesse ». Dans ce pillage il le dénature, le change en cela seulement qu'il comprend : des techniques, des recettes, des savoirs. Mais la parole incompréhensible de maître Dogen est pure intelligence : elle ne s
J'étais devenu la marionnette de mon propre manque

J'étais devenu la marionnette de mon propre manque

Il m'arrivait ce qui arrive aux drogués : j'étais devenu la marionnette de mon propre manque. Près de l'endroit où j’habitais, il y avait un canal et, éparpillées le long de ce canal, des maisons d'éclusier, aujourd'hui défraîchies et fermées, pillées par les rôdeurs et les pluies. Ma vie était semblable à ces maisons humides aux vi
Aberrations chromatiques

Aberrations chromatiques

"On m'avait appris à prier le soir selon la pauvre théologie des vieillards, c'est-à-dire à genoux au pied du lit. Des feuilles d'eucalyptus infusaient dans un peu d'eau sur le poêle. Je fermais les yeux pour abolir le monde et ses industries corruptrices du cœur au profit d'une espèce de théâtre ambulant où triomphait un œil solaire tro