Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Ben

Ses blogs

Dark Anthems

Chroniques et archives des musiques sombres...
Ben Ben
Articles : 15
Depuis : 27/04/2014
Categorie : Musique & Divertissements

Autre Chose

Chroniques musicales et comics en vrac...
Ben Ben
Articles : 192
Depuis : 16/05/2010
Categorie : Musique & Divertissements

Articles à découvrir

Blur - Modern Life Is Rubbish

Blur - Modern Life Is Rubbish

Au bord de la rupture, en pleine infructueuse tournée américaine, Damon Albarn se réfugie dans l’écoute d’une vieille K7 des Kinks. La vulgarité des yankees le révulse, l’Angleterre lui manque et son groupe partant déjà en sucette dès son premier album, le chanteur a besoin de retrouver ses racines. De retour au bercail après cette
Jack White - Blunderbuss

Jack White - Blunderbuss

Oublions les inutiles Dead Weather et donnons une nouvelle chance à Jack White qui n’a pas participé à un quelconque disque enthousiasmant depuis... disons Icky Thump pour être sympa. Ni groupe de seconds couteaux, ni potiche derrière le micro, le voici cette fois seul maître à bord, posant avec un corbeau comme unique compagnie sur une po
Blut Aus Nord - Memoria Vetusta I: Fathers Of The Icy Age

Blut Aus Nord - Memoria Vetusta I: Fathers Of The Icy Age

L’écho lourd et inquiétant qui ouvre Memoria Vetusta I: Fathers Of The Icy Age met tout de suite dans l’ambiance. Blut Aus Nord force le trait et gomme le peu de lumière qui émanait encore de Ultima Thulée. On entre ici dans un monde opaque où la nostalgie des temps anciens est reine. La production boueuse et étouffante se pose en portai
Darkthrone - Panzerfaust

Darkthrone - Panzerfaust

Le groupe le plus haït de la terre. Voilà comme se définit Darkthrone après son éviction de Peaceville suite à la polémique Transilvanian Hunger. Le duo trouve alors refuge chez Satyr et son label Moonfog auquel Panzerfaust est dédié. Inutile de préciser que le groupe s’enfonce ici encore d’avantage dans les limbes d’un black metal
Asphyx - The Rack

Asphyx - The Rack

Difficile de faire plus cru que ce premier album officiel d’Asphyx. Production aigrelette au possible, voix écorchée et riffs simplistes sont les mamelles des hollandais. Mi death, mi doom, la musique d’Asphyx reprend les choses à la base alors que l’époque est plutôt à la recherche technique voire progressive. Musicalement, on se rappr
Blut Aus Nord - 777 - Sect(s)

Blut Aus Nord - 777 - Sect(s)

Après avoir atteint les profondeurs de la déconstruction et de l’abstraction avec MoRT pour ensuite ressusciter tel un phoenix en offrant enfin la suite tant attendue à Memoria Vetusta, voilà Blut Aus Nord aux portes d’un nouveau projet: 777. Cette première partie intitulée 777 - Sect(s) est divisée en 6 épitomés (parties). "Epitome I"
Hawaii Samurai - Let There Be Surf

Hawaii Samurai - Let There Be Surf

Ils ont beau cultiver une patine attrayante à coup d’imagerie série B, enfiler les clichés, piocher des riffs à droite à gauche et s’ériger un son dantesque, il faut l’avouer: beaucoup de groupes surfs contemporains s’avèrent chiants à mourir sur disque dès le troisième morceau atteint. Car le folklore ne fait pas tout et en surf
DMZ, Tome 10 - Porté Disparu

DMZ, Tome 10 - Porté Disparu

Enfin un peu d'intérêt dans cette série! Après deux tomes soit complètement naze ( tome 8 ) soit inutile ( tome 9 ), ce tome 10 intitulé Porté Disparu remonte un peu la pente. Fini la morale de bas étage et les péripéties qui tournent en rond. Ce story-arc en quatre épisodes voit Matty prendre enfin conscience de la portée de ses actes
Graveland - Thunderbolts Of The Gods

Graveland - Thunderbolts Of The Gods

Pas grand-chose de neuf du côté du vétéran polonais Graveland. Thunderbolts Of The Gods s'inscrit à nouveau dans la droite lignée des albums 'vikings' du groupe entamée avec Memory And Destiny en 2002. On a droit à cinq nouvelles longues fresques épiques plus une outro. L'aspect passéiste et nostalgique des ambiances prend une densité su
My Dying Bride - The Light At The End Of The World

My Dying Bride - The Light At The End Of The World

Après s’être cherché sur ses deux albums précédents, le romantique Like Gods Of The Sun et le bizarre 34,788%... Complete, The Light At The End Of The World représente enfin la quintessence de My Dying Bride. Un album d’une densité et d’une consistance hors pair. Les anglais synthétisent ici toutes les expériences de leurs cinq premi