Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Emilie

Emilie

Tags associés : matiere a reflexion...

Ses blogs

emilie-clv

emilie-clv

Lettres&Pixels
Emilie Emilie
Articles : 34
Depuis : 26/03/2014
Categorie : Photographie

Articles à découvrir

Juliette, Margaux et Marine ;) (Louvain-la-Neuve, aout 2014)

" Même quand on pense savoir, ne serait-ce qu'un instant, ce que l'avenir nous réserve, tout peut changer. Parfois l'avenir prend brusquement un chemin complètement inattendu. A nous de de décider de l'emprunter ou pas. On peut paniquer devant la nouvelle route qui s'offre à nous et rester pétrifié, tremblant, immobile, avec la certitude qu'
Le temps des cadeaux

Le temps des cadeaux

Anniversaire de ma petite soeur (08 novembre 2014, Lens) Anniversaire de ma petite soeur (08 novembre 2014, Lens)

Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade. Jiddu Krishnamurti

Muere lentamente...

Muere lentamente - Il meurt lentement quien no viaja - celui qui ne voyage pas, quien no lee - celui qui ne lit pas, quien no oye música - celui qui n'écoute pas de musique, quien no encuentra gracia a sí mismo - celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. Muere lentamente - Il meurt lentement, quien destruye su amor propio - celui qui dé

"La photographie acquiert un peu de la dignité qui lui manque, quand elle cesse d'être une reproduction du réel et nous montre des choses qui n'existent plus." Marcel Proust, A L'ombre des jeunes filles en fleurs

Le flûtiste invisible

“Tout est déterminé par des forces sur lesquelles nous n’exerçons aucun contrôle. Ceci vaut pour l’insecte autant que pour l’étoile. Les êtres humains, les légumes, la poussière cosmique, - nous dansons tous au son d’une musique mystérieuse, jouée à distance par un flûtiste invisible.” Albert Einstein

"En moi aussi bien des choses ont été détruites que je croyais devoir durer toujours et de nouvelles se sont édifiées donnant naissance à des peines et à des joies nouvelles que je n'aurais pu prévoir alors, de même que les anciennes me sont devenues difficiles à comprendre." Marcel Proust, Du coté de chez Swann (coll. Folio Classique, G