Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
guillaumePrevel

guillaumePrevel

je suis un amoureux de la poésie
Tags associés : poesie

Ses blogs

Jacques Prevel

L'univers de Jacques Prevel
guillaumePrevel guillaumePrevel
Articles : 16
Depuis : 21/03/2014
Categorie : Religions & Croyances

Articles à découvrir

L'oeuvre de jacques Prevel

L'oeuvre de jacques Prevel

L'oeuvre de Jacques Marie Prevel peut paraître maigre au regard d'autres poètes mais elle est à mon sens unique par son originalité propre. Les textes dépouillés de ponctuation montre l'urgence de dire, comme si le temps manquait déjà à cet homme condamné à mourir jeune, étouffé par le monde qui l'entourait et par la maladie qui rongea

Poème inédit retrouvé sur une enveloppe

Poème inédit retrouvé sur une enveloppe

Je reprends le visage et je reprends le signeJe lève le poing fermé à l’horizonEt j’entreprends de vivrePour apprendre douteux à mourirJ’écarte tes cheveux tombés sur ton visageEt je dessine en moi pour toi et pour ces joursDes souffrances héroïques et des nuits sans amoursIl faut tenter, il faut marcherEt joindre à ce hasard de hasa
Roger Gilbert Lecomte le cercle des poètes trop tôt disparus

Roger Gilbert Lecomte le cercle des poètes trop tôt disparus

Quelle est la part d'influence de Roger gilbert Lecomte sur la poésie de Jacques Prevel, et quelle place aurait eu ce dernier dans l'univers poétique de ce jeune normand monté à Paris s'il n'était pas si tôt diparu? Nul ne pourra jamais répondre à cette question que je me pose car la rencontre entre les deux poètes semble avoir été uniqu
Si on me cherche

Si on me cherche

Si l’on me cherche C’est un matin d’Hiver qu’on me trouvera Un matin d’Hiver sous la pluie Un matin quand la vie n’a plus de hasard Mais que tout est pareil encore à l’Hiver Les arbres le pavé la rue presque déserte On me trouvera dans l’inutile Dans un mot qui n’a pas de sens Un mot qui n’a pas de raison Jacques Prevel (1915
Ville tu es toujours la même

Ville tu es toujours la même

Ville tu es toujours la même Si désemparée d’attendre des hommes qui te reviennent Des hommes qui te comprennent Et triste d’une joie amère et sauvage Ville dégrisée qui se révolte au bord d’un monde Ville qui comprend les hommes aux visages invisibles Les rares hommes comme des fantômes Dernier sursaut avant les larmes D’une jeune
Antonin Artaud la rencontre avec le poète noir

Antonin Artaud la rencontre avec le poète noir

La rencontre de jacques Prevel avec Antonin Artaud a lieu le 27 Mai 1946 au café de Flore et clos une longue attente pour le jeune poète. Dans son journal, il écrit: "Il est plus de midi Artaud devait être au Flore à 11h1/4. Il surgit tout à coup, le béret basque enfoncé jusqu'aux oreilles, le visage ravagé. Il ressemble à mon père à la
J’AI SOUFFERT

J’AI SOUFFERT

J’ai souffert autant qu’on peut souffrir au monde Mais j’ai connu la joie atroce de rêver J’ai connu la douleur d’effacer son visage Au feu de ma raison J’ai connu dans la nuit avide de mon sang Le vent jaloux de Dieu Le vent qui n’a jamais connu sa voix d’enfant J’ai connu l’attente obscure La foule avide et dérisoire Distrib
Je me souviendrai de toi

Je me souviendrai de toi

Je me souviendrai de toi Comme on se souvient des malheurs Comme on se souvient des grands espaces Comme on se souvient de la mer Tu m’as frappé et mon sang a dessiné ton visage Je t’ai frappé et ton sang a dessiné mon visage Nous avons connu la joie Tu es venue et le monde a vécu de cet instant Tu es venue, tu es venue Et les souvenirs m