Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
theories-economiques.over-blog.com

theories-economiques.over-blog.com

logicien, mais manuel, artiste, mais terre à terre, penseur, mais libre, anarchiste, mais non-violent,

Ses blogs

Le blog de theories-economiques.over-blog.com

Chercher à comprendre pourquoi les théories économiques semblent oublier ce qu'est l'économie, apporter quelques pierres à la compréhension des relations entre les hommes, mais aussi aux relations des hommes avec leur environnement
theories-economiques.over-blog.com theories-economiques.over-blog.com
Articles : 62
Depuis : 16/07/2010
Categorie : Marketing & Réseaux Sociaux

Articles à découvrir

Économie et pouvoir

L’économie et le pouvoir Quand les financiers gardent leurs habitudes de spéculation, il en résulte des accumulations de richesses au hasard des aléas de ces paris façon poker menteur qui peuvent transférer des richesses du jour au lendemain d’un bout à l’autre de la planète. Cette habitude de parier sur tout et rien sans se préoccup

L'Humanité peut-elle inscrire une autre marque que celle de la Nature ?

Peut-on même poser cette question ? Dans un univers que nous ne connaissons que très partiellement, nous prétendons vouloir inscrire des modifications de trajectoire, alors que nous ne comprenons pas grand choses à notre environnement. En permanence, notre prétention empiète sur nos capacités, les plus grands savants font preuve de la plus g

La gloire de l'économie

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; } Si l’homme est le centre du monde, alors, l’économie est une science indispensable pour accompagner les exploits du maître du monde, mais si l’homme n’est qu’un élément microscopique parmi des milliards d’autres, sa science économique ne dépasse pas l’ombre qu’il se fait, surtout

La raison du plus fort

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; } La raison du plus fort est toujours la meilleure. Cette maxime pragmatique et opportuniste n'est certainement pas un gage de compétence, c'est même la prime à la bêtise, puisque la force, donc la violence prime sur la réflexion. Or, c'est à ce jour la seule règle de l'économie, ce qui n'est vr

Économie collaborative et corporatismes

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; } Économie collaborative, corporatisme, franchises, racket Tous les échanges entre les humains ont pour but de fournir des biens ou des services, des idées ou des savoirs. Mais, selon les philosophies, les méthodes diffèrent. D'aucuns parlent de théories économiques, il semble que ce soit plutôt

Pourquoi pas ?

L'art de la guerre est surtout celui de la destruction, n'en déplaise aux agences de marketing qui vous promettent de voir du pays. C'est surtout l'art du plus violent, du plus filou, du plus cynique, en un mot, l'art d'un pouvoir qui ne voit que lui-même, et prend tout pour argent comptant. Le pouvoir, mais qui donc sait ce que c'est, puisque no

Les illusions du prédateur

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; } Les illusions du prédateur Dans la chaîne des espèces qui peuplent notre planète, l'homme fait partie des prédateurs, ceux qui survivent au dépens d'autres espèces. Que ces autres espèces viennent à disparaître, et il se trouve en danger. Pourtant, il reste persuadé qu'il est le maître inc

En finir avec la malédiction du travail

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; } Pour que l'économie devienne majeure, elle doit se débarrasser des relents de moralismes désuets, liés à des époques où le ciel faisait peur et où la science relevait plus de la logique conceptuelle que de la connaissance scientifique. Les dirigeants de ces époques se servaient des concepts r

Droit de propriété et guerres

Respect du droit de propriété Il apparaît totalement iconoclaste de discuter le droit de propriété dans les théories économiques, et pourtant, ce sont les mêmes qui vous vendent la « loi des marchés » et vantent l'universalité des principes économiques qui trouvent normal les marchés de reconstruction après les destructions des guerr

Le prêteur endetté

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; } Le prêteur endetté ! Et pourquoi pas : si le prêteur devient le redevable, si c’est lui qui a besoin que l’emprunt existe. Si prêter devient une obligation, au lieu d’être une méthode de thésaurisation permettant d’assurer le pouvoir, sans assurer l’avenir des hommes. Le pouvoir, s’