Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Pierre Hamel

Pierre Hamel

Poète et parolier depuis 2012 ayant écrit en 2 ans et quelques mois 425 poèmes sur tous les sujets et de toutes les formes et 100 chansons pop anglais et rap d'amour ou engagé. J'écris un excellent poème en strophe de 54 vers en 30-35 minutes et de 108 vers en 1h30

Ses blogs

Un poème une Vie

Un poème une Vie

Quand tu as des envies cela m'inspire et j'écris des poésies
Pierre Hamel Pierre Hamel
Articles : 20
Depuis : 12/03/2014

Articles à découvrir

Gourmandise taquine

Surprise culinaire Goûtée quelques années en arrière Vient me distraire J'ai déjeuné Un amusement Qui est marrant Chaque matinée J'ai besoin de ta saveur Qui est un honneur J'ai déjeuné Devant un divertissement Télévisé Qui était délirant Sucrerie dégusté sans prière Avec ses bosses tel un dromadaire Qui est souvent minoritaire J'a

Oreilles sourdes

Son prologue colérique Débute en informatique Où souvent ils cliquent Écouter mais pas entendre Abréger et prétendre Savoir écrire en bon Français. Ça non ! Bien entendu Qu'on a combattu Obéir mais pas subir Être gêné mais rire Continuellement. Ça sûrement ! Période problématique Problème acnéique Qui est catastrophique Insultes

Un souffle qui souffre

Respiration encore bloquée Pourtant il suffisait De sortir pour ne pas étouffer Je suis le pionnier De ma sécurité Et accalmie Qui étourdit Souffler sans poumon Souffrir à l'abandon Je suis le pionnier De ma sûreté Et soulagement Qu'on apprend Présomption avertie Il aurait suffit D'une meilleure déontologie Je suis prisonnier D'une gravit

Contenter un réfractaire semblable

Ce lampadaire Non illuminé M'enterre Dans une noireté Qui me désespère Sans arrêt Ce lampadaire Non éclairé Est une lumière Cachée Qui ère Pour être enflammée Contempler cette ressemblance Sans coeur Car elle a connu des douleurs Compter les ressemblances Sans peur Que cela dure des heures Ce calvaire Non élucidé M'a obligé de me par

S'évader sans bouger

Affalé dans son lit Il est pris D'une lourde atonie Il pose la tête sur l'oreiller En espérant Remporter Dans sa vie un ticket gagnant Se reposer en sifflotant Siffloter en se reposant Il met ce doux et long drap En imaginant Que le mal ne le rattrapera Pas à présent Dégringolé dans son subconscient Qui insouciamment Le chiffonne à son rét

Papillonnage historique

Fureter dans le vide Vider ses rites Déshériter les spirites Flirter avec son doux futur Tricoté de façon sur mesure Me servant de couverture Qui deviendra une tissure Battre des ailes en l'air Dans cet éphémère Fréquenter cette structure Dédiée aux belles chaussures Pas à notre pointure Qui est une bavure Fureter une minute Dans cette c

Avenir entrouvert sur l'Horizon

Fixer le point loin devant Qui est un mirage en ayant Perdu notre acharnement Je suis naturalisé A cette nature boisée Mais blanchit par la neige Qui enrichit mon florilège Au sommet Je me remets Je suis un immigré A la recherche De son identité Pas du tout fraîche Fixer un semblant De rehaussement De nos sentiments Je suis un émigré De mon

Fortifier une faiblesse

Il est fortuné Par le respect Remplissant son CV Il s'est décompressé En prenant l'air Qui est d'une pureté Quand on est pas célibataire Partir à l'assaut Pour un renouveau Il est soulagé Par l'idée Que ses soucis S'estompent ainsi Il s'est enrichi En une décennie D'une sympathie Il est apaisé D'un passé Qui le laisse tranquille Sans avo

Il s'avère que l'Univers...

La rengaine est répétitive Et donc les détectives Sont sur la défensive Offensé par un mot Offensé par un oubli Offensé par un défaut Offensé par une saillie Enquêter en vérifiant Vérifier en enquêtant Détraqué par un cadeau Détraqué par une gâterie Détraquer des galanteries Détraqué tous les pipeaux Il amène la récapitulativ

Dialogue muet

Un silence plombé Une conversation stoppée Pour actionner Agrémenter les causeries Pour éviter les moqueries Décevante Agaçante Parler sans obtenir de réponse Marcher alors qu'on s'enfonce S'apprêter à une moquerie Qui est une drôle de causerie Frustrante Provocante Une convalescence influencée Une interruption renouvelée Qui sont fract