Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Bruno Cinoche

Bruno Cinoche

Je m'appelle Bruno. Je suis cinéphile depuis mon adolescence et j' évoque sur ce site depuis 2008 les films, cinéastes et acteurs de mon panthéon personnel.

Ses blogs

Le blog de Bruno Cinoche

Extraits choisis de mes films favoris
Bruno Cinoche Bruno Cinoche
Articles : 331
Depuis : 20/12/2008
Categorie : Films, TV & Vidéos

Articles à découvrir

Les comédies musicales à Cannes

Les comédies musicales à Cannes

Tout a surement commencé au début des années 60 lorsque Jacques Demy présente so,n drame entièrement chanté "Les parapluies de Cherbourg" composé par Michel Legrand. Palme d'Or mythique qui de surcroit imposait Catherine Deneuve. Dans les années 70, c'est el québécois Gille Carle, alors très en vogue sur la scène internationale qui pr
Film de la semaine : "Oxygen" d'Alexandre Aja

Film de la semaine : "Oxygen" d'Alexandre Aja

Le concept du film d'A. Aja est extrêmement simple mais terriblement efficace : une femme amnésique se réveille enfermée dans une capsule cryogénique en train de perdre son oxygène. Deux problèmes majeurs s'imposent à elle, qui suis-je et comment survivre. Quasi huis clos où le personnage féminin a pour principal interlocuteur une entité
Acteur de la semaine : Adam Driver

Acteur de la semaine : Adam Driver

Acteur fétiche du cinéaste Noah Baumbach (de "While we're young" à "Marriage story"), à l'aise pour Jim Jarmush qu'il lutte contre les zombies ("The dead don't die") ou qu'il écrive des poèmes sur le quotidien ("Paterson"), Adam Driver, acteur discret, s'est imposé essentiellement grace à des choix judicieux. Il a déja tourné avec Clint E
VOD de la semaine : "Possessor" de Brandon Cronenberg

VOD de la semaine : "Possessor" de Brandon Cronenberg

Brandon Cronenberg prouve avec ce deuxième long métrage qu'il est bien le fils de son père. On retrouve le même gout pour un univers fantastique cauchemardesque, pour une fascination pour tout ce qui touche à l'organique et une originalité de ton dans la narration. Entre "scanners" ou "existenz", on retrouve les thèmes de la manipulation du
Retour en salles ! : "Adieu les cons" d'Albert Dupontel

Retour en salles ! : "Adieu les cons" d'Albert Dupontel

Depuis "Bernie", Dupontel a bien changé; son humour est certes moins décapant et cette tendance, nettement prononcée avec son précédent film issu d'une adaptation de roman se confirme ici avec ce scénario original. Cependant, Dupontel n'a rien perdu de son esprit contestataire et n'épargne pas une nouvelle fois l'ordre établi. Son scénario
VOD de la semaine : "La voix humaine" de Pedro Almodovar

VOD de la semaine : "La voix humaine" de Pedro Almodovar

Cocteau, Almodovar, Swinton, trio on ne peut plus alléchant même si c'est pour un court métrage. Du texte de Cocteau, Almodovar ne retient pas tout mais au moins l'essentiel, la discussion au téléphone est plus concentrée et moins déconstruite avec un impact émotionnel moindre que dans le film que Rosselini avait réalisé fin des années 4
Acteur de la semaine : Mads Mikklesen

Acteur de la semaine : Mads Mikklesen

Il se fit connaitre du grand public en incarnant l'un des méchants les plus classieux de la franchise James Bond dans "Casino royale". Mais, l'acteur danois convoité par les grands studios impose vraiment son charisme dans les films d'auteur de son pays, notamment les films de Nicolas Winding Refn tel 'Pusher" ou Thomas Vinterberg tel "La chasse"
Actrice de la semaine ; Frances Mac Dormand

Actrice de la semaine ; Frances Mac Dormand

Passe de trois pour l'actrice lors de la remise des Oscars 2021 : Fin des années 90, son personnage de fliquette enceinte jusqu'au dents dans "Fargo" lui vaut sa première statuette. Pas étonnant, l'univers déjanté des frères Coen lui va si bien de "Sang pour sang", premier opus des 2 frères jusqu'à "Burn after reading" one of the best scene
Association de la semaine : les frères Podalydes

Association de la semaine : les frères Podalydes

Bruno derrière la caméra (mais parfois devant), Denis devant la caméra (mais parfois derrière), les 2 hommes nous ont d'abord parlé dans les années 90 de leur enfance avac des filsm comme "Versailles rive gauche". Inénarrables lorsqu'ils adaptent Leroux (le muystère de la chambre jaune), leur humour décalé et pince sans rire fait souvent
Hommage de la semaine : Bertrand Tavernier

Hommage de la semaine : Bertrand Tavernier

Il n'était pas qu'un cinéaste majeur du cinéma français de part son éclectisme et son acuité sociale, il était aussi un formidable passeur de sa passion cinéphile, il savait nous donner envie de découvrir le cinéma des autres, il ,nous a fait aimer le cinéma, toute sorte de cinéma , à travers ses propres films, à travers ses livres,