En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

elisabethaalone.over-blog.com

elisabethaalone.over-blog.com

Ebullition ébullition quand tu nous tiens ...! Bien bonne chose que voilà, essayer en tout liberté de se faire connaitre sans passer par la case faut qu'ça rentre dans l'cadre.
Tags associés : humeur

Ses blogs

elisabethaalone

elisabethaalone

écrire comme ça me chante ou... la saison des costumes et des tailleurs
elisabethaalone.over-blog.com elisabethaalone.over-blog.com
Articles : 193
Depuis : 10/12/2010

Articles à découvrir

FLEUR DE POMMIER

FLEUR DE POMMIER

C'est la seule chose qui tombe à pic Qui clôt le bec et m'incendie Ces éclosions dans tous les coins Rattrapent ma joie perdue au loin C'est le seul bonheur qui rapplique Qui sur-le-champ vire le hic En rosée fraîche du matin Coeur de pétale vidé venin Fleur de pommier Blanc de printemps Je t'envoie mon souffle haletant Fleur de pommier Ame
DANS L'CIEL

DANS L'CIEL

Mon horizon Ma magnifique évasion Un matin dans le ciel Débordant d'habitude L'attente qui perle au front Implacables moutons Un matin c'est l'avion Dans le bleu explosion Qui détourne mes questions
REGAIN

REGAIN

Le seul bonheur intact Marcher dans la campagne Larguer tous les impacts Croiser les chevaux en route Les mûres la sève des arbres Qui parcourent les terres Quinze degrés je suis celle Que l'automne ensorcelle Le seul bonheur intact Qui dure et s'exécute Marcher dans la campagne Close de mots d'humeurs Marcher dans la campagne Dans la joie des
LE LENDEMAIN DU 15 NOVEMBRE

LE LENDEMAIN DU 15 NOVEMBRE

Je colorie je fonds je largue Je cours le sable la vie en marge Je suis le bruit du flux des vagues J'écrase au sol des coquillages Et je repose ce jour d'automne Dans l'étendue que donne la mer Je suis seule à cinq heures Dans le champ argenté de l'horizon Seule l'écume Qui me résume
FORCE

FORCE

Yeux dans l'eau Beauté penchée Beauté rêvée Une vision de hauteur Flanche le petit coeur Un joyau Qui restera Longtemps après Une cascade de lueurs Dans la noire profondeur Hum comme elle se pose La vie de pierres Forteresse éternelle
CIELS DE VIE

CIELS DE VIE

Petit dernier jour pour rejoindre le premier Petite foulée légère dans les chemins gelés Immensité du coeur sous le soleil d'hiver Du ciel et puis des arbres du lierre de la fougère Aussi frais aussi verts qu'un corps qui se repose Le jour dernier d'une année Que le calendrier décroche et superpose encore Dessus l'écorce des choses Alors j
LUMIÈRE

LUMIÈRE

Lumière Du bout du doigt Comme il en tombe De tous côtés Champs éclatés Lumière Depuis des jours En défilé Infinie marée d'or En gorge d'ogre Je vais tout dévorer
TALUS LIBRES

TALUS LIBRES

Des talus libres et tranquilles A s'en rouler dedans Des herbes secouées par les vents Je capte les pensées dociles Pensées mauves du printemps Des bords de route sans écran Des talus libres hors des villes A oublier les gens Et régner dans les champs Loin de l'écho des mascarades Juste ma petite escapade
LIGNE D'HORIZON

LIGNE D'HORIZON

Me tarde Me tarde Tous les jours je me dis Pour tout ce jour c'est cuit Me tarde Me tarde D'élargir à tout rompre La ligne d'horizon De retrouver l'chemin Même sous pierre Même sous pluie Cabossé ou fleuri Retrouver l'chemin d'l'écrit