En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Gérard Larnac

Gérard Larnac

Poétaille, petits manquements à la littérature et à la poésie. Essais intempestifs de philosophie offensive. Textes inédits et incidents d'atelier de l'écrivain et essayiste Gérard Larnac.

Ses blogs

Poétaille, petits manquements à la littérature

Poétaille, petits manquements à la littérature

Depuis 2007, près de 1000 textes de l'écrivain et essayiste Gérard Larnac en accès libre. Une invitation à pénétrer dans son atelier littéraire, avec ratures et coups de gueule. Textes en devenir, expérimentations, projets de livres et de publications sur le thème de la littérature et de l'édition, de la philosophie, de la sociologie engagée et de la poésie.
Gérard Larnac Gérard Larnac
Articles : 971
Depuis : 14/05/2007

Articles à découvrir

Les monstres

Seul notre insatiable besoin de donner et de recevoir de l'amour nous empêche de n'être que des monstres échappés de l'enfer. Ne cherchez pas : il n'y a rien d'autre.

Même Yann Moix

De belles tournures, des phrases bien faites : même Yann Moix y arrive. Je me dis alors qu'on est tous un peu devenus écrivains. Que ça y est : que ça s'exprime. De partout. Que ça fuse. Anonyme. Mais l'idée neuve ? Mais le rythme inouï ? C'est ça qui, la plupart du temps, continue à faire défaut. L'ouverture d'un champ, d'un contexte nou

La poésie

La poésie est un soleil que je n'ai jamais regardé que de biais. Cela n'empêche pas ses rayons de me réchauffer. Et quelques ombres de m'apparaître dans le contre-jour.

Ecrivant

As-tu déjà lâché ton clavier, titubant aux petites heures du matin, mais éclairé de l'intérieur comme un abat-jour Ikea ?

je regarde ce monde

Depuis qu'il ne parlait plusil regardait le mondelonguement le regarder Lorsqu'il perdit l'usage de ses yeuxil se contenta de l'écouterlonguement l'écouter Lorsqu'il perdit l'usage de son ouïeil se contenta de le caresserlonguement le caresser Puis il perdit l'usage de ses mainsalors il se contenta de le respirer de toutes ses narineslonguement

Même Yann Moix

De belles tournures, des phrases bien faites : même Yann Moix y arrive. Je me dis alors qu'on est tous un peu devenus écrivains. Que ça y est : que ça s'exprime. De partout. Que ça fuse. Anonyme. Mais l'idée neuve ? Mais le rythme inouï ? C'est ça qui, la plupart du temps, continue à faire défaut. L'ouverture d'un champ, d'un contexte nou

Le populisme est déjà là

Entraînées dans la spirale mondiale du populisme, nos sociétés sont prêtes à liquider tous leurs rêves d’émancipation et de progrès humains. Brexit version radicale par peur des envahisseurs (avant peut-être un « Itaxit »), Trump en Superdupont histrionique d’une Amérique de TV-réalité, extrêmes-droites européennes aux portes d

Poésie

La poésie fut, du temps de mon adolescence, le meilleur moyen que j'avais trouvé pour emmerder le monde. Elle est devenue, au fil du temps, mon rude métier d'homme. Un combat âpre, à mains nues, contre cette même oppression.

Les Zéditeurs

A ces éditeurs qui se plaignent des manuscrits qu'ils reçoivent, et doivent en effet lire ou du moins survoler, leur dire mon antipathie viscérale. Ils sont comme le chercheur d'or qui se plaint d'avoir à entrer dans la mine. Bien sûr, MonsieurMadame qui faites profession d'éditer, il faut aller pousser les wagonnets. Et pour un auteur en eff