Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Charlotte Leplaideur

Charlotte Leplaideur

Passante, marcheuse paresseuse, j'avance...

Ses blogs

Le chemin éphémère - Charlotte Leplaideur

Passante professionnelle...
Charlotte Leplaideur Charlotte Leplaideur
Articles : 44
Depuis : 17/10/2011
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

M'zelle aux fraises

M'zelle aux fraises

Tu étais une femme emplie de sourires, de doux fils entremêlés avec juste un peu de toile de jute, juste ce qu’il fallait de fougue et de colère rouge. Une femme entre l’adulte raisonnée et l’enfant bondissante. Et puis la vie trace ses sillons. Imperturbable, elle creuse dans le creux de tes mains, sur ton visage les détours que tu as
L'assoiffée

L'assoiffée

Paris, Beaubourg/Les Halles Lundi 22 juillet 2019 – 18h05 L’ASSOIFFÉE Marée haute Marée basse En Méditerranée Marée douce Marées d’océan Remuent, brassent Galets d’émotions se cascadent Dans les dédales des organes Je m’enroule M’étire Soubresauts de vagues Caresses folles Des mains Au cœur Jusqu’aux cheveux Broussailles d
MILO D’HIVER

MILO D’HIVER

Si un jour Je suis de mauvais poil Emmène-moi dans tes vallées Au fond de tes yeux bleus Se trouvent Des avenirs insouciants Des horizons fous Et des chemins sans lignes droites Des montagnes de glaces qui ne fondent pas en été Des marrons chauds pour réchauffer les mains gelées d’hiver Et surtout tes yeux collés au matin Lorsque je te ré
Renaissance

Renaissance

Entre louve et souris L’âge adulte s’impose Impétueuse et soumise Je navigue, je me pose. Envie de charnel M’emmêler peau à peau L’inconnue m’émerveille Le connu m’indispose. Retrouver ma chair tendre Mon corps éperdu s’ankylose Charmer à tout prix M’endormir alanguie. Donnez-moi un printemps Que j’y plonge Au fond de regar
Périphérique

Périphérique

Dans les recoins de tes périphéries J’y ai trouvé les pas ivres de la nuit Les cafés noirs du matin Quelques mégots écrasés L’hésitation d’une chanson fredonnée Et tes mains abandonnées à l’oreiller chaud Ne plus y réfléchir Juste dormir dans le froid de l’hiver Charlotte Leplaideur Samedi 4 novembre 2017 - 20h20
Tant

Tant

Quand je pense à tout ce tempsLe tant qui s'étouffe dans les plis de mes annéesTout s'égraine en grains de sable assoiffés d'un printempsAujourd'hui échoué en automne... Cha28/10/2017 - 23h44
Aux femmes du mondes

Aux femmes du mondes

1er PAS 17 décembre 2014, 13:42 Je suis la fille, la femme, l’amie, la mère. J’ai toutes les fois et en premier lieu celle en l’humanité. J’enfante, je nourris, je grandis, j’apprends… Je n’ai pas été mise au monde pour anéantir l’avenir mais pour le faire fleurir. Je désespère de voir les hommes, dont je fais partie, tuer l
ÉTATS D’AMOUR

ÉTATS D’AMOUR

Élans d’âme On s’enflamme Sur les sommets on déambule Avant souvent de chuter Mercurochrome Dans sa caverne Chacun nettoie ses plaies Des jours, des mois, des années de tunnel À ne plus s’aimer, se regarder, se comparer Échouer sur ses propres rives États d’amour Des sensations enfouies qui remontent comme des brûlures d’estomac a
Être humain

Être humain

Paris, Bar La Renaissance (19ème) 21 juin 2019 - 11h07 ÊTRE HUMAIN De ceux qui cherchent les histoires Des envieux et critiquants Malheureux De ceux qui serpentent autour de l’autre Sans jamais le regarder dans les yeux Inconfiants Inconfortables De ceux qui cherchent À se blesser Qui se mentent et gardent leurs os à ronger Tristes Tous beaux

LE RETOUR

En croisant ton regard J’ai retrouvé les lieux d’où ma raison s’était enfuie Ma déraison En frôlant ta peau J’ai caressé l’empreinte de nos mains La douceur En entendant ta voix J’ai reconnu un été qui se couche sur Un printemps Dans l’élégance des instants Je t’ai rencontré à nouveau Voile levé sur un hiver long Rentre