En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Sylviane Sarah Oling

Sylviane Sarah Oling

journaliste, écrivain, amoureuse des mots, de leur résonance, de leur musique, et des échanges avec mes "frères en humanité",

Ses blogs

Rassembleur  d'Etincelles -

Rassembleur d'Etincelles -

Un écrivain journaliste partage avec vous son univers, ses passions, ses coups de griffe à l'actualité et sa passion de la musique des mots
Sylviane Sarah Oling Sylviane Sarah Oling
Articles : 181
Depuis : 07/07/2005

Articles à découvrir

Parabole sur un ermite et sa lanterne...

Parabole sur un ermite et sa lanterne...

représentation symbolique de l'ermite dans un tarot japonais Espérance et renouveau. Depuis l'aube de l'humanité, l'espérance est le fil et la trame qui relient entre eux la mosaïques des êtres humains, quelle que soit leur origine, leur culture.. L'espérance en des temps nouveau, ici ou ailleurs mais forts d'une promesse, quelle que soit la
Ecrire, dit-elle...

Ecrire, dit-elle...

Depuis l’aube j’écris, et cela, cet acte-là, est un mystère, la crainte de la disparition du désir, peut-être. Par ma fenêtre, des oiseaux volent en cercle en s'interpellant. Ils se détachent sur le ciel d'un bleu pur . En bas, dans le petit jardin, un chien joyeux joue avec un bâton que son maître lui lance. Un peu plus loin, près du

Elie Wiesel, d'une "certaine façon" était de ma famille, d'une certaine façon... Et c'est pour cette raison là que je l'avais lu, souvent, avec le sentiment de de retrouver en filigrane dans son écriture les traces du shtetl d'une partie de ma famille, dans ces steppes glacées qui me font résonance, là bas, entre Pologne et Russie originell
Madame...

Madame...

Madame. J’ai pensé à Vous. Souvent. Dans votre constance et l’absolu de votre présence au monde. Alors que l’on commémorait avec une infinie tristesse votre départ, ils étaient tous là, tous, invités une fois encore à sortir de leur assourdissante absence par Votre détermination à ne pas les laisser oublier. Eux, ces ombres surgies
Que sont les anges devenus?

Que sont les anges devenus?

Il y a quelques jours, par un de ces matin de bascule, je suis allée à la rencontre d'un ange... Ou est-ce l'ange qui est venu me chercher, je ne sais... Cet ange n'avait pas de nom, mais il était conscience et lumière. L'ange des poètes et des illuminés, celui qui vous ouvre à la grâce , qui vous conduit aux portes de cette volage inspirat
Faire silence...

Faire silence...

Faire silence. Accepter de ne plus être "dans le bruit et la fureur" du monde, quelques instants. Quelques instants… Volés aux doutes, aux incessantes phrases assassines. Faire silence pour entendre, authentiquement entendre, la parole d'un Autre, présent ou "empêché de physique présence". Se donner le droit à des fulgurances de bonheur, l
Lettre ouverte à Laurent Terzieff

Lettre ouverte à Laurent Terzieff

Alors que depuis quelques mois, le théâtre est revenu, par la grâce de rencontres belles et bonnes, habiter de nouveau un espace vibrant dans mon existence, j'ai retrouvé cette "lettre" que j'avais écrite au lendemain de l'envol de Laurent Terzieff et dont je ne veux pas douter qu'il l'ai lue, de là où il se trouve... "Nous venons tous d'une
Entre le beau et le vrai...

Entre le beau et le vrai...

Chagall... au delà du beau Un matin comme je les attends, les espère. Soleil rouge à peine dissimulé entre deux nuages. Promesse d'un jour lumineux. Juste après l'éveil. Fragiles instants d'oubli où l'imaginaire construit des cathédrales de possibles. Etre dans le monde et non à sa frontière, voilà le sens de ma quête. Entre le beau et
Que Marguerite Duras me pardonne...

Que Marguerite Duras me pardonne...

Cette nuit j'ai fait un rêve étrange, je me trouvais sur la plage de Trouville, une très vieille dame était assise à même une roche noire. Impossible, de là où j'étais, de discerner ses traits sous la voilette qui recouvrait son visage. Elle agitait dans ma direction son parapluie. Je me rapprochais d'elle qui me fixait intensément. Ses l

Nouvelle de l’écrivain et de sa plume

- couverture définitive pour un peuple d'oiseaux (2).pdf Nouvelle de l’écrivain et de sa plume Dire "je", me mettre en scène, m'est toujours un exercice difficile. Mais après tout, ces sites que nous créons, ces outils de reliance modernes, ces petites bulles que nous lançons au vent virtuel, ne sont pas que purs sujets métaphysiques... Il