Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
fouta-decouverte

Ses blogs

Fouta-découverte, le blog Fouta Djalon

Images, impressions, infos sur le Fouta Djalon en Guinée (Conakry) pour les amateurs de rando/treks et d'un tourisme de découverte
fouta-decouverte fouta-decouverte
Articles : 164
Depuis : 07/03/2009
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Chronique d'un Porto Foulawa en Guinée forestière (ép. 12)

Chronique d'un Porto Foulawa en Guinée forestière (ép. 12)

Un éléphant, ça trompe énormément ! Ce matin nous avons rendez vous à proximité de Nzébéla avec l’équipe de pisteurs du centre forestier de Ziama. Depuis 2 jours nous suivons à distance leur travail de traque de l’éléphant qui depuis quelques semaines évolue dans la forêt et les clairières de la région. Et ça y est ! Oui on n
Séjour au Fouta par Cécile B et François de T

Séjour au Fouta par Cécile B et François de T

Le Fouta est unique mais chaque séjour y est différent. Chacun l'organise, le vit à sa manière avec ce qu'il est et ce qu'il en attend... Voici en quelques images un aperçu de ce que peut être un séjour dans cette magnifique région : entre cascades et falaises, entre village et bowal, entre mosquée et case peule, entre chaleur et fraîcheu
Chronique d'un Porto Foulawa au Fouta (ép. 9)

Chronique d'un Porto Foulawa au Fouta (ép. 9)

« La Guinée, un Paradis pour le tourisme », oui mais… (texte inspiré de mon expérience et du témoignage de voyageurs/aventuriers) Quand tu prends la « route » et que tu parcours péniblement 50 kilomètres en une heure et demie, que tu as l’impression d’être dans une lessiveuse, et non dans un 4X4, quasiment tout le long du trajet sa
Excursion vers Doucki et Kambadaga par Oly G

Excursion vers Doucki et Kambadaga par Oly G

Au Fouta, au mois de Mars, les brumes de chaleur sont assez fréquentes et les paysages donc souvent voilés. Pas facile dans ces conditions de rendre compte de la beauté de ces grands espaces. Mais le Fouta reste le Fouta, même derrière un voile de pudeur. Sa force, sa générosité, sa grandeur restent intactes ! Merci à Oly G pour le partage
Chronique d'un Porto Foulawa au Fouta (ép. 8)

Chronique d'un Porto Foulawa au Fouta (ép. 8)

Partir à tout prix « Je m’appelle Amadou Sow J’ai 20 ans. Je vis au Fouta dans la concession familiale, entouré de ma grande famille (père, mère et belle-mère, frères et sœurs, demi-frères et sœurs, oncles et tantes, …) dans un village de quelques centaines d’âmes. Je suis actuellement en terminale au lycée de la ville. Mes pare
Chronique d'un Porto Foulawa en Guinée forestière (ép. 13)

Chronique d'un Porto Foulawa en Guinée forestière (ép. 13)

Tissage de lianes en forêt Les Tomas seraient ils les « Spider men », version forêt sacrée, de la Guinée ? Drôle de question me direz-vous ? Et pourtant, à observer les ponts qu’ils réalisent et entretiennent depuis des générations au sein de la forêt, on est en droit de se la poser, non ? En tout cas, cela donnerait un début de comm
Chronique d'un Porto Foulawa au Fouta (ép.11)

Chronique d'un Porto Foulawa au Fouta (ép.11)

N’est pas Indiana Jones qui veut Novembre à Dalaba, fin de la saison des pluies. La période idéale pour découvrir les majestueuses chutes de la région. Les averses se font plus rares, l’eau est en abondance partout, la chaleur n’est pas encore étouffante et les paysages sont totalement renouvelés. Quand à la lumière, elle donne la to
Chronique d'un Porto Foulawa au Fouta (ép. 7)

Chronique d'un Porto Foulawa au Fouta (ép. 7)

A la Vie ! A la Mort ! La Vie, La Mort, Oui mais la Vie d’abord, Non mais la Mort aussi. Gare à toi la Vie si je t’attrape je te Mort. Si je t’attrape tu es Mort. Ignorer la Mort pour mieux profiter de la Vie… Vivre avec la Mort… Vivre dans un village du Fouta Djalon, c’est apprendre ou réapprendre à vivre avec la Mort, être en sa c
A l'assaut du Fouta  par Arthur Goubet

A l'assaut du Fouta par Arthur Goubet

C'est à partir de Kédougou au sud-est du Sénégal que je retrouve un peu de relief ; ça commençait à être bien trop plat ce voyage, excepté dans l'Adrar Mauritanien. J'arrive à un village du bout du monde, Dindefello, la fin de la route. C'est à partir de là que je rejoindrai un autre bout du monde, une autre fin de route, mais cette foi
Chronique d'un Porto Foulawa au Fouta ép.10

Chronique d'un Porto Foulawa au Fouta ép.10

Je n’aurais pas dû le faire et pourtant… Oui je sais je n’aurais pas dû le faire. La raison, ma raison aurait dû prendre le dessus et m’interdire de me lancer dans cette escapade nocturne à l’issue incertaine. J’aurais dû être raisonnable. Mais non à ce moment précis, ma raison a été comme absorbée par un trou noir, pfiout d