Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

marie chevalier

marie chevalier

je suis une femme de plus de soixante ans en retraite qui s'adonne pleinement à l'écriture. Des romans, des nouvelles, de la poésie libre etc..

Ses blogs

Le blog de Marie Chevalier

Le blog de Marie Chevalier

un blog pour mes écrits,et pour y recevoir mes amis
marie chevalier marie chevalier
Articles : 284
Depuis : 16/12/2009

Articles à découvrir

moments choisis

moments choisis

Environ 43 poèmes. Quelques-uns ont été pris dans mon recueil FLORILEGE (nouvelles et poèmes) que certains ont lu. J’ai fait ceci afin qu’ils se retrouvent groupés dans un seul endroit. un poème de ce recueil Chagrin Une chatte tigrée Rousse et blanche Sa compagne Sa confidente A disparu On la retrouve Dans un fossé Morte. Elle la prend
Le cerisier

Le cerisier

Le cerisier Elle marchait dans le sentier Et regardait avec envie Le jardin du voisin et son cerisier Ah ! que je serais heureuse Si je pouvais gauler Quelques fruits rouges Et les manger avec bonheur ! Tes vœux vont être exaucés Dit une voix venue de loin. Quoi ? Qui me parle ? Moi, dit le cerisier En faisant rougir ses fruits Et en se penchant

défi 239 croqueurs de mots (l'électricité)

Je vous invite donc à écrire un petit texte en prose ou en vers portant sur un moment (passé, présent, à venir, réel ou imaginaire) particulier (joyeux, saugrenu, étrange, stressant, agréable ...) dans lequel l'électricité (ou son absence) y a joué un rôle important. Mots imposés à inclure (ambre, ampoule, appareil). La peur d’Yvan

concours littéraire APPEL 2020 premier prix de la poésie libre

A cause de moi A cause de moi Les oiseaux ne chantent plus A cause de moi Les merles ne sifflent plus A cause de moi Les tourterelles Ne roucoulent plus A cause de moi Les insectes ne volent plus A cause de moi Les abeilles se meurent A cause de moi Il n’y a plus de fleurs A cause de moi La terre ne respire plus Je suis l’assassin Je suis le me
Si on s'évadait

Si on s'évadait

un nouveau recueil de 43 nouvelles et textes divers Quelques extraits : On ne l’aimait pas Extrait … Elle était déjà au téléphone avec ma sœur. Cela dura presqu’une heure et quand je revins, les yeux gonflés d’avoir trop pleuré, ma mère riait. — Tu vois ta sœur est d’accord avec moi et pire, ce type tu sais quoi ? Elle va le d

défi 235 (croqueurs de mots ) Uchronie

Défi 235 (croqueurs de mots) Ecrire une UCHRONIE *Une « Uchronie » étant un récit imaginaire, qui a pour point de départ un Événement historique dont on modifie à sa convenance et selon son imagination, l’évolution et l’issue. Et si cela avait été vrai ? Je revenais de la manifestation contre la guerre d’Algérie et j’avais eu l

Le long fleuve tranquille

Le long fleuve tranquille Il est grand Pas mal de sa personne De beaux yeux clairs Il sait trouver les mots Et enfin elle pose Sa valise de tourments Et de douleurs cachées Elle part pour un long Voyage à deux Sur le même chemin Et de joie simple En plaisir simple. Elle savoure enfin Ce que veut dire Etre bien.
défi 237 croqueurs de mots (anagrammes)

défi 237 croqueurs de mots (anagrammes)

Pour le lundi 18 mai 2020 – Défi 237 – Et si vous m’écriviez un petit texte avec le maximum d’anagrammes de « CHAUVE-SOURIS » Il se trouve que l’actualité est tellement morose que je décidai d’aller me promener dans le petit bois derrière le village. Mais avant je devais boire, une soif intense me brûlait le gosier. Je bus une d

défi 236 (croqueurs de mots)

Je vous propose de lire les titres des livres que vous avez chez vous. Créer une histoire basée sur un, plusieurs titres ou des mots qui s’y trouvent. Mes livres choisis - Je peux me passer de l’aube (Isabelle Alonzo) - Une gourmandise (Muriel Barbery) - L’élégance du hérisson (Muriel Barbery) - Poète et paysan (J-Louis Fournier) - Inte

défi 240 (croqueurs de mots) si j'étais un homme

Ah si j’étais un homme Qui ne s’est pas un jour demandé et si j’étais du sexe opposé. Comment réagirais-je, que ferais-je ? Imaginez-vous 24 heures dans la peau d’une personne du sexe opposé, racontez- moi votre journée et votre nuit. Six heures du matin, l’alarme de mon smartphone me résonne aux oreilles comme un coup de tonnerre