En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Nina

Ses blogs

De page en page

De page en page

De page en page, j'aime aller à la rencontre des écrivains et franchir la porte de leur univers. J'aime échanger autour des livres et empêcher ainsi des romans de mourir trop vite perdus dans le tourbillon commercial de notre société de consommation.
Nina Nina
Articles : 414
Depuis : 02/01/2007

Articles à découvrir

Nina Berberova sur France Inter

Nina Berberova sur France Inter

Spécial Odéon - Nina Berberova Cosmopolitaine animée par Paula Jacques Dimanche 21 juin de 14h à 15h Cette émission peut s'écouter ecore sur le site de France Inter ICI Cette émission en hommage à Nina Berbérova a été enregistrée au Théâtre de l'Odéon le 29 avril 2013. Paula Jacques s'entretient avec l'écrivain Andreï Makine avec d
Fumiko Hayashi

Fumiko Hayashi

Il me semble que l'auteure de "Nuages flottants" mérite un peu d'attention ! Sur la photo Fumiko Hayashi, dont les livres sont introuvables en France à part "Nuages flottants" Issue d'une famille extrêmement défavorisée, ses parents étant marchands ambulants, Fumiko Hayashi passa une enfance misérable sur les routes du Japon avant de monter
Viva

Viva

L'ambitieux roman de Patrick Deville rend hommage à la littérature qui est l'ancrage central de ce livre. Viva nous raconte que la véritable révolution se trouve dans la littérature et les arts qui se confrontent à la folie meurtrière des autres révolutions...... (...) trois femmes auxquelles la dévotion populaire et la sagesse des nations
Limonov

Limonov

Edition P.O.L : 2011 / 488 pages Prix Renaudot 2011 Le fabuleux destin d' Alexandre Limonov ! Je ne connaissais pas Alexandre Limonov jusqu'à la lecture de ce roman. C'est de plus le premier livre que je lis d' Emmanuel Carrère. Le style, la manière de raconter, de mener ce récit, l'originalité de cette histoire m'ont procuré un excellent mom
Nuages flottants : le film

Nuages flottants : le film

"Nuages flottants" est un film japonais en noir et blanc, réalisé par Mikio Naruse, sorti en 1955. Le film est une adaptation du roman éponyme de Fumiko Hayashi, publié au Japon en 1951 et traduit (source : Wikipédia) Réalisateur : Mikio Naruse : scénario : Yôko Mizuki Durée du film : 123 minutes : date de sa sortie initiale : 1955 On peut
La nuit en vérité

La nuit en vérité

Edité chez Albin Michel : 308 pages / 2013 C'est grace à Philisine Cave qui m'a envoyé ce roman en "épreuves non corrigées" que j'ai pu lire ce livre. Je serais curieuse de savoir si des changements ont été apportés à ce livre..... J'ai donc commencé cette rentrée littéraire avec Véronique Olmi. 1er roman de la rentrée littéraire que
Nuages flottants

Nuages flottants

Hayashi Fumiko édité chez Picquier poche : 486 pages / 2012 Hiver 1946, la guerre est finie et le Japon encaisse sa défaite, les japonais tentent de survivre dans d'un pays en ruine et sont obligés de quitter leurs colonies. Les rapatriés découvrent leur pays anéanti par la guerre. Parmi les réfugiés, la jeune Yukido koda revient à Tokyo,
Ma liseuse d'un soir !

Ma liseuse d'un soir !

Ma liseuse d'un soir se glisse à merveille dans mon bookseat Je suis en formation pendant 2 jours sur "le livre numérique matériel de lecture". La formatrice est une bibliothécaire passionnée de littérature, ce qui permet du moins il me semble, de réfléchir à ces nouveaux supports avec un certain réalisme. Normalement demain soir le livre
Les rencontres de Chaminadour

Les rencontres de Chaminadour

Une grande manifestation littéraire à la rencontre d'Antonin Artaud en compagnie de Sylvie Germain, Pierre Michon, Patrick Deville, Charif Majdalani et beaucoup d'autres passionnés de littérature.
Lointain souvenir de la peau

Lointain souvenir de la peau

Edité chez Actes sud : 443 pages / 2012 Russel Banks a écrit là un livre kafkaïen qui nous renvoie à notre impuissance face à la folie d'un monde déshumanisé qui se protège de la folie qu'il engendre. Le moyen âge avait ses lépreux qui étaient écartés du monde des vivants pour éviter la contamination. Les malades étaient des enterr